« Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul  »
Michel de Montaigne

De « Maîtres chez nous » à « Traîtres chez nous »

Un temps fort de la gouvernance souverainiste

Un milliardaire patriote

Péladeau c. Desmarais

Tribune libre de Vigile
vendredi 26 avril 2013
12 459 visites 39 messages

La mondialisation néolibérale a produit une « super classe » de riches qui a comme caractéristique de n’avoir aucune loyauté envers l’intérêt national. Dans ce contexte, il est assez rare de voir un milliardaire prendre pour mission la défense des intérêts de son peuple. C’est pourtant le cas de Pierre-Karl Péladeau, nommé récemment à la présidence du CA d’Hydro-Québec (HQ).

Un milliardaire patriote... Sceptiques ?

Les sceptiques seront confondus, ce qui ne les empêchera pas de continuer à faire leur danse de la pluie autour de cette nomination. Pour les autres, demeurez attentifs ! Un match de titans commence : Péladeau c. Desmarais. L’enjeu, le contrôle de notre État, les assises de notre nation. Cette nomination du gouvernement Marois fait réagir. L’argument qu’on entend : un milliardaire en vaut un autre : « Imaginez si Charest avait nommé Desmarais fils au CA d’Hydro-Québec »

C’est pourtant déjà fait.

En effet, le CA d’ H-Q est entièrement contrôlé par Paul Desmarais, un grand maitre dans l’utilisation des CA [1]. C’est même la clé de la montée en puissance de son empire. La différence entre lui et Pierre-Karl Péladeau ? Desmarais avance masqué pour se servir, alors que Péladeau se présente dans la transparence pour servir.

Le V.P. de Power corp, Michel Plessis-Bélair, domine le CA d’H-Q. Il est même le président du Comité d’éthique (rassurant) ! Pour les autres, 18 des 21 membres sont des donateurs au PLQ [2], plantés là pour mettre les énormes actifs de l’entreprise au service des amis du régime.

Et, ça donne une privatisation à la pièce (centrales au gaz, éoliennes, droits pétrolier, etc.), déjà bien engagée. Et des milliards de pertes durant les neuf années de régime libéral. Bilan désastreux (quoique non exhaustif) que le député Daniel Breton a présenté de manière percutante à l’Assemblée Nationale

Ce saccage d’H-Q n’est qu’un des exemples qui démontre que le régime de Jean Charest nous a fait passé de « Maitres chez nous » à « Traîtres chez nous ».

Le défi qui attend Pierre-Karl Péladeau pour redresser HQ est considérable. Il passe par la confrontation de l’Empire Desmarais qui ne lui fera pas de quartiers. Ajoutez à cela de puissants réseaux d’intérêts qui ne lâcheront pas facilement prise sur le plus gros donneur d’ordres au Québec (4 milliards $ par année), sur lesquels la corruption prélève une « taxe ». Sans compter les forces d’inerties qui vont s’opposer aux mesures visant à faire des gains importants de productivité.

Ajoutez à cela que, comme président du CA, Pierre-Karl Péladeau devra être la voix de l’actionnaire pour l’implantation de la nouvelle stratégie énergétique du Québec, le plan proposé par Daniel Breton : « Maitres chez nous Phase 2 », un écho au programme politique de Jean Lesage de 1962 (Maitres chez nous : la nationalisation de l’hydroélectricité), politique mise en place suite à un bras de fer avec les « Trusts » (comme on appelait alors les capitaux anglos).

C’est cette nationalisation qui a permis la montée en puissance d’Hydro-Québec, et qui a donné un élan déterminant à la Révolution tranquille : (« Hydro Québec a participé à l’affirmation du Québec depuis les 50 dernières années » (PKP)).

La nomination de Pierre-Karl Péladeau signale donc la reprise du contrôle du vaisseau amiral de notre économie des mains des pirates qui le squattaient depuis 9 ans. Une étape importante du redressement national et de l’enclenchement d’une dynamique politique qui vise la rupture. Elle constitue donc un temps fort de la gouvernance souverainiste.

Pierre-Karl Péladeau, en acceptant de relever ce défi, n’ignore pas qu’il participe à un rééquilibrage des forces à la fois politique, économique et médiatique, terrains dominé depuis très longtemps par l’Empire Desmarais.

Par ailleurs, quel sera l’effet de cette nomination chez Québecor Média ? Un réalignement, un réveil pour la défense des intérêts supérieurs du peuple, depuis trop longtemps négligés ? Ce sont justement les lacunes de l’agence QMI, préoccupation qui était la mienne
lors de la dernière campagne électorale, en août 2012, qui m’avaient amené à écrire une lettre ouverte à Pierre-Karl Péladeau.

Je lui soumettais que des idéologues de cubicules avaient pris la contrôle de l’agence QMI, et que cela était contraire à ses intérêts à longs terme. Je l’incitais à assumer l’héritage de son père et à « faire coïncider ses intérêts avec ceux du peuple ».

Une bouteille à la mer, une initiative dérisoire ? De source certaine, je peux vous dire que sa décision d’assumer cette mission est motivée par son devoir de fidélité envers son père qui inspire sa démarche, son sentiment d’appartenance à ce peuple qu’il aime profondément et dont il connaît l’histoire, de même que le défi que pose son existence dans sa trajectoire historique.

Ce qui m’amène à la la conviction clairement acquise que nous avons affaire à un milliardaire patriote ! Une espèce rarissime.

Pourquoi Pierre Karl Péladeau s’investit-il de cette mission patriotique ? Entre autres parce qu’il a une formation en philosophie et qu’il a compris que le défi est existentiel , comme le disait Nietzsche à propos de la tâche du philosophe « Poser énergiquement la question de l’existence (...) le philosophe doit discerner ce qui est nécessaire ».

Et ce qui est nécessaire, dans le contexte, c’est la volonté, le caractère et surtout, les moyens pour mener à bien sa mission historique. Celle de contrer les visées de Paul Desmarais qui dépassent la stratégie de la « Dépossession tranquille » du Québec. Des visées qui portent, au final, sur un fantasme morbide, celui de nous réduire à un simple groupe ethnique dans son beau grand Canada, bref celui d’étouffer et d’éteindre notre nation.

Mais PKP en aura t il le temps ? Compte tenu de l’enjeu, l’Empire Desmarais n’a qu’un choix : faire tomber le gouvernement Marois ! Plan mis en action dans l’urgence selon le texte prémonitoire de Richard Le Hir.

Depuis, Gesca-La Presse a précisé son angle d’attaque par la plume de Lysianne Gagnon : « La nomination de Pierre Karl Péladeau au poste névralgique de président du conseil d’Hydro-Québec pave la voie à une concentration de pouvoirs intolérable dans une société démocratique ». Comme si l’Empire Desmarais était blanc comme neige à ce chapitre... Et Vincent Marissal de poursuivre : « C’est cette rumeur d’élections automnales qui court depuis quelques jours à Québec. »

Si le gouvernement Marois devait tomber pour être remplacer par celui de Couillard, on mesurerait alors toute la gravité de la division du vote souverainiste lors de la dernière élection, alors que l’union aurait garanti une majorité au Parti Québécois.

Si tel devait être le cas, on mesurerait alors toute la distance qu’il y a entre le pays rêvé et le pays réel, qu’on abandonnerait ainsi aux prédateurs.

Si notre nation doit décliner jusqu’à l’insignifiance, ce sera victime de la connerie de l’idéal platonicien. Nous aurons alors échappé l’enseignement d’Aristote qui ramenait tout à l’essentiel « Qui contrôle l’État, au profit de qui ? »

En espérant que nous échapperons à ce triste destin, je m’accroche à un espoir : un milliardaire patriote !


[1De l’utilité des C.A. pour la montée en puissance de Power Corp. :

« ...les membres du CA possèdent un capital social qui leur permet de contrôler un certain nombre de ressources dont ils facilitent ou permettent l’acquisition à l’entreprise qui les a nommés. Nous considérons que le capital social des membres du CA est un moyen
d’acquisition de ressources au profit de l’entreprise. (...) nous avons choisi la plus grande entreprise québécoise en termes d’actifs et des revenus totaux annuels ; il s’agit de Power Corporation du Canada. »

[2Hydro-Québec : jusqu’à 18 des 21 personnes nommées au conseil d’administration par le gouvernement Charest ont cotisé à la caisse du PLQ depuis 2000, soit 85%

Commentaires

  • Mario Goyette, 7 avril 21h50

    The Boomtown Rats. I Don’t Like Mondays.

    http://www.youtube.com/watch?v=8yteMugRAc0&feature=kp

  • Mario Goyette, 29 mars 21h06

    Musique Louisianaise

    KONGOS - Come With Me Now avant qu’il ne soit trop tard

    http://www.youtube.com/watch?v=Gz2GVlQkn4Q

  • Mario Goyette, 29 mars 17h45

    Le cheval de Troie

    Québec solidaire questionne Péladeau au sujet d’entreprises au Delaware
    http://ici.radio-canada.ca/sujet/elections-quebec-2014/2014/03/29/004-qs-pierre-karl-peladeau-paradis-fiscal.shtml

    Allégations d’évasion fiscales contre PKP : un « coup en bas de la ceinture »
    « Ça montre ce qu’est Québec solidaire, a affirmé M. Paquette.

    Québec solidaire, le complice du NPD de Thomas Mulcair mène son odieux combat sans connaître de limites de bassesse pour s’assurer du retour des libéraux le 7 octobre.

    Tout ce qui est dégueulasse porte un joli nom.
    Québec solidaire

    http://www.youtube.com/watch?v=jsbU9Rn9qLs&feature=kp

  • Diane Dumontet, 10 mars 13h25

    suite à la lecture de ce texte, je n’ai qu’un mot:BRAVO pour le réalisme de l’auteur.Pensée claire et percutante qui résume le sens de mon opinion.

  • Émilie B., 10 mars 12h51

    Il y a encore beaucoup d’indépendantistes qui n’ont rien compris de ce que fait Mme Marois : elle prépare les Québécois pour un référendum dans son mandat et le pilote sera Pierre-Karl Péladeau.

    L’indépendance se fera sous son règne. M. Péladeau aura à défendre son règne ensuite pour prendre la tête du PQ et du pays. Mme Marois ouvre la voie à sa succession quand son oeuvre sera accomplie. Comment il se fait que plusieurs ne comprennent pas ça ici ? Pour répondre à la question je dirais qu’ils voient toujours un homme comme Messie.

    Vigile doit continuer de travailler avec le PQ et Mme Marois et éviter le dérapage que plusieurs s’empressent de provoquer ici par leurs états d’âme et leur analyse inutile et intempestive qui donne des munitions à leurs adversaires,du déjà vu antérieurement.

    Message à Vigile :

    SVP Vigile il nous faut tous travailler dans la même direction si on veut y arriver à l’indépendance. Ne vous gênez pas pour trier tous les messages qui vont dans la direction de l’élection du PQ, essayez de pas toujours vouloir plaire à tout le monde pour paraître démocratique en publiant tout et rien. On a un combat à mener et c’est avec tout ce qui est positif et directionnel qu’on va gagner.

    Unissons nos forces.

  • michel Guay, 10 mars 06h59

    PKP fait vibrer les cordes fédéralistes du QS et de la FTQ et aussi bien entendu celles des résidents des territoires du SUN . Notre milliardaire patriote attend les milliardaires du CdS et des pilules de JC et pourquoi pas aussi de BG sti…
    Enfin un bonne nouvelle chez les indépendantiste pour en finir avec le 40 ans de 40% pour passer à la VICTOIRE à 60% . PM manque de charisme mais sait cependant s’entourer de personnages flamboyants
    VIVE MON PAYS LE QUÉBEC
    MICHEL GUAY

  • sml, 9 mars 21h24

    Félicitations ! Parlez nous aussi du vieillissement de la population M. Pomerleau. D’une culture de la vie à promouvoir... http://www.gloria.tv/?media=546541. Vigile.net peut susciter un changement au Québec. Ne soyez pas inquiet, les gens vont financer vos opérations.
    Il faut oser. N’ayez pas peur a déjà dit un grand personnage. Il y a des beaux films qui peuvent vous aider. Il faut amener un nouveau courant d’idées... à contre courant des GESCA de ce monde qui veulent tout saccager. Sinon qui va le faire ?... Personnnnnnnne ! Les gens veulent entendre parler des vrais enjeux.

  • Mario Goyette, 9 mars 21h23

    TLMEP : pas de traitement de faveur pour Marois, se défend Guy A. Lepage

    S’il fallait qu’on en fasse autant avec Anne-Marie Dussault à 24 heures en 60 minutes ou avec Emmanuelle Latraverse aux Coulisses du pouvoir lorsqu’elles reçoivent Philippe Couillard. Une chatte y reconnaitrait plus ces petits.

    http://ici.radio-canada.ca/sujet/elections-quebec-2014/2014/03/09/015-tlmep-marois-caq-plq-pq.shtml

  • Huguette., 9 mars 17h59

    En tous les cas la picouille comme certain l’appel,elle a du pif et la tenacité pour avoir ce qu’elle veut.Elle est déterminée.

  • Jean, 9 mars 17h58

    Le vent va où il veut, il n’est pas soumis à l’homme ; quand le vent est favorable, il faut savoir en profiter.
    Même les marins les plus fidèles, sont visités par des vents contraires à leur itinéraire. La persévérance et le triomphe se reposent dans la fidélité et le bon jugement, contre vents et marées.

    Serge Jean

  • François Lacombe, 9 mars 16h41

    Bravo ! Je suis un indépendantiste de gauche, pas un gauchiste pour l’indépendance. C’est de savoir quelle notion on place en premier. Le premier groupe est heureux de l’ajout de PKP dans son équipe, pas le deuxième. C’est simple.

  • yvan, 9 mars 14h59

    Sa candidature est une tres bonne et belle nouvelle n’en déplaise a une F David particulierement hargneuse qui as commenté sa candidature

    Suite a la candidature de PKP ,la néo fédéralistes orange du NPD s’est déchainé

    Par l’entremise de Vigile j’aurais 3 petites questions a poser a Françoise David et aux nombreux membres de Qs qui dénigrent sa candidature

    1- Combien de milliers d’emplois cette néo fédéraliste jaune orange du NPD as t-elle créé dans sa vie ...a part du sien qui est celui qu’elle occupe présentement comme député ?

    2- Qu’as fait F David pour faire avancé l’indépendance du Québec ...a part de tirer dans les dos des indépendantistes en s’alliant avec les ultras fédéralistes du NPD ?

    3 Pourquoi F David qui s’en est pris si durement a PKP sur sa candidature n’as t-elle pas eu les mêmes mots pour sa soeur Helene David qui se présente sous la banière d’un parti politique archi fédéraliste ,néo libéraliste et ultra corrompu ?

    Francoise David derriere le NPD fédéralistes
    Hélene David avec les libéraux fédéralistes

    Pourquoi F David affirme qu’elle refuserait qu’un député de QS s’assoie a coté de PKP dans notre Assemblée Nationale alors qu’elle accepterait pour Helene David sa soeur qui se présente pour un parti archi fédéraliste et néo libéraliste ?

    On comprend mieux pourquoi F David avait refuser de prendre part a la cérémonie pour l’innauguration du monument destiné a Papineau puisque PKP avait contribuer au financement pour ériger ce monument destiné a rendre hommage a ce grand patriote

    On comprend aussi pourquoi F David préfèrre s’allier avec les fédéraliste du NPD

    Tout le discours de F David sur la question nationale est faux, mensonger et opportuniste

    F David parle des vieux parti pour se donner des airs de progressiste

    Pour elle le voile islamiste dans la fonction publique c’est progressiste

    Tirer dans le dos des indépendantistes avec les fédéralistes du NPD c’est aussi progressiste pour F David

    Sa soeur qui se présente pour le parti libéral qui est un parti néo libéraliste ,corrompu a l’os et archi fédéraliste... c’est aussi très progressiste pour F David

    Et elle ne le dénonce pas...elle s’en accomode et accepterait de s’assoir a l’Assemble Nationale au coté d’une Helene David ...entre nous deux as t-elle dit c’est la parfaite entente et harmonie

    Oui exactement c’est la parfaite entente et harmonie entre les deux David contre la charte et pour combattre les indépendantistes

    Dans le vieux ... F David fait dans le vieux et elle se présente avec un programme économique collectiviste de l’ultra gauche importé directement des pays de l’est des années 50

    Le programme d’économie collectiviste de l’ultra gauche de Qs en est un qui n’as engendrer que misère ,pauvreté et désespoir dans les pays de l’est ou des individus comme ceux de QS ont tenter de l’appliquer

    F David ¸la pseudo indépendantiste ,la pseudo laic ,la pseudo féministe ,la pseudo progressiste n’a pas de leçon a donner aux indépendantistesdu PQ

  • Mario Goyette, 9 mars 12h07

    What a wonderful world - LOUIS ARMSTRONG.

    http://www.youtube.com/watch?v=E2VCwBzGdPM

  • Michel Bélisle alias Didier, 9 mars 11h46

    Je ne dis pas que monsieur Péladeau n’est pas profondément souverainiste ; cependant si la souveraineté devenait une réalité, avec madame Marois et monsieur Péladeau, représentant l’élite-Système, ce Québec souverain serait bien intégré à l’intérieur du Système.

    Remarquez que c’est probablement le désir d’une majorité de Québécois de continuer à vivre à l’intérieur du Système, constamment surveillés par le milliardaire à cigare comme l’ont révélé les documents Snowden, et avec des coupures continuelles, en particulier sur le dos des éléments les plus fragiles de la société : personnes âgées et malades, assistés sociaux, chômeurs etc... pour pouvoir justement transférer cet argent ainsi épargné dans les poches du milliardaire à cigare.

  • JCPomerleau, 24 mai 2013 20h23

    Éloge des propos souverainistes de Landry : PKP se rétracte

    (le lien) :

    http://www.lapresse.ca/actualites/201305/24/01-4654130-endossement-des-propos-souverainistes-de-landry-peladeau-fait-marche-arriere.php

    ...

    JCPomerleau

  • JCPomerleau, 24 mai 2013 19h16

    Gesca sur le cas de PKP :

    Éloge des propos souverainistes de Landry : PKP se rétracte

    (...)

    (Et Québec Solidaire en profite pour sortir la nomination de PKP)

    L’opposition libérale à l’Assemblée nationale a refusé de commenter les propos de M. Péladeau, dont la première ministre Pauline Marois avait annoncé la nomination à Hydro-Québec en avril.

    La députée de Québec solidaire Françoise David a affirmé que M. Péladeau est maintenant tenu à un devoir de réserve dans la manifestation de ses opinions politiques.

    (surtout s’il s’agit de l’appui à la souveraineté,selon QS)

    (...)

    http://www.lapresse.ca/actualites/politique-quebecoise/201305/24/01-4654239-eloge-des-propos-souverainistes-de-landry-pkp-se-retracte.php

    ...

    JCPomerleau

  • Blackat24, 3 mai 2013 18h06

    Pour ceux qui croit encore que PKP est du côté des indépendantistes, il ne faut pas être naïf. Pierre-Karl est d’un seul côté ; le sien. Et pour ce qui est de sa nomination au C.A. d’Hydro bien je crois que Madame Marois vient de s’acheter la vision médiatique de Québecor plus ou moins quelques articles inoffensifs contre le P.Q pour dissiper les soupçons. Depuis quand M. Péladeau est pour l’idée d’une économie étatique ???? Après le conflit du journal de Montréal et plusieurs perles échappées dans ses quelques réactions publiques contre les syndicats, vous croyez vraiment que cet homme n’a pas un agenda dans sa manche. Et il propose ces qualités d’homme d’AFFAIRES gratuitement..... PKP = DESMARAIS. Deux millionnaires qui ont l’oeil depuis longtemps sur cette mine d’abondance qu’est Hydro-Québec. Le loup vient d’entrer dans la bergerie.

  • Le Pélican, 30 avril 2013 11h11

    ... en recul ?? le Pélican ? ...non , en manoeuvres...mais pas pour moucheronner...

  • Rhéal Mathieu, 29 avril 2013 13h35

    En rapport avec PKP et les remarques de Lysianne Gagnon, “M. Péladeau est un patron notoirement interventionniste”, il faudrait lui ressortir ceci :

    http://vigile.net/Power-Corp-a-les-mains-sales

    Tout à fait à propos.

  • Louise Montpetit, 28 avril 2013 17h57

    Et depuis quand M. Péladeau défend-il les services publics ??? En plus d’être un des sinon LE pire employeur au Québec. Je ne suis pas souverainiste, je suis indépendantiste. Et je n’accepte pas du tout cette nomination.

  • Cristal de Paix, 28 avril 2013 16h21

    Petite remarque aux vigiliens et nos Amis de Vigile. À lire ce Pélican et sa logique moins tordante que tordue, on peut se demander si un sigle derrière ce pseudo ne cache pas un authentique “troll”* : Pélican= P.L.Can(ada) ou Pé.L.Q.

    Je pense que les administrateurs de Vigile, s’ils ne jouent pas à la chaise musicale avec les textes, mais qu’ils ciblent ce qui mérite la poubelle directe (la répétition inutile étant un des critères éditoriaux, non ?), Le Pélican devrait se retrouver dans la plus profonde des P.L.« CAN » ! Même la sémantique de ses commentaires est incohérente… Lisez messieurs dames ! Dans quel camp il niche importe moins ici que de saisir dans quel cerveau il arrive à penser !

    Suggérer, attaquer, sans argumenter… tel ce lien PKP/ Sabia laissé en suspens par ce qui ressemble plus à un Paresseux qu’un Pélican, ou systématiquement s’en prendre à Pierre Cloutier, par un mépris du peuple flagrant que ce dernier représente avec force et honnêteté, rien de pluss, pluss, pluss nauséabondant.
    À moins qu’il prenne son envol et nous sorte de sa volumineuse poche buccale un article clair et net, articulé avec une matière plus grise que… ? Personnellement, de cet oiseau d’ennui occulte, j’en peux presque plus, pas vous ?!

    Cristal de Paix

    *Troll : « En argot Internet, un « troll » est une personne qui participe à une discussion ou un débat (par exemple sur un forum) dans le but de susciter ou nourrir ARTFICIELLEMENT une polémique, et plus généralement de perturber l’équilibre de la communauté concernée. …Dans la majorité des cas, l’évaluation repose sur l’aspect récurrent ou caricaturé de l’argumentation, … » (cf. Wikipédia.org). Aux administrateurs : n’est-ce pas le cas précis avec Le Pélican ?

  • Le Pélican, 28 avril 2013 10h19

    ...Merci Monsieur Cloutier...de maintenir le cap...puisque Pauline Marois est passée partout où vous prétendiez qu’ elle ne passerait pas...

  • Hugo Girard, 28 avril 2013 00h41

    j’ai bien peur que Vigile est entrain de tomber entre les mains de gens motivés... mais pas pour les mêmes que son fondateur. Qui est donc ce mystérieux donateur de 20 000$ à Vigile l’an dernier ?

  • alain maronani, 27 avril 2013 23h43

    @Le Pelican,

    Pouvez-vous nous rappeler ce que notre ami a dit après la nomination de Sabia ?

  • Le Pélican, 27 avril 2013 20h57

    Quelqu’un se rappelle ?...de la déclaration de PKP suite à la nomination de Sabia à la présidence de la CDPQ...

  • Michel Grenier, 27 avril 2013 16h18

    À lire, les commentaires très louangeurs à propos de cette nomination,je me dis ,que ce n’est pas demain la veille que nous aurons l’indépendance.Faut pas croire aux sirènes.

  • Le chevalier du Lys, 27 avril 2013 15h15

    Et pour en ajouter une couche sur votre soi-disant patriote PKP, qui a t-il choisi pour être le parrain de son fils Thomas.

    Brian Mulroney !

    Que dire de plus.

    Votre positionnement est tellement ridicule.

  • jocelyn boily, 27 avril 2013 07h29

    27 Avril 2013

    Qu’est-ce qui se passe ?

    Qu’est-ce qui se passe au parti Québécois (PQ) ? En effet après avoir sauvé le parti libéral du Québec (PLQ) en proposant le projet de loi 204 protègeant l’entente avec Québécor média voilà que le PQ nomme Pierre Karl Péladeau (PKP) à la tête du conseil d’administration d’Hydro-Québec.

    Je ne comprends vraiment pas ou le PQ s’en va avec ces actions nébuleuses car, à l’inverse de son père Pierre, le fils Pierre-Karl est antisyndical et l’a démontré avec ses nombreux lockouts qu’il a infligé aux employés de ses entreprises. De ce fait depuis une quinzaine d’années, Pierre-Karl Péladeau est l’ennemi le plus farouche du syndicalisme et des droits des travailleurs au Québec.

    D’ailleurs la brochette de journalistes ou animateurs anti-Péquistes et anti-syndicalistes qui font les pages d’opinions des quotidiens de Québécor est s’en équivoque. Il va de soi que la championne toutes catégories en ce domaine a été et reste encore Nathalie Elgrably-Lévy immédiatement suivi par Éric Duhaime fondateur du Réseau Liberté Québec. Ce dernier est souvent accompagné par Johanne Marcotte avec qui il a fondé ce groupe de pression anti-État-Providence et antisyndical.

    Il ne faut pas passer sous silence les Jean-Jacques Samson, Jérôme Landry, Dominic Morais et Gilles Parent véhiculant continuellement des messages anti-nationalistes.

    Pourquoi Mme Marois confie à PKP la destinée d’un des plus grands employeurs parapublic du Québec ?

    Pourquoi pas nommer Desmarais à la tête du ministère des finances ?

  • Francis Déry, 27 avril 2013 00h20

    J’ai retrouvé un bon article de Luc Potvin sur PKP et Quebecor.

    http://www.vigile.net/Entre-guerre-et-diplomatie

    Il serait bon de méditer.
    Quoique je doute de l’influence de Mulroney en Chine en 1994. Il avait appliquer des mesures de protestation pour le massacre de Tian An Men.

    Je m’attends à voir Gesca prétendre des ambitions à la chefferie pour PKP, et des comparaisons avec Berlusconi.
    Qui vivra, verra.

    "Traîtres chez nous !"
    Un excellent slogan pour les Libéraux.

  • Christian Montmarquette, 26 avril 2013 22h29

    Pierre Karl Péladeau, ce grand patriote...

    Depuis 2005, selon le registre sur les donateurs du Directeur général des élections (DGE), M. Péladeau a versé des contributions au Parti libéral du Québec (1000 $ en 2005 et 2007, 3000 $ en 2008), au Parti québécois (PQ) (3000 $ en 2010) et à la défunte Action démocratique du Québec (3000 $ en 2007).

    Lors de la campagne électorale, sa conjointe, Julie Snyder, a donné son appui au PQ. Mme Snyder a contribué au PQ (1000 $ en 2005 et 2009), au PLQ (1000 $ en 2005 et en 2009) et à l’ADQ (1000 $ en 2009).

    Source : Journal Le Soleil - 22 avril 2013.

    Christian Montmarquette

  • 26 avril 2013 20h06

    « « si les Québecois, encore une fois oublient tout, ils méritent à juste titre les noms les plus fléchissant, et, l’esclavage le plus ignominieux ».
    Robert et Wolfred Nelson.

  • Clode Hamelin, 26 avril 2013 17h00

    Cher Monsieur Pomerleau,
    la courte citation que vous faites de mon texte m’a invitée à vous répondre.

    http://www.vigile.net/pour-en-finir-avec-la-nomination

    Si vous avez bien lu mon texte vous avez compris que je sais bien que le CA d’Hydro souffre depuis trop longtemps de la présence des vautours.

    Toute personne sensée ne pourra qu’être très inquiète du fait que le CA d’Hydro ressemble au CA de Power.

    Ceci dit, quand j’ai écrit la phrase que vous reprenez, « Imaginez si Charest avait nommé Desmarais fils au CA d’Hydro-Québec » je parlais ici du symbole impossible à avaler.

    Vous avez raison, le clan Desmarais agissant dans l’ombre place des pions sans que cela n’y paraisse trop pour le public.

    Mais le symbole, le fait de voir le BOSS lui-même, le possédant, l’oligarque, le porteur du nom, comme un « trade mark », le maître d’une puissance économique considérable, d’un poids médiatique important, nommé au poste de président, aurait été dénoncé j’en suis certain. Enfin je l’espère.

    Alors, je faisais cette allusion, parce que ce n’est pas banal que ce soit PKP qui soit nommé. Pas un haut cadre, un complice provenant de l’empire Québécor. Non ! Le boss lui-même, l’oligarque, le porteur du nom, le trade mark vivant, le propriétaire.

    Il y a un CA a changer. C’est absolument certain. Il y a une lutte à terminer avec un certain milieu des affaires qui désire à tout prix mettre la main sur tout ce qui peut être payant et qui est encore propriété d’état. C’est une attaque contre le bien commun. Mais mon questionnement était, est-ce que la seule réponse à ceci est de nommer PKP ?

    Moi je pense qu’il faut réfléchir à des changements majeurs, en profondeur concernant le style de gouvernance de nos sociétés d’état.

    Il faut trouver et mettre en place tous les outils possibles pour éloigner le privé et ses influences de ces sociétés et ce autant dans le CA que dans la haute direction. Il faut tourner le dos à toute idée de privatisation quitte à en faire des lois.

    Est-ce que cette game business est la seule voie possible ?
    Est-ce le seule type de représentation ?
    Comme le disait ici même Pierre Cloutier « vivre votre vie politique par procuration »
    Moi je dis qu’il faut sortir de ce modèle.

    Pour le reste vous aurez compris que comme vous je suis inquiet, outré et totalement contre le démentèlement à la pièce d’Hydro.

    Pour ce qui est de l’aspect Nietzschéen que vous évoquez, je ne sais pas si Monsieur Péladeau a fait une déclaration de la sorte ou si c’est vous, qui sous le coup de l’émotion, vous enflammez à ce point. Mais s’il a fait de telles déclarations j’aimerais bien en prendre connaissance.
    Et s’il n’en a pas fait, qu’il en fasse. Peut-être serait-il temps que nous prenions connaissance de ses élans philosophiques à lui, pour, comme vous le disiez dans votre commentaire suite à mon texte, ne pas tomber dans le fantasme, que ce soit celui d’un pays ou celui d’un sauveur.

  • alain maronani, 26 avril 2013 16h04

    Entre deux maux, il faut choisir le moindre

    Aristote...

  • Yves Rancourt, 26 avril 2013 16h02

    Monsieur Pomerleau,

    Merci pour votre texte très éclairant qui, comme celui de Richard Le Hir sur le même sujet, devrait faire ouvrir les yeux de quelques-uns. C’est du moins à espérer. Mais, disons-le tout de suite, PKP ne l’aura pas facile à Hydro-Québec. Les mêmes qui ont fouillé dans le passé de Daniel Breton doivent être de nouveau à l’oeuvre pour trouver dans celui de PKP une "succulente" histoire à raconter pour le discréditer dans l’opinion publique et le neutraliser.

    J’ai longtemps douté de cet homme et n’aime pas beaucoup ses médias, ses Martineau et cie. Mais, il faut regarder plus loin parfois et, entre autres choses, sa participation aux funérailles de Pierre Falardeau et au film réalisé pour honorer sa mémoire m’a amené à revoir mon jugement sur cet homme et à croire qu’il est bien des nôtres. Je le perçois maintenant comme le reflet fidèle de ce que nous sommes, avec toutes nos contradictions et divisions, ce que nous démontrent bien ses médias d’ailleurs. Mais il reste néanmoins l’un des nôtres. Il faut maintenant espérer que sa présence sur le c.a. d’Hydro réussira à calmer les appétits de ceux qui veulent se servir de nos sociétés d’État pour se remplir les poches et nous déposséder.

    Enfin, il faut le dire en terminant, madame Marois montre avec cette nomination un sens peu commun de l’analyse politique et de la stratégie. Elle montre aussi qu’elle sait garder ses distances du clan Desmarais, ce qui devrait en rassurer quelques-uns ici.

    Salutations à vous.

  • ANDRÉ La BOISSONNIÈRE, 26 avril 2013 15h55

    Vigiliens - Vigiliennes !

    Là est la vraie question tel que le soulève on ne peut plus clairement et sans fioriture ce charmant Pierre Cloutier qui enfonce toujours le même clou depuis des lustres maintenant : l’indépendance du Québec ne se fera jamais avec des larbins mais bel et bien sous le sceau d’un leadership naturel donc avec des personnes courageuses, vaillantes et sans peur. Pauline Marois ferait une très bonne technocrate au service de PKP, le cas échéant et pourquoi pas lui céder la place au profit de notre destinée ?

    Quant aux gens qui pensent encore le contraire... bien j’ajoute en supplément vitaminé à l’effort de Cloutier un coup de marteau supplémentaire sur ce même clou.

    Mettez Péladeau au service de l’État québécois en l’investissant de tous ses pouvoirs actuels et vous ne reconnaîtrez plus le Québec molasse des dernières décennies et ce en très peu de temps.

    D’ailleurs faites une analyse sérieuse des états d’âme des fédéralistes à la suite de cette simple désignation de PKP au sommet de l’HQ et comprenez qu’Il vient de faire trembler tout leur édifice de cartes. Qu’en serait-il le désigner leader d’un parti indépendantiste ? Imaginez cela deux petites secondes... Ces haineux du Québec moderne et indépendant nous montre leur peur d’où cette sortie incohérente même virulente de la Fée carabosse de La Presse-Gesca d’hier qui s’en prenant directement à la personne de Péladeau. Je jouissais à lire ce torchon !

    Bref, il s’agit simplement d’une question fondamentale de leadership versus les picouilles qui nous servent de politiques sans panache dans l’enceinte vénérable de notre Assemblée Nationale qui n’ont absolument pas l’étoffe de l’emploi. Du ménage s’impose et plus sacrant...

    Quant à la question s’il (PKP)la porte à gauche ou à droite ça n’a AUCUNE IMPORTANCE dans le débat sur notre destinée nationale devant s’accomplir par la libération de notre peuple, de son territoire et - une fois pour toutes - de sortir le Canada d’obédience anglo-saxonne de nos origines QUÉBEC française et, surtout, de toutes nos institutions nationales.

    Cette dénaturation existentielle a assez durée pour qu’enfin nos plus méritants s’installent au pouvoir et qu’entendent enfin raison nos dirigeants actuels quant à la question existentielle qui est et doit demeurer la suivante : quels sont ceux et celles aptent à servir librement notre PATRIE avant tout intérêt individuel et de la conduire vers son indépendance nationale ? Merci PKP et bien dit (cloué) PC !

    ECCE HOMO

  • Luc Ménard, 26 avril 2013 15h29

    Je ne suis pas désolé de le dire...mais j’avais vu depuis plus longtemps
    http://bit.ly/14WwS1L
    que tous les purs et durs de la Souveraineté sous le toit de Vigile...que PKP a été, est et sera toujours un fier nationaliste québécois qui a eu toujours à cœur les meilleurs intérêts des Québécois.

    Votre réveil brutal que les biens pensants de Vigile font aujourd’hui est surement encourageant. Vous comprenez maintenant la nécessité, voir l’obligation d’accepter sans aucune condition, sans aucun jugement de valeur à la traîtrise pcq non de gauche, les indépendantistes du centre et de droite.

    La dernière sortie de Lucien Bouchard que même Richard LeHir à salué positivement ici (http://bit.ly/11qnWva) sur le volume de "La bataille de Londres" doit donner la leçon suivante à tous les purs et durs de gauche de la souveraineté :

    Arrêté de cracher, de huer sur les souverainistes du centre et de droite...

    Ils sont tout aussi honorables et fondamentaux que vous...dans notre cheminement inexorable vers l’acte fondateur final de notre pays le Québec.

    Je suis extrêmement content de constater qu’enfin ce billet M. Pomerleau laisse de la place au centre et la droite souverainiste…

    Il n’est pas trop tôt…et surtout…il n’est pas trop tard…

  • 26 avril 2013 13h58

    [1] Le problème des souverainistes/indépendantistes c’est d’abord un problème de leadership et il faut vraiment être aveugle pour ne pas le voir.

    [2] Remplacer Pauline Marois par Pierre-Karl Péladeau et vous aurez alors un tout nouveau paysage politique. Le mouvement indépendantiste aurait alors un vrai cheval de course au lieu de la picouille actuelle qui ne va nulle part. La gauche pourra attendre un peu.

    [3] Dans ces circonstances, glorifier la "gouvernance souverainiste" comme vous le faites, avec une certaine habileté, il faut le dire, c’est maintenir le statu quo actuel qui n’augure rien de bon. À quoi servira la nomination de PKP si le gouvernement Marois se fait planter à la prochaine élection ?

    [4] Quant à la question d’Aristote, quand vous vous interrogerez publiquement, clairement et franchement, sur l’absence réelle du citoyen dans les structures décisionnelles de l’État, je vous prendrai au sérieux. Pas avant.

    [5] Vous n’allez tout de même pas passer votre temps, comme le font particulièrement les fafans péquistois à vivre votre vie politique par procuration.

    Pierre Cloutier

  • Pierre Bellefeuille, 26 avril 2013 13h27

    Pourquoi continuer à parler des libéraux sous Jean Charest ? L’imposture n’est-elle pas assez évidente ? Jean Charest a toujours été conservateur dans l’âme. Lorsqu’on l’a rapatrié au Québec, il aidé de nombreux conservateurs, jadis à Ottawa, à occuper des postes clés au Québec.

    Desmarais est d’orientation conservatrice.

    L’ultra conservatisme est le vrai problème !

  • Marcel Haché, 26 avril 2013 12h46

    Bien évidemment, une majorité parlementaire du P.Q. ne serait pas une panacée. Mais c’est une voie incontournable si on espère que le Rêve se poursuive. Toujours dans l’opposition, l’idée s’étiole et les cœurs se désolent. Voilà bien ce que nous enseignent 10 années de régime libéral, et dont Nous peinons tant à sortir.

    D’abord un redressement de toute la mouvance indépendantiste elle-même, un réalignement des forces pour contrer la convergence des éteignoirs du P.L.Q. et du P.L.C. Tout cela n’est que le prélude nécessaire, vital et incontournable lui aussi, à un redressement national.

    Le temps Nous est compté sur le long. Mais le temps est désormais compté aussi à tous ceux-là qui espèrent chez les indépendantistes. Ce n’est pas vrai que nous aurons toujours une autre chance et une autre prochaine fois.
    Wake up. Nous avons besoin de tous les patriotes, et il est grand temps que les élites indépendantistes amorcent une réflexion sur la réalité de 2013 plutôt que sur celle des quatre jeudis.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s’appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Pierre-Karl Péladeau, indépendantiste
Un bâtisseur !

Quand les Libéraux lèvent le poing en l’air, personne ne trouve à y redire !

.


Des militants libéraux manifestent leur joie en voyant les résultats électoraux, lors d’un rassemblement à Saint-Félicien. Photo Maxime Deland / Agence QMI

.

Tribune libre de Vigile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
5 965$  10%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 8/04 Capucine Trenca : 50$
  • 8/04 Myriade Klon : 50$
  • 8/04 Stéphane Van-Aelst : 25$
  • 8/04 Henri Marineau : 25$
  • 8/04 Paul Rodgers : 15$
  • 8/04 Gilles Thouin : 5$
  • 8/04 Raymond Saint-Arnaud: 20$
  • 8/04 Ronald Richard : 10$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!