Rien ne se perd, rien ne se crée.

Tribune libre de Vigile
jeudi 9 février 2012
350 visites

Rien ne se perd, rien ne se crée.

Une catastrophe en attire une autre.

Photo : http://www.canoe.com/sections/medias3/20110420_bp4.jpg
Photo tiré de l’article suivant intitulé intitulée : Marée noire : un an après, à cette adresse. http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lemonde/archives/2011/04/20110420-081413.html

Le présent texte est un essai théorique.

Il cadre très bien dans le refroidissement subit de l’Europe, l’accélération du réchauffement de l’Arctique, l’ouverture sans doute temporaire d’une voix navigable dans cette région et l’adoucissement du climat du Québec et des maritimes.

Si les 2 ou 3 prochains hivers en Europe continuent de présenter des vagues de froids exceptionnels aussi intenses que ceux de l’hiver 2012, la démonstration sera faite qu’on a affaire à une cause qui n’a rien de naturelle.

Le déversement massif de pétrole dans le système du Gulf Stream aura effectivement modifié le climat à l’échelle de l’Atlantique.

Le Gulf Stream est, avec le phénomène des vents, un gigantesque régulateur thermique planétaire. Il est constitué d’un immense fleuve à même l’océan qui transporte l’eau chaude de l’équateur et la redistribue vers les deux pôles mais en directions opposée
Le Golfe du Mexique étant situé dans l’hémisphère nord, la plus grande partie du pétrole déversé a probablement pris cette année la route du nord vers l’Europe.

À son retour vers l’équateur aux environ de mai ou juin 2012, ce pétrole sera brassé à l’équateur et divisé en deux segments. Ce deuxième segment affectera l’hémisphère sud au cours de l’hiver 2013. Le déversement prendra des allures planétaires. C’est à suivre en 2013-14.

Le pétrole devrait agir comme une pellicule plastique dont sont équipés certains verres dits énergétiques de nos fenêtres.

Les peuples souffrent des mauvaises décisions prises ailleurs à leur insu. Ils devient urgent de trouver des mécanismes qui permettent de redonner la souveraineté aux citoyens qui construisent notre monde.

Lorsqu’on aura compris cela, les peuples de l’Égypte, Syrie, Libye, Yémen et autres, actuellement en révolution contre leurs dirigeants s’uniront pour changer les mécanismes politiques qui les exploitent.

L’internet y sera pour quelque chose.


Rien ne se perd, rien ne se crée !

Le texte qui suit applique sur le Québec les effets potentiels de ce changement climatique.

Les phénomènes accélérés suivants sont explicables et seront temporaires. Des décisions extrêmement coûteuses sont prises en notre nom et elles me semblent tout à fait prématurées. Nous en ferons les frais comme d’habitude.

Ces principaux phénomènes sont :

1-La vague de froid importante en Europe.
2-La fonte accélérée des glaces de l’Arctique.
3-L’adoucissement des températures hivernales au Québec.

Ces trois phénomènes et bien d’autres sont le fruit de notre négligence à tous et ils vont en entraîner d’autres, par exemple,

a-Le Plan nord au Québec va être affecté.
b-La construction prématurée d’un port de mer en eau profonde dans l’Arctique payé de nos taxes pourrait s’avérer un énorme gaspillage.
c-Croire que la Banquise va indéfiniment se rétrécir et qu’on pourra naviguer facilement entre l’atlantique et le pacifique à partir de la prémisse du réchauffement climatique accéléré devrait mal tourner. Etc.

Nos dirigeants ne tiennent pas compte de la composante artificielle suivante :

Le déversement de 750 millions de litres de pétrole dans le golfe du Mexique pendant cinq mois.

BP a ajouté un solvant qui a la propriété de faire couler le pétrole et le maintien entre deux eaux.

On le sait maintenant, le pétrole a pris la direction du Gulf Stream, il voyage entre deux eaux en suivant les courants d’eau chaude du Gulf Stream qui remonte vers l’Europe, voir, http://fr.wikipedia.org/wiki/Gulf_Stream

En mai 2011, dans un commentaire sur cet article du devoir, le dernier en bas,
http://www.ledevoir.com/culture/livres/322750/essais-quebecois-cochez-oui-cochez-non, j’avais prédis un effet de refroidissement important sur le climat de l’Europe à cause de ce déversement gigantesque.

Voici un extrait de ce commentaire :


.... L’absence des points de vue divergents dans les décisions (qui nous touchent) entraînera des catastrophes du genre de la BP dans le Golfe du Mexique dont on ne tardera pas à réentendre parler. Ces milliards de barils remontent tout doucement entre deux eaux vers l’Europe en suivant le Gulf Stream, ça devrait avoir un effet sur le climat selon un effet comparable au nageur qui s’enduit d’une graisse épaisse pour garder sa chaleur dans l’eau froide.

La diversité culturelle est aussi importante que la diversité des espèces de Darwin. La notion de respect de la diversité est en danger mortel pour l’humanité.


Si l’avenir me donne raison, les conséquences a, b, c, vont se confirmer dans les phénomènes 1,2,3 au cours des quelques années à venir, la reconstruction d’une grande partie des banquises devraient se produire dans 5 ou 10 ans, le temps que la mer digère tout ce pétrole, si bien sur, une telle chose est possible. Déjà, les dommages écologiques sont énormes sur l’ensemble de la faune et la flore de toute l’Atlantique. Ils ne sont pas tenus en compte dans ce texte.

Je reprend la logique des divers items, 1, 2, 3, a, b, c,

L’eau chaude transportée par le Gulf Stream s’évapore en surface et adoucit le climat en longeant les côtes de l’Europe, en contournant l’Arctique, cette eau se refroidit au contact des mers froides, puis elle descend les côtes du Labrador en s’enfonçant vers les fonds marins dans un mouvement de convection naturel, la chaleur monte, le froid descend.
On est victime de la modification de nos conditions de vie par un facteur humain. Des décisions prises ailleurs et pour lesquelles ont devrait avoir un droit de paroles et d’oppositions.

1. La vague de froid en Europe.
Laissez tomber une goutte d’huile dans un bassin et il couvrira la surface de ce bassin. Qu’en est-il de 750 millions de litres de pétrole flottant entre deux eaux ?
La chaleur transportée par le Gulf Stream est en partie maintenue sous la surface de la nappe d’huile selon le même principe que celui utilisé par le nageur qui s’enduit de graisse pour se protéger de l’eau froide.
Les grands froids actuels en Europe sont à mon avis causés par cet effet.

2. La fonte accélérée des glaces de l’Arctique.
La nappe d’huile est toujours là, même si on ne la voie pas. La température de l’eau transportée par ce courant marin arrive plus chaude de quelques degrés au voisinage de l’Arctique, la fonte des banquises est temporairement accélèrée.

3. L’adoucissement des températures hivernales au Québec.
Après avoir été refroidi par son passage dans l’Arctique, l’eau refroidit du Gulf Stream plonge vers les profondeurs.
Cette année, l’eau étant plus chaude le point de chute vers les profondeurs du Gulf Stream se déplace plus au sud, modifiant ainsi notre climat, nos hivers sont moins rudes. L’est du Canada bénéficie de températures plus clémentes et le Québec aussi en subit les effets.
En cet hiver 2012, j’ai vraiment l’impression que le point de déversement des tempêtes de neige abondantes a suivit ce mouvement et s’est déplacé plus au sud.

Le Saguenay reçoit moins de neige qu’a l’habitude alors que les maritimes et le nord Est américain subissent des tempêtes de 30 à 40 centimètres et plus.

L’effet du Gulf Stream sur le climat est si important que les courants jets dont parle la météo en seront affectés.
C’est un très bon sujet de recherche pour les météorologues et pour ceux qui étudient la variation des températures de l’eau des océans. Avis aux intéressés, bien que je doute que les propriétaires des médias nous informent de vos résultats.

Voyons maintenant quelques conséquences :

Le climat devrait continuer d’évoluer vers la hausse aussi longtemps que le pétrole restera en suspension. Les bactéries de la mer prendront un temps indéterminé pour digérer tout ce pétrole.
Plus cela va prendre de temps, plus le Gulf Stream devrait se réchauffé, l’eau revenant du nord vers la mer des Caraïbes sera plus chaude que l’année précédente et repartira vers le nord encore plus chaude qu’elle ne l’était un an plus tôt. Des ouragans d’une force jamais vue pourraient se produire et une augmentation du niveau de la mer pourrait être beaucoup plus rapide que prévu.

a. Le Plan nord au Québec va être affecté.
Par exemple, le pergélisol fragile pourrait se mettre à fondre transformant la toundra en marécage et modifiant l’écologie de "nos territoires".

J’ouvre ici une parenthèse :
L’objectif premier du gouvernement Charest au Québec est l’assimilation de la culture francophone du Québec. Le Canada considère notre culture comme son pire ennemi.
L’immigration anglophone massive et planifiée dans Montréal de même que le désir du gouvernement Charest d’enseigner l’anglais dès la première année en sont des preuves indiscutables, d’ailleurs le second élément, celui de l’anglais est le geste typique d’un conquérant dominateur.

Le développement du nord est une excellente opportunité pour le gouvernement Charest d’amener des milliers de nouveaux travailleurs et leurs familles y travailler au plan nord.

Le Québec n’a pas la quantité de main-d’œuvre en quantité suffisante pour suffire à la demande de plusieurs Baie de James simultanée. Par l’approche commune il transfert le contrôle de nos territoires au Canada, il se donne ainsi les moyens d’y contrôler les lois et la langue d’enseignement.

Un héritage de tutelle et un transfert de droit fonciers vers une minorité par un traité dit de l’approche commune nous fera perdre la juridiction sur les écoles, la police et la gestion des autres services de "nos territoires". Malgré cela, on nous forcera à contribuer et à maintenir les services comme si on les gérait sans en retirer aucun bénéfices à dessein d’appauvrissement de nos communautés.
Nous renonçons au droit à la liberté pour nos descendants et ils seront discriminés. L’histoire se répète, on n’a rien compris.

b. La construction prématurée d’un port de mer en eau profonde dans l’Arctique, payé de nos taxes, pourrait s’avérer un énorme gaspillage.
Prenons comme hypothèse que les bactéries prennent 10 ans à digérer tout ce pétrole.

Au bout d’un certain nombre d’année, le Gulf Stream reviendra naturellement à son rythme régulier de réchauffement de l’Europe et au refroidissement de l’Arctique. Nos hivers redeviendront plus rigoureux.
La navigation par l’Arctique qu’on pensait ouverte à long terme va redevenir inaccessible par la reconstruction des banquises.

c. Croire que la Banquise va indéfiniment se rétrécir et qu’on pourra naviguer facilement entre l’atlantique et le pacifique à partir de la prémisse du réchauffement climatique accéléré et permanent pourrait très mal tourner.

On le voit ici, la vague de froid en Europe et les politiques Canadiennes appliquées au Québec se croisent par des effets inverses, artificiellement provoqués par la catastrophe du déversement de BP qui s’est produit très loin de nos frontières.


Voici maintenant les images de l’hiver du début de 2012 en l’Europe :

http://www.theatlantic.com/infocus/2012/02/deep-freeze-spreads-across-europe/100239/

Conclusion :

Mon étude n’est pas parfaite et manque de documentation, elle est cependant plausible et réaliste. Un déversement à cet échelle et à un point aussi stratégique n’a jamais été vécu.

Les Québécois regardent passer le train et refusent de s’affirmer.

On se doit de défendre le droit à un avenir pour nos enfants et on ne le fait pas !

S’il y a une mission que les Québécois devraient se donner, c’est celle d’informer les autres peuples devenus les marionnettes de leur état. Ce que nous devenons tous ensemble dans l’indifférence générale.

Partout dans le monde, pour que la démocratie existe, les territoires doivent appartenir aux peuples qui les ont développés.

Toute l’économie de la croissance est construite sur le travail des citoyens
. Ce sont les citoyens qui, par leur travail, créent la richesse, appelé valeur ajoutée.
Les multinationales partout dans le monde s’emparent de la gestion des territoires à leur profit en plaçant à la tête politique de ces nations des hommes de paille qui détournent nos valeurs ajoutés, laissant beaucoup de peuple dans une grande pauvreté et la misère.

Au Québec, les multinationales détruisent la démocratie en s’accaparant de nos territoires avec l’aide d’Ottawa. L’indice majeur est la perte de confiance des Québécois envers leurs élus et l’augmentation annoncée du taux de suicide. On se sent tous trompé. La connaissance de ces enjeux et le droit de vote deviennent de plus en plus importants.
La démocratie n’existe plus, le peuple est pris en otage par des intérêts étrangers à nos intérêts.
Il y détournement des avoir de tout un peuple et la mise en esclavage de toute une population.
Les Québécois continuent de croire que la Constitution se négocie selon des règles établies ailleurs alors qu’elle est continuellement et unilatéralement modifiée à notre insu par le Canada qui utilise des stratégies guerrières pour nous assimiler, ex. Détournement de référendum, rapatriement de la Constitution unilatéral, nuit des longs couteaux, Lac Meech, etc.

Les Québécois ont la chance d’être en mesure de comprendre les mécanismes de détournement de la démocratie vers une oligarchie. Nous pouvons faire cette différence.
Les Canadiens des autres provinces ont autant intérêt à se méfier de l’oligarchie qui se met en place au Canada et dont le gouvernement Harper est un porte parole.
Cette oligarchie se met en place au dépend de tous les citoyens. Le Canada devient de plus en plus un pays totalitaire.

Les problèmes sociaux de l’Égypte, Syrie, Libye, Yémen, sont tous associés à cette engrenage. Ils sont contre leurs dirigeants, sans savoir par quoi remplacer le système corrompu de l’oligarchique qui les dirige. On se dirige vers des problèmes sociaux mondiaux qui s’apparente au début d’une autre guerre mondiale.

La démocratie n’existe plus.
L’élection de représentants pour des mandats sans contrôle doit prendre fin dans les plus brefs délais.
Les citoyens trompés doivent se donner les moyens de démettre tout élu qui détourne l’intérêt général du peuple à son profit et à celui de ses amis. Le gouvernement Charest détourne présentement la plupart de nos actifs vers des étrangers et nos territoires vers le Canada. Notre pétrole et gaz sont pratiquement donnés à des amis, les richesses du nord vont à étrangers, etc. Il y a un appauvrissement général et majeur de la population. De plus en plus d’économistes sur la situation du Québec osent maintenant en parler ouvertement.

Les peuples doivent reprendre leur dignité et leur liberté au moyen d’un vote réellement démocratique, tout en conservant sa souveraineté, c,a,d, le droit de démettre l’un ou l’autre de ses représentants indigne de les représenter.
Le fonctionnement normal d’une vrai démocratie est expliqué ici : http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/12/14-vivre-libre-ou-disparaitre.qc

L’ONU est assise entre deux chaises et ne peut rien faire pour changer les choses.

En 2006, le gouvernement Charest faisait la promotion dans Montréal de la fermeture des régions et laissait croire aux Montréalais que ces régions étaient une charge sociale pour eux. À cette époque, j’avais écrit un texte qui dénonçait cette approche et j’annonçais la perte de contrôle de Montréal sur ses sièges sociaux, de son économie et de bien d’autres choses, ce que j’y annonçais est maintenant confirmé par la disparition effective de plus du quart des sièges sociaux.
On utilise la stratégie de diviser le peuple pour mieux le dépouiller, voir, http://www.ameriquebec.net/actualites/2008/09/24-montreal-le-traite-de-lapproche-commune-va-te-faire-mal-2.qc ,
On connait la suite, les Montréalais devraient tous réfléchir là-dessus.

Le Québec aura un avenir, si et seulement si, tous ses citoyens deviennent solitaires en comprenent les enjeux.

Il me reste une question très importante à poser, bien que peu probable.

Les enjeux économiques étant importants, l’explosion de la plate-forme de forage fut-elle accidentelle ou provoquée ?

Comment expliquer que les moyens de fermer la tête du puit n’ont pas été éprouvés avant d’autoriser l’installation de la plate-forme !

Qu’en est il des autres plate-formes exploitées par de plus petits joueurs que BP ?

Merci d’être là.

Jean-Pierre Plourde,
http://saglacweb.blogspot.com

Autres références :
http://www.2000watts.org/index.php/energytrend/petrole/maree-noire/402-la-maree-noire-en-juillet-dans-locean-atlantique.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gulf_Stream

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s’appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Tribune libre de Vigile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
16 360$  27%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 14/09 Benoit Mailhot : 50$
  • 14/09 François Ricard : 20$
  • 14/09 Jean-Marc Southiere: 50$
  • 14/09 Charles Duhamel : 50$
  • 14/09 Dale Rondeau : 25$
  • 14/09 Réal Ouellet : 100$
  • 14/09 Manon Arsenault : 25$
  • 14/09 Michel Charlebois : 40$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!