Jacques Parizeau ex-premier ministre

Jacques Parizeau

L'allocution de Jacques Parizeau le soir du 30 octobre 1995

Réflexion sur le Sommet des Amériques, une fois la fumée dissipée
Jacques Parizeau, L'Action nationale juin 2001

L'AMI vu par Jacques Parizeau
L'Action nationale, janvier 1999

Référendum du 30 octobre 1995 sur CNN



    2004

  1. Un changement de stratégie au PQ?
    Jacques Parizeau 16.8.2004

  2. Quel vote ethnique?
    Claude Collin - Cet empressement de beaucoup de gens à condamner la déclaration de M. Parizeau, au soir du 30 octobre, n'est pas tellement surprenant. Il y a si longtemps déjà que l'on entretient la confusion et l'ambiguïté autour du problème canadien! M.Parizeau est allé au fond des choses en ramenant tout d'un coup le problème canadien à ses vraies dimensions: celles des rapports entre deux nations.

     

    biographie de Pierre Duchesne
    Jacques Parizeau tome III, Le Régent, 1985-1995
    Jacques Parizeau - tome II, Le Baron
    Jacques Parizeau - tome I, Le Croisé



    1. Et pourtant, de la politique, il faut bien en faire...
      Jacques Parizeau La Presse mardi 6 avril 2004 - "Quant au fond des choses, deux questions me semblent ne pas avoir été correctement traitées dans ce livre: la première a trait à la gestion du gouvernement pendant l'année référendaire et la seconde, aux circonstances de ma démission comme premier ministre."

    2. « C’est par là qu’on s’en va », disait Parizeau
      L'aut'courriel n° 58, 9 avril 2004 - «On s’engage dans la bataille et, puis, on voit», disait Napoléon. Cette maxime militaire, Jacques Parizeau l’a appliquée à la politique lors du référendum de 1995 et il est venu à un cheveu de réaliser l’objectif de sa vie : l’indépendance du Québec.

    3. The night the PQ almost stole a country
      DON MACPHERSON The Gazette Saturday, April 10, 2004 Parizeau book reveals how PQ workers were instructed to steal a few votes per poll, enough to sway a close referendum

    4. Le retour de "Monsieur"
      Pierre-Paul Gagné La Presse mardi 13 avril 2004 - "Monsieur " n'a jamais laissé per sonne indifférent. On l'aime ou on le déteste. Chaque fois qu'il intervient dans le débat politique, près de dix ans après son retrait officiel de la vie publique, cela fait du bruit.

    5. Bouchard et Landry considéraient Parizeau comme un gaffeur, affirme l'ex-ministre Paul Bégin
      Gilles Normand La Presse jeudi 8 avril 2004 - Dans une lettre ouverte publiée dans La Presse d'aujourd'hui, une ex-attachée politique de Jacques Parizeau et des ex-ministres Jean Rochon et Linda Goupil, invite Bernard Landry à démissionner.

      "M. Landry, vous devriez partir. Je ne vous retiendrai pas. J'ai l'impression que de plus en plus de militants tirent ou tireront cette même conclusion ", écrit-elle, accusant M. Landry et Lucien Bouchard d'avoir causé "des dommages inqualifiables au Parti québécois et à la cause souverainiste depuis 1995".

    6. Qui ment?
      Michel David Le Devoir jeudi 8 avril 2004 Connaissant la brutalité avec laquelle M. Landry peut imposer ses vues, il n'est pas du tout impensable qu'il ait exigé la démission de M. Parizeau au téléphone, mais cela ne signifie pas qu'il l'ait fait. M. Parizeau dit que oui, mais ce ne serait pas la première fois qu'il tenterait de récrire l'histoire.

    7. Parizeau has no reason to lie; Landry does
      JOSEE LEGAULT The Montréal Gazette Friday, April 09, 2004 What really happened on the morning after the 1995 referendum, and who's telling the truth about it: Bernard Landry or Jacques Parizeau?

    8. Pierre-F. Côté comprend la réaction de Parizeau
      Mario Cloutier et Denis Lessard La Presse mercredi 7 avril 2004

    9. Le PQ et l'ADQ réclament une enquête sur les dépenses du camp du NON
      Tommy Chouinard Le Devoir mercredi 7 avril 2004

    10. La saga Parizeau-Landry provoque un malaise dans les troupes péquistes
      Gilles Normand et Denis Lessard La Presse mercredi 7 avril 2004

    11. Text, lies and audiotape
      Don MacPherson The Montréal Gazette April 3, 2004 Saturday - People who don't like what Pierre Duchesne has written about them in his book on Jacques Parizeau like his tape recorder even less.

    12. Une rupture bien planifiée
      Lysiane Gagnon La Presse mardi 6 avril 2004

    13. Parizeau contredit Landry
      Gilles Normand La Presse mardi 6 avril 2004 - Dans ce troisième tome de la biographie non autorisée de Jacques Parizeau, il est écrit que M. Landry a téléphoné à ce dernier pour lui dire, notamment: "Si vous ne démissionnez pas, je demande votre démission." Ce que Jacques Parizeau affirme être exact."

    14. Parizeau confirme l'ultimatum de Landry exigeant son départ
      Michel Corbeil Le Soleil mardi 6 avril 2004

    15. Brutus
      Michel David Le Devoir mardi 30 mars 2004 - Huit ans après le fait, plusieurs souverainistes croient toujours qu'on a injustement condamné Jacques Parizeau pour avoir montré du doigt «l'argent et des votes ethniques», le soir du référendum de 1995.

    16. Did Parizeau go voluntarily, or was he putsched?
      JOSEE LEGAULT The Montréal Gazette Friday, April 02, 2004

    17. Si près du but
      La Presse jeudi 1 avril 2004 - Nous vous présentons ici le texte du discours de la défaite du camp du OUI écrit par Jean-François Lisée, mais qui n'a jamais été lu par le premier ministre Parizeau.

    18. Les ravages de l'ambition
      Lysiane Gagnon
      La Presse jeudi 1 avril 2004 - Selon le biographe, Landry «ne cesse de répéter à Parizeau qu'il vient de faire reculer le mouvement souverainiste de vingt ans».

    19. Landry nie avoir contraint Parizeau à démissionner
      Simon Boivin Le Soleil jeudi 1 avril 2004 - Il n'a fait que conforter l'ex-PM dans sa décision

    20. Claude Béland rectifie ses propos
      Louise Leduc La Presse mercredi 31 mars 2004 L'information voulant que Lucien Bouchard ait cherché, en 1991, à fonder un parti politique provincial mené par Claude Béland, ex-président du Mouvement Desjardins, continue de faire jaser.

    21. LANDRY A EXIGÉ LA DÉMISSION DE PARIZEAU
      Karim Benessaieh La Presse mardi 30 mars 2004

    22. Landry a exigé la démission de Parizeau
      Lia Lévesque PC Le Soleil mardi 30 mars 2004

    23. Après «le vote ethnique», Landry a exigé de Parizeau sa démission
      Kathleen Lévesque Le Devoir mardi 30 mars 2004

    24. Ce Monsieur qui valait bien 1800 pages...
      Michel Vastel Le Soleil mardi 30 mars 2004

    25. New bombshell book on Parizeau sears Landry, Gérald Tremblay
      DON MACPHERSON The Montréal Gazette Tuesday, March 30, 2004

    26. Parizeau felt betrayed, book says
      RhéAl SéGuin The Globe and Mail Tuesday, March 30, 2004 - Landry demanded Parti Québécois premier resign after 1995 referendum

    27. Maître Jacques et sa dame
      Louis Cornellier Le Devoir 11 mai 2002 - Sa carrière politique, alors, malgré sa démission, est loin d'être terminée... et le tome 3 de cette biographie sera justement consacré au retour de «Monsieur».

    28. Monsieur le Baron
      Michel David - LD 9.4.2002 - Dans la longue carrière de Jacques Parizeau, son séjour au ministère des Finances a incontestablement été l'épisode le plus brillant. Le jeune mandarin de la Révolution tranquille impressionnait déjà les initiés, mais c'est seulement après 1976 que le Québec tout entier a pris la mesure de cet éblouissant personnage, dont les discours du budget, qu'il écrivait lui-même, rivalisaient avec les téléromans les plus populaires.

    29. CLAUDE MORIN ET LA GRC - René Lévesque savait
      La Presse Le samedi 06 avril 2002 La Presse publie aujourd'hui en exclusivité un extrait de Jacques Parizeau- Le Baron, deuxième tome de la biographie en trois volets écrite par Pierre Duchesne et éditée par Québec/Amérique (en librairie mercredi). Dans le passage qui suit, l'auteur apporte un éclairage inédit sur les liens particuliers de l'ancien ministre Claude Morin avec les services de renseignement canadiens et, surtout, sur ce que René Lévesque savait sur son ministre.

    30. Trudeau, Parizeau : même combat !
      Michel Vastel - LS 6.4.2002 - tant dans le cas de Parizeau en 1971 que dans celui de Morin dix ans plus tard, René Lévesque était au courant des opérations, les couvrait même. Par exemple, pour financer certaines dépenses d'un « bureau d'assistance technique », le conseil de direction du Parti québécois accorda à Jacques Parizeau le bénéfice d'une carte de crédit. Il s'agissait en fait d'un véritable réseau d'espionnage dans la fonction publique fédérale.

    31. Alerte! Parizeau se raconte
      Michel Vastel - LeDroit 16.5.01


  3. Diversité culturelle - Entre l'OMC et l'UNESCO
    Jacques Parizeau Le Devoir vendredi 26 mars 2004 - Après la culture, l'OMC voudra-t-elle réglementer la santé et l'éducation ?

  4. Cet homme qu’on a abandonné
    Patrick Bourgeois « LE QUÉBÉCOIS » 20/02/2004 - L’homme qui s’efforce malgré tout de maintenir l’échine droite en souffre. Il est l’un des nôtres. Le plus grand parmi nous. Il est temps de lui « montrer autre chose que notre dos ». Ce n’est pas à lui de s’excuser, « ce qui ne cadre pas avec sa religion de toute manière », c’est aux souverainistes de le faire. Nous devons demander pardon à Monsieur pour notre lâcheté, pour avoir été si peu enclins à le défendre lorsque des gens lui reprochaient de nous avoir trop bien défendus, nous, et notre projet.

    En tant que souverainistes, il est temps de faire savoir à Parizeau que nous sommes toujours à bord du même navire, et que nous sommes là pour y rester, pour naviguer sur les mêmes eaux, pour mieux les affronter lorsqu’elles ne manqueront pas de se déchaîner à nouveau… Enfin, s’il le veut bien.

  5. Jacques Parizeau, en personnage d'opéra plus grand que nature
    Louise Cousineau La Presse mercredi 18 février 2004

  6. Portrait d'un homme blessé
    Odile Tremblay Le Devoir samedi 14 et du dimanche 15 février 2004 Les blessures de celui qui se décrit comme un des hommes les plus insultés du Québec percent l'écran et nous touchent.

  7. Nous avons aussi de grands "Monsieur"
    Michel Vastel LS 19.2.2004 - Voilà donc pourquoi j'ai voulu prendre mes distances avec la politique fédérale, les affaires à Ottawa, les petits débats mesquins à Québec. J'avais besoin de me rappeler à quel point le Québec produit de grands politiques. D'ailleurs, si les Canadiens anglais détestent tant Jacques Parizeau, c'est parce qu'ils l'ont craint !

  8. Parizeau, avare de son intimité
    Richard Therrien Le Soleil jeudi 19 février 2004

    2003

    Monsieur

  9. Parizeau's determination set him apart
    JOSEE LEGAULT MG 12.9.2003

  10. L'homme blessé
    Michel David Le Devoir samedi 6 septembre 2003


  11. Le Pierre Bourgault que nous avons connu - L'homme prêt à servir
    Jacques Parizeau LD 21.6.2003 - Il m'en a toujours voulu d'avoir accepté sa démission. J'ai toujours regretté de l'avoir acceptée. Quand on a dissipé l'avenir de son pays pour 52 000 voix sur cinq millions, il y a des rendez-vous manqués dont on garde comme un remords.

    2002

  12. «De la dynamite potentielle»
    Jacques Parizeau LP 28.8.2002 - Tous les gouvernements du Québec se sont efforcés, avec plus ou moins de succès, de régler les droits territoriaux des autochtones. En butte à des dénonciations systématiques aux États-Unis et en Europe grâce aux bons offices du ministère fédéral des Affaires étrangères, et convaincus du préjugé favorable des cours pour les autochtones, ils persistent depuis des années à négocier.
  13. Le plan d'invasion du Québec par l'armée canadienne, appelé «Neat Pitch»

    1. Parizeau, maître du contre-espionnage
      Norman Delisle Presse Canadienne Le vendredi 05 avril 2002 - En avril 1972, un officier de l'armée canadienne aurait remis au leader souverainiste Jacques Parizeau copie d'un plan militaire destiné à occuper le territoire québécois, soutient le dernier numéro du bimensuel L'Actualité.

    2. M. Parizeau n'a jamais «créé» de réseau au sein de l'armée
      Joseph René Marcel Sauvé Le Devoir Le mardi 09 avril 2002

    2001

  14. The money trail leads to France
    WILLIAM JOHNSON G&M Saturday, May 19, 2001

  15. Le citoyen Parizeau
    Baptiste Ricard-Châtelain VOIR - 27 septembre 2001 Entrevue réalisée le mercredi 8 août 2001, à Montréal

  16. Note sur la stratégie politique des souverainistes
    Jacques Parizeau dans LD 22.9.01 - «Il faut changer d'attitude, recourir à une sorte de mélange de «c'est par là que nous allons» et «qui m'aime me suive». L'opinion publique va refléter l'assurance de ses dirigeants, pas le contraire.»

    1. Les conseils de la belle-mère
      Michel Vastel - LeSoleil 22.9.01

    2. La lettre de Monsieur
      Michel David Le Devoir - samedi 22 septembre 2001

    2000

  17. Parizeau défend la place du Québec à l'heure de la mondialisation
    SILVIA GALIPEAU LeDevoir 1.4.00 Dans le monde nouveau qui se profile, chaque nation veut avoir son mot à dire à l'échelle mondiale, et le Québec veut aussi y être.

  18. Débats de la Commission des institutions
    Le mercredi 9 février 2000 - Présentation de J. Parizeau

    1999

  19. Monsieur
    Clinton Archibald 20.4.99

  20. Parizeau endosse la réflexion du Bloc sur l'identité québécoise, mais refuse de se repentir
    PC 1999

  21. Parizeau ne veut pas d'une voie qui ferait passer les souverainistes pour des "hypocrites"
    PC 1999

  22. Après la Révolution, la capitulation tranquille...
    Michel Vastel LeDroit, 15.11.99 - Jacques Parizeau porta, en 1994, un terrible jugement sur le Québec auquel Lucien Bouchard donne encore aujourd'hui un air d'actualité: «Avoir des chefs locaux qui nous rassurent et des gens de l'extérieur qui prennent toutes les décisions importantes et nous font peur, ça c'est notre histoire depuis des générations. Tout ce qu'on n'a pas pu faire comme société, c'est à cause de ces craintes-là.»

    1998

  23. Pour saluer Jacques Parizeau
    Gilles Archambault, 17.4.98

  24. Lettre ouverte aux juges de la Cour suprême - 1
    3.9.98

  25. Lettre ouverte aux juges de la Cour suprême - 2
    4.9.98

  26. Le Québec et la mondialisation: Une bouteille à la mer?
    VLB éditeur 1998

    1997

  27. Pour un Québec souverain
    Jacques Parizeau VLB éditeur, 1997

  28. La déclaration unilatérale est indispensable
    LeDevoir 16 septembre 1997 - Je ne cesserai pas de penser que sans l'évocation d'une déclaration unilatérale de souveraineté par l'Assemblée nationale il n'y aura pas de souveraineté. Je reste convaincu que le Canada ne négociera que s'il a «le couteau sur la gorge», comme le disait Léon Dion. Je pense que sans l'appui de la France et des pays de la francophonie, le Canada et les États-Unis ne bougeront guère pour faire aboutir les choses.

  29. Déclaration de la souveraineté. Les explications de Parizeau
    PRESSE CANADIENNE, 9 mai 1997

  30. Déclaration de la souveraineté - Parizeau provoque la dissidence
    MICHEL VENNE LeDevoir 8 mai 1997

  31. Au royaume des lapidés les manchots sont rois [Autour de Jacques Parizeau]
    Jean-Luc Gouin 19 avril 1997

  32. Déclaration de la souveraineté - Les propos de Parizeau
    Michel Venne LeDevoir 8 mai 1997

  33. Pour un Québec souverain - La stratégie du chef
    JACQUES PARIZEAU LeDevoir 8 mai 1997

  34. Motion déclaratoire sur la souveraineté du Québec - Parizeau s'explique mal la réaction de «ses amis politiques»
    BERNARD DESCOTEAUX LeDevoir 12 mai 1997

  35. Parizeau dénonce la mentalité d'assiégés des Québécois
    Jean-Marc Salvet LeSoleil 19 septembre 1997

  36. Les durs
    Manon Cornellier LeDevoir 9 mai 1997

  37. Le grand jeu, suite et fin
    Michel Venne LeDevoir 13 mai 1997 - Une chose reste vraie. Peu d'efforts ont été faits, avant le scrutin du 30 octobre, pour clarifier la procédure à suivre advenant un OUI. Sans doute était-ce parce que la victoire du OUI paraissait peu vraisemblable. Bonne leçon pour une prochaine fois.

  38. Parizeau, fidèle à lui-même
    Lysianne Gagnon La Presse 10 mai 1997 - Jacques Parizeau n'a pas tort de dire que ses propos ont été mal interprétés.

  39. Le petit jeu
    Agnès Gruda La Presse 10 mai 1997

  40. Le grand rêve d'un orthodoxe
    Gilles Lesage LeDevoir 9 mai 1997

  41. L'effet Parizeau
    Michel Venne LeDevoir 9 mai 1997

  42. Ni raciste ni xénophobe
    Pour un Québec souverain, pp. 258-260 - Transcription d'un discours prononcé au Centre hellénique communautaire, Montréal, le 13 avril 1994. VLB éditeur, 1997

    1996

  43. J. Parizeau, un homme d'État
    PAUL WARREN Au fil des événements, 25 janvier 1996 - «Jacques Parizeau n'est pas dedans le Québec. Il est devant. Il s'exhibe, immense, superbe et souverainement indépendant.»

  44. Le dernier des géants?
    Réplique à Paul Warren - L'ex-premier ministre Jacques Parizeau ne mérite pas que des éloges
    HENRI LAUZIERE LeDevoir 3 juillet 1997

  45. Qui sommes-nous? Où allons-nous?
    Jacques Parizeau LeDevoir 30 octobre 1996

    1995

  46. Lettre ouverte aux souverainistes
    Jacques Parizeau Le Devoir 19 décembre 1996 - Qu'il s'agisse du Bloc québécois ou du Parti québécois, il faut parler du pays et de ce que l'on veut qu'il devienne.