« S’intégrer à une société consiste à apprendre à dire « nous » avec elle. » Mathieu Bock-Côté
 - source

Pense-bête pour les élections fédérales

Bon vous croyez que ces élections sont inutiles ? Posez-vous les questions suivantes et demandez-vous si votre vote est nécessaire.

Tribune libre de Vigile
vendredi 1er avril 2011
612 visites 6 messages

Bon vous croyez que ces élections sont inutiles ? Posez-vous les questions suivantes et demandez-vous si votre vote est nécessaire.

1- Voulez-vous une troisième guerre mondiale ?

C’est pourtant ce que prépare le gouvernement conservateur de Harper avec des dépenses militaires record (Le Canada se militarise tambour battant,). Les partis d’opposition n’approuvent pas ces dépenses mais ils appuient quand même l’intervention en Libye (Le Canada se joint à l’assaut impérialiste sur la Libye). Sous le prétexte des droits de la personne, les États-Unis et leurs alliés se sont lancé dans une opération de domination impérialiste et économique (L’ »Opération Libye » et la bataille du pétrole : Redessiner la carte de l’Afrique). Cette guerre fait partie d’un plan d’ensemble qui menace l’équilibre mondial (voir aussi Éric Laurent, La Face cachée du pétrole, Plon, Paris, 2006). De plus, elle vise à réprimer l’aspiration à la liberté de nombreux peuples opprimés (L’éveil politique et le nouvel ordre mondial). Tous les éléments sont réunis pour provoquer une troisième guerre mondiale. Est-ce le voeu démocratique de la population ?

2- Acceptez-vous d’être complices de crimes contre l’humanité ?

Puisque l’intervention en Libye est une imposture (Intervention en Lybie : Une imposture criminelle), acceptez-vous de réprimer les libertés humaines au profit du capitalisme prédateur ? Acceptez-vous que les Occidentaux tuent de nombreux civils et détruisent les infrastructures du pays. Non seulement les Occidentaux confisquent à leur profit les biens des dictateurs et s’emparent des richesses naturelles des pays mais en plus il commettent un véritable génocide dans les pays qu’ils attaquent en utilisant des armes nucléaires (Des bombes à l’uranium appauvri pleuvent sur la population libyenne et Démocratie humanitaire contre pétrole : Les Libyens ont –ils le choix ?) ; voir aussi Alain Deneault, Noir Canada, Écosociété, Montréal 2008). L’intervention elle-même est contraire la Charte des Nations-Unies (article précédent no 23870). Pourtant, nous sommes aussi responsables de ce gâchis puisque nous élisons ces gouvernements qui nous représentent.

3- Souhaitez-vous remplacer la démocratie par son faux-semblant ?

Les conservateurs ne vous ont pas consultés sur la guerre en Libye. Vous n’êtes pas non plus consultés sur la mondialisation (Les USA, le Canada et le Mexique arment l’ALENA , et http://www.vigile.net/L-accord-secret-du-4-fevrier-2011). M. Ignatieff a eu le courage de dénoncer ces négociations (http://www.vigile.net/Ne-negociez-pas-notre-souverainete). Souhaitons que d’autres chefs se prononceront sur cet enjeu majeur pour la souveraineté du Canada et du Québec.

Pourquoi ces accords ne sont-ils pas l’objet d’un débat démocratique ? Si on en juge par la répression brutale des manifestations démocratiques contre le sommet de Toronto en 2010, on ne peut pas faire confiance à ce gouvernement pour respecter la démocratie. Et comme ce gouvernement veut nous intégrer davantage avec les États-Unis et l’Europe, que restera-t-il de nos libertés et de notre autonomie. Ces pays sont déjà livrés au capitalisme prédateur qui les a plongés dans la crise économique et les guerres contre d’autres pays souverains.

4- Souhaitez-vous la disparition des programmes sociaux acquis par de longues luttes au fil des ans ?

Si le gouvernement investit massivement dans l’armement et pour satisfaire les intérêts privés, que restera-t-il pour les citoyens ordinaires ? Il faut s’attendre à des baisses de services aux citoyens et à un appauvrissement de la classe moyenne au profit des plus riches. C’est ce qui se produit maintenant aux États-Unis. Les partis d’opposition ont davantage à offrir aux citoyens. Une intégration plus poussée avec les États-Unis nous mettra aussi à la merci des pratiques abusives qui ont cours dans ce pays (Démolition contrôlée de l’économie mondiale - Un jugement qui fait trembler les banques, et http://www.vigile.net/Les-saboteurs).

5- Souhaitez-vous un monde davantage ravagé par le matérialisme et l’absence de culture ?

La lutte du Québec pour son indépendance s’inscrit dans la lutte universelle des peuples pour leur indépendance et pour l’épanouissement des citoyens dans un cadre démocratique. Il ne s’agit pas d’une fausse démocratie imposée par une puissance étrangère ou des classes sociales à la solde des intérêts étrangers. Comme l’explique Daniel Jacques dans La Fatigue politique du Québec français, Boréal, Montréal, 2008, pp. 74,78 :

« La nation n’est jamais célébrée, avant comme après la Révolution tranquille, qu’en tant qu’instrument d’une fin qui lui est supérieure : le destin spirituel du Canada français ou bien l’épanouissement de notre être historique dans la culture du Québec. La nation est ainsi asservie à des objectifs collectifs, tout comme elle soumise, dans la tradition libérale, aux buts de l’individu.

(...)

Tout cela (...) a conduit à un refus systématique du politique, comme si celui-ci, en tant qu’objet de pensée et pratique de pouvoir, appartenait alors à ce que que l’on estimait être la nation ennemie. »


 
Donc la culture n’est pas un but en soi mais un moyen pour atteindre l’émancipation politique et le pouvoir démocratique. C’est ainsi qu’il faut envisager l’indépendance et la promouvoir dans la population. Inversement l’invasion du mercantilisme et de la culture étrangère a pour effet d’affaiblir les valeurs de solidarité et de cohésion et le cheminement vers un but commun. Ceci explique le dédain de certaines élites pour la culture d’ici ( http://www.vigile.net/Le-populisme-il-y-a-peril-en-la).

6- Jusqu’où êtes-vous prêt à détruire la planète au nom du »progrès » économique ?

Les besoins de la population ne sont pas ceux d’un développement illimité qui ravage la planète (http://www.vigile.net/L-histoire-d-une-Grande-Magouille et http://www.vigile.net/Dechets-nucleaires-sur-le-fleuve). Les exemples au Québec comme au Canada témoignent d’une mentalité qui fait passer le intérêts privés avant les intérêts publics.

Donc au nom de la paix, du respect des droits humains, de la démocratie, des acquis sociaux, des valeurs de solidarité et de l’environnement, nous avons tous un rôle a jouer pour notre avenir et celui de tous les humains. On ne peut blâmer les gouvernements et ne rien faire pour les sanctionner. Il faut d’abord prendre ses responsabilités. Et si nous ne faisons pas partie de la solution, alors nous faisons partie du problème.

Commentaires

  • 2 avril 2011 13h12

    Un point de vue éclairant sur les tactiques utilisées par le gouvernement Harper pour filtrer les journalistes,l’information et en bout de ligne,la démocratie toute entière.

    On y découvre entre autre par Thierry Giasson la centralisation extrême de la diffusion de l’information par le gouvernement Harper,on y apprend que la loi sur la diffusion de l’information oblige que ces informations

    ne mettent pas en cause la ’’sécurité nationale’’ ,

    ’’les fondements de l’économie’’,

    ou ne doivent pas compromettre la place du Canada sur les marchés boursiers,

    puis que cette centralisation étire les délais de transmissions de l’information en plus de la caviarder(censurer)beaucoup plus qu’avant.

    Le tout début du segment de Dutrizac est une entrevue délicieuse avec le chien de garde-non-élu du gouvernement Harper,Dimitri Soudas,qui nous donne le ton dans la façon non-équivoque par laquelle ce gouvernement contrôle le message...

    NB:ce qui nous amène à une première question fondamentale dans ce contexte de filtration de l’information telle qu’exercée par le gouvernement du Canada :

    Est-ce l’indépendance du Québec est considérée comme une menace à la ’’sécurité nationale’’ par ce gouvernement ?

    Puis dans un ordre plus léger,est-ce moi qui a des hallucinations auditives ou est-que Dimitri Soudas appelle Stephen Harper le ’’premier pénis’’ au tout début de l’entrevue avec Dutrizac ???Ce serait tout un lapsus...

    Émission : Dutrizac l’après-midi | Mis en ligne le vendredi 1 avril 2011 | Durée : 13:45
    Thierry Giasson,professeur en communication politique à l’UNIV Laval:Le contrôle de l’information par les Conservateurs

    http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=96157

  • PierreII, 1er avril 2011 23h45

    Gouvernement Harper :

    L’entente pour unifier les pays d’Amérique du Nord,est-ce que nos médias nous en parlent ???

    North American Union Agreement US Canada Mexico 2011

    http://www.youtube.com/watch?v=M5ntYFBh108&feature=player_embedded

  • 1er avril 2011 21h16

    Alors Messieurs, tous ces films de science-fiction où l’on voit la robotisation armée qui dirige l’humain qui tel un zombie au Ritalin va à droite ou à gauche selon l’ordre donné.
    Quand on voit un visage figé comme Stephen Harper, on sait qu’il est déjà bien drillé., il se croit très fort pensant que Dieu est de son bord. Loin de se rendre compte qu’il est manipulé par les magnats capitalistes, il leur obéit comme un fidèle petit chien.

    Matin et soir, je nous vois marché à vitesse grand V dans ces couloirs de métro bien drillés pour aller gagner la vie de quelques bien nantis qui ne nous inviterons jamais à leur table bien garnie. Et malheur à ceux qui vont à contre-sens, ils se font bousculés et s’excusent presque de briser le rythme. Nous aussi, on est bien drillés.

    Quelle vie nos descendants auront-ils avec des dirigeants aussi nuls et assoifés de pouvoir.

    Lise Pelletier

  • PierreII, 1er avril 2011 20h55

    Un exemple de ce que nous ne devrions pas savoir selon le monde Harper et qu’à ma connaissance nos médias ont omis de nous en informer l’existence,sont les tractations avec le ’’Gouvernement Harper’’pour privatiser l’eau du Canada au profit des entreprises transnationales françaises de l’eau, Veolia et Suez.
    Il a fallut que le Syndicat Canadien de la Fonction Publique(SCFP)) transmette l’information au Monde Diplomatique qui par son blogg Les Carnets d’Eau, a diffusé l’information.

    ’’Le gouvernement de M. Stephen Harper a engagé avec l’Union européenne (UE) des négociations afin d’adopter un accord bilatéral de libre-échange (AECG). Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et le Conseil des canadiens s’alarment des risques qu’il va faire peser sur les services publics municipaux de l’eau au Canada, contraints par ce biais à une libéralisation croissante de leurs services, au profit des entreprises transnationales françaises de l’eau, Veolia et Suez. Celles-ci s’activent en coulisses pour obtenir la signature de cet accord.

    Dans un communiqué rendu public le 16 décembre 2010, le Syndicat canadien de la fonction publique appelait à la mobilisation, à quelques semaines du prochain round de négociations entre l’UE et le Canada, qui doit se tenir en janvier 2011 :

    « Les systèmes publics d’eau du Canada qui font déjà face à d’énormes défis sont menacés par une importante entente de libre-échange qui est actuellement en négociation entre le Canada et l’Union européenne (UE). »

    http://blog.mondediplo.net/2010-12-21-L-Union-europeenne-menace-la-gestion-publique-de

    Est-ce que cela a fait la manchette dans nos médias québécois et canadiens ?

  • PierreII, 1er avril 2011 13h01

    Merci pour ce point de vue absolument essentiel d’une époque où la tournure des mots des médias dominants provoque une amnésie généralisée de la longue marche nous ayant permis d’atteindre un niveau acceptable de démocratie,de respect des droits humains et une conscience environnementale nécessaire à notre survie.

    Effectivement ce que j’entends,c’est que c’est trois cent million$$$ de gaspillés,que les sondages ont déjà votés pour nous, alors pourquoi une élection ?...

    Après la guerre préventive,nous voici donc avec le vote préventif.
    Aucune allusion sur les dangers de ce gouvernement à l’ADN dictatoriale,qui méprise l’environnement et nos institutions démocratiques.
    Alors,plus besoin de nous déplacer,on sauve 300 millions,bref laissons ce gouvernement en place et allons nous recoucher confortablement ???

    Symptomatique de ce qui s’en vient si on ne fait rien ?

    Un exemple important:Jack Layton,malade,un parti qui n’a aucune chance d’être au pouvoir,décide d’aller en élection pareil.
    C’est un cris du coeur nous avertissant des dangers de ce gouvernement comme véhicule incarnant le nouvel ordre mondial.
    Cette campagne électorale nous permettra d’en savoir plus sur le contrôle obsessif de l’information des conservateurs et surtout sur ce que les gens ne doivent absolument pas savoir pour ainsi permettre à Harper et ses alliées locaux et internationaux d’atteindre leurs buts fixés depuis longtemps derrière les rideaux.Et un Québec souverain ne fait pas partis de ces plans.Ho que non !

  • L&8217;engagé, 1er avril 2011 10h02

    Le parti libéral au Québec ou alors le comité du Non ne se gênent pas pour paqueter des autobus ou sortir directement des cadavres des CHLD.

    C’est ainsi que l’on perd des élections et qu’on nous fait des lois 115, de l’enseignement intensif de l’anglais... Et vous voulez rajouter des députés fédéraux aussi hostiles que des Trudeau ?

    Moi, je liste l’idée de battre Trudeau ravive ma flamme, c’est un fédéraliste de moins qui ne peut bénéficier de toute l’organisation d’un bureau de comté. N’était pas au pouvoir, ils ne peuvent tisser des liens avec nos ennemis.

    Imaginez 49 députés fédéralistes de plus chez Power et Lavalin...

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s’appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

IDÉES - Tribune libre - mars-avril 2011
Tribune libre de Vigile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
14 606$  24%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/07 A. B. Barbel : 100$
  • 19/07 S.N.B. Énergie : 50$
  • 19/07 Hélène Brassard : 25$
  • 19/07 SSJB - Le Gardeur: 100$
  • 19/07 Robert Dean: 5$
  • 19/07 Anonyme : 5$
  • 19/07 LIVRALIRE Inc.: 5$
  • 19/07 Gaétan Frappier: 10$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!