Lettre d’appui à Pablo Lugo Herrera

Tribune libre de Vigile
samedi 19 février 2011
234 visites 3 messages

Le 19 février 2011

Monsieur John James Charest,
Premier ministre du Québec

Envoyée par courriel à tous les députés libéraux dont la liste apparaît sur le site suivant : http://www.liberez-nous-des-liberaux.com/

Objet : Appui à Pablo Lugo Herrera dans sa grève de la faim pour votre démission et au déclenchement de nouvelles élections

Pablo Lugo Herrera, notre héros national, en est à sa 18e journée de la grève de la faim pour réclamer votre destitution. http://www.facebook.com/pages/Support-officiel-de-Pablo-Lugo-Herrera-dans-sa-Gr%C3%A8ve-de-la-faim/164168316965280?v=wall

Monsieur John James Charest, vous êtes comme le juge, qui se moque du monde, dans l’Évangile de Jésus Christ selon Saint-Luc (18,1-8)

Jésus dit une parabole pour montrer à ses disciples qu’il faut toujours prier sans se décourager : « Il y avait dans une ville un juge qui ne respectait pas Dieu et se moquait des hommes. Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : « Rends-moi justice contre mon adversaire. » Longtemps il refusa ; plus il se dit : Je ne respecte pas Dieu, et je me moque des hommes, mais cette femme commence à m’ennuyer : je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse me casser la tête. » »
Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge sans justice ! Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Est-ce qu’il les fait attendre ? Je vous le déclare : sans tarder, il leur fera justice. Mais le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? »

Monsieur John James Charest, rendez-nous justice et démissionnez.

Une motion de blâme a été présentée à l’Assemblée nationale par l’opposition. Une pétition réclamant votre départ y a été déposée. Pablo Lugo Herrera se prive de nourriture depuis déjà plusieurs jours pour que justice soit faite. J’ai effectué un maigre jeûne de protestation de 24 heures pour votre destitution. Des milliers de gens manifestent leur écoeurement vis-à-vis de votre gouvernement d’une manière ou d’une autre.

Maintenant, en attendant que se préparent les manifestations, tel que nous les voyons de l’autre côté de l’océan, j’invite tous ceux et celles, qui le désirent, à prier afin que Pablo Lugo Herrera poursuive ou cesse sa grève de la faim, mais qu’il survive. Je les invite aussi à prier pour que vous remettiez votre démission et déclenchiez de nouvelles élections. L’histoire vous jugera mieux comme un démissionnaire plutôt qu’un traître, à moins qu’elle ne vous juge pour les deux.

Dans l’attente d’un geste prompt de votre part, je salue tous ceux et celles qui ont su résister, malgré toutes les mauvaises actions commises par votre gouvernement. Des actions relevées dans les journaux, à partir desquels, j’ai établi la liste ci-dessous.

- Perte de 40 000 000 000 $ à la Caisse de dépôt et placement du Québec.
- Nomination douteuse à la présidence de la Caisse de dépôt et de placement du Québec
- Contrats sans appel d’offre.
- Conflits d’intérêts.
- Scandales dans les garderies.
- Utilisation de carte de crédit d’entreprises privées.
- Scandales dans le financement du Parti libéral du Québec.
- Contrats accordés à des compagnies reconnues coupables de collusion.
- Changement aux règles d’éthique.
- Favoritisme envers les entrepreneurs finançant le Parti libéral.
- Double salaire versé au premier ministre.
- Refus d’une commission d’enquête publique sur les irrégularités dans la construction.
- Déclenchement des dernières élections sous de fausses représentations.
- Financement de festivals en échange de dons au Parti libéral du Québec.
- Taxe fixe en santé.
- Hausse des tarifs d’électricité du bloc patrimonial.
- Augmentation de la taxe sur le carburant.
- Hausse de la taxe de vente.
- Réduction de 459 hectares du parc du Mont Orford.
- Assimilation des francophones au Québec de 2% depuis qu’ils sont au pouvoir.
- Anglicisation des milieux de travail.
- La non-francisation des immigrants.
- Réduction des droits des travailleurs avec la Loi 31.
- Exploitation de nos richesses du nord par des entreprises étrangères.
- Exaspère les gens du Nouveau-Brunswick et nous endette avec le projet d’achat d’Hydro NB.
- Laisse le Lieutenant-gouverneur dépenser sans rendre de compte.
- Continue à payer un loyer au Gouvernement canadien pour les terrains de l’Assemblée nationale.
- Négociation en cachette du Traité de l’approche commune.
- Construction d’un mégahôpital pour la minorité anglophone de souches de 4 %.
- Réforme du calendrier scolaire.
- Allégations d’échanges d’argent comptant.
- Allégations de nominations partisanes de juges.
- Allégations de pressions politiques indues au sein du gouvernement.
- Allégations de trafic d’influence
- Accepte de subir les injustices d’Ottawa dans ses budgets.
- Accepte que nous payions des impôts pour financer la guerre du Canada en Afghanistan.
- Accepte les intrusions du fédéral dans les compétences provinciales.
- Vends les droits de prospection pétrolière sur l’île d’Anticosti pour une somme ridicule.
- Agis dans l’intérêt de l’industrie plutôt que de la population en ce qui concerne les gaz de schiste.
- Retarde le moment où le Québec sera reconnu un pays.

Daniel Roy, C.A.
http://coalitionsouverainiste.com/1001raisons.aspx
http://www.vigile.net/Campagne-Courriel-Contre-Charest
http://www.facebook.com/pages/Support-officiel-de-Pablo-Lugo-Herrera-dans-sa-Gr%C3%A8ve-de-la-faim/164168316965280?v=wall
http://www.vigilesduquebec.com/
http://www.jesignequebec.com/detail-proposition.php?id=69
http://lequebecois.actifforum.com/t13532-lettre-d-appui-a-pablo-lugo-herrera

Commentaires

  • Daniel Roy, C.A., 21 février 2011 17h14

    Le 21 février 2011

    GRÉVE DE LA FAIM POUR LA DESTITUTION DE JOHN JAMES CHAREST

    Monsieur Pablo Lugo Herrera en est à sa 20e journée de grève de la faim pour que M. John James Charest démissionne. Ce dernier, ainsi que ses 64 complices libéraux à l’Assemblée nationale pourraient être responsables d’un événement malheureux.

    http://www.laction.com/Actualites/MRC-Joliette/2011-02-18/article-2254560/Pablo-entame-sa-3e-semaine-de-greve/1

    http://www.facebook.com/pages/Support-officiel-de-Pablo-Lugo-Herrera-dans-sa-Gr%C3%A8ve-de-la-faim/164168316965280?v=wall

    Monsieur John James Charest, premier ministre du Québec, nous réclamons votre démission et le déclenchement de nouvelles élections au Québec sur la base des mauvaises actions dont vous êtes responsable et tirées de l’actualité :

    - Perte de 40 000 000 000 $ à la Caisse de dépôt et placement du Québec.
    - Nomination douteuse à la présidence de la Caisse de dépôt et de placement du Québec
    - Contrats sans appel d’offre.
    - Conflits d’intérêts.
    - Scandales dans les garderies.
    - Utilisation de carte de crédit d’entreprises privées.
    - Scandales dans le financement du Parti libéral du Québec.
    - Contrats accordés à des compagnies reconnues coupables de collusion.
    - Changement aux règles d’éthique.
    - Favoritisme envers les entrepreneurs finançant le Parti libéral.
    - Double salaire versé au premier ministre.
    - Refus d’une commission d’enquête publique sur les irrégularités dans la construction.
    - Déclenchement des dernières élections sous de fausses représentations.
    - Financement de festivals en échange de dons au Parti libéral du Québec.
    - Taxe fixe en santé.
    - Hausse des tarifs d’électricité du bloc patrimonial.
    - Augmentation de la taxe sur le carburant.
    - Hausse de la taxe de vente.
    - Réduction de 459 hectares du parc du Mont Orford.
    - Assimilation des francophones au Québec de 2% depuis qu’ils sont au pouvoir.
    - Anglicisation des milieux de travail.
    - La non-francisation des immigrants.
    - Réduction des droits des travailleurs avec la Loi 31.
    - Exploitation de nos richesses du nord par des entreprises étrangères.
    - Exaspère les gens du Nouveau-Brunswick et nous endette avec le projet d’achat d’Hydro NB.
    - Laisse le Lieutenant-gouverneur dépenser sans rendre de compte.
    - Continue à payer un loyer au Gouvernement canadien pour les terrains de l’Assemblée nationale.
    - Négociation en cachette du Traité de l’approche commune.
    - Construction d’un mégahôpital pour la minorité anglophone de souches de 4 %.
    - Réforme du calendrier scolaire pour favoriser la communauté juive.
    - Allégations d’échanges d’argent comptant à la Commission Bastarache.
    - Allégations de nominations partisanes de juges.
    - Allégations de pressions politiques indues au sein du gouvernement.
    - Allégations de trafic d’influence.
    - accepte de subir les injustices d’Ottawa dans ses budgets.
    - Accepte que nous payions des impôts pour financer la guerre du Canada en Afghanistan et des achats de jets CF-30.
    - Accepte les intrusions du fédéral dans les compétences provinciales.
    - Vends les droits de prospection pétrolière sur l’île d’Anticosti pour une somme ridicule.
    - Agis dans l’intérêt de l’industrie plutôt que de la population en ce qui concerne les gaz de schiste.
    - Retarde le moment où le Québec sera reconnu un pays.

    En somme, John James Charest :

    - Corrompt la démocratie par ses nombreux mensonges et créer un climat déprimant à l’Assemblée nationale par son mépris et son refus de répondre aux questions de l’Opposition ;
    - refuse de reconnaître son erreur dans le cas d’Yves Michaud et refuser de corriger l’injustice que lui, comme chef du Parti libéral, et ses suiveux de députés libéraux ont commise à l’égard d’Yves Michaud ;
    - affaiblit constamment le Québec en bradant nos richesses naturelles et en étant incapable de se faire respecter par Ottawa en obtenant les milliards qui sont dus : crise du verglas, harmonisation de la taxe de vente ;
    - refuse une enquête publique sur le monde de la construction (entrepreneurs ; ingénieurs ; donneurs d’ouvrage (gouvernement du Québec ; municipalité) pour des raisons strictement partisanes : peur du Parti libéral du Québec de se faire éclabousser comme le Parti libéral fédéral lors de l’enquête Gomery sur le scandale des commandites ;
    - faire passer systématiquement dans toutes ses paroles et toutes ses décisions l’intérêt partisan de Jean Charest et du Parti libéral du Québec avant l’intérêt général de l’ensemble des Québécois ;
    - défend et promeut les intérêts de la communauté anglophone et de ses annexes (ex-immigrants anglophiles et anglicisés) qui constituent sa base électorale inamovible avant les intérêts de la majorité francophone du Québec (écoles passerelles qui favorisent l’anglicisation ; mégacentre hospitalier de McGill)

    Daniel Roy, C.A.
    Robert Barberis-Gervais

  • Daniel Roy, C.A., 20 février 2011 13h01

    Le 20 février 2011

    Monsieur John James Charest, premier ministre du Québec, nous réclamons votre démission et le déclenchement de nouvelles élections au Québec sur la base des dénonciations suivantes tirées de l’actualité :

    - Perte de 40 000 000 000 $ à la Caisse de dépôt et placement du Québec.
    - Nomination douteuse à la présidence de la Caisse de dépôt et de placement du Québec
    - Contrats sans appel d’offre.
    - Conflits d’intérêts.
    - Scandales dans les garderies.
    - Utilisation de carte de crédit d’entreprises privées.
    - Scandales dans le financement du Parti libéral du Québec.
    - Contrats accordés à des compagnies reconnues coupables de collusion.
    - Changement aux règles d’éthique.
    - Favoritisme envers les entrepreneurs finançant le Parti libéral.
    - Double salaire versé au premier ministre.
    - Refus d’une commission d’enquête publique sur les irrégularités dans la construction.
    - Déclenchement des dernières élections sous de fausses représentations.
    - Financement de festivals en échange de dons au Parti libéral du Québec.
    - Taxe fixe en santé.
    - Hausse des tarifs d’électricité du bloc patrimonial.
    - Augmentation de la taxe sur le carburant.
    - Hausse de la taxe de vente.
    - Réduction de 459 hectares du parc du Mont Orford.
    - Assimilation des francophones au Québec de 2% depuis qu’ils sont au pouvoir.
    - Anglicisation des milieux de travail.
    - La non-francisation des immigrants.
    - Réduction des droits des travailleurs avec la Loi 31.
    - Exploitation de nos richesses du nord par des entreprises étrangères.
    - Exaspère les gens du Nouveau-Brunswick et nous endette avec le projet d’achat d’Hydro NB.
    - Laisse le Lieutenant-gouverneur dépenser sans rendre de compte.
    - Continue à payer un loyer au Gouvernement canadien pour les terrains de l’Assemblée nationale.
    - Négociation en cachette du Traité de l’approche commune.
    - Construction d’un mégahôpital pour la minorité anglophone de souches de 4 %.
    - Réforme du calendrier scolaire.
    - Allégations d’échanges d’argent comptant.
    - Allégations de nominations partisanes de juges.
    - Allégations de pressions politiques indues au sein du gouvernement.
    - Allégations de trafic d’influence
    - accepte de subir les injustices d’Ottawa dans ses budgets.
    - Accepte que nous payions des impôts pour financer la guerre du Canada en Afghanistan.
    - Accepte les intrusions du fédéral dans les compétences provinciales.
    - Vends les droits de prospection pétrolière sur l’île d’Anticosti pour une somme ridicule.
    - Agis dans l’intérêt de l’industrie plutôt que de la population en ce qui concerne les gaz de schiste.
    - Retarde le moment où le Québec sera reconnu un pays.
    - Corrompt la démocratie par ses nombreux mensonges et créer un climat déprimant à l’Assemblée nationale par son mépris et son refus de répondre aux questions de l’Opposition ;
    - refuse de reconnaître son erreur dans le cas d’Yves Michaud et refuser de corriger l’injustice que lui, comme chef du Parti libéral, et ses suiveux de députés libéraux ont commise à l’égard d’Yves Michaud ;
    - affaibli constamment le Québec en bradant nos richesses naturelles et en étant incapable de se faire respecter par Ottawa en obtenant les milliards qui sont dus : crise du verglas, harmonisation de la taxe de vente ;
    - refuse une enquête publique sur le monde de la construction (entrepreneurs ; ingénieurs ; donneurs d’ouvrage (gouvernement du Québec ; municipalité) pour des raisons strictement partisanes : peur du Parti libéral du Québec de se faire éclabousser comme le Parti libéral fédéral lors de l’enquête Gomery sur le scandale des commandites ;
    - faire passer systématiquement dans toutes ses paroles et toutes ses décisions l’intérêt partisan de Jean Charest et du Parti libéral du Québec avant l’intérêt général de l’ensemble des Québécois ;
    - défend et promeut les intérêts de la communauté anglophone et de ses annexes (ex-immigrants anglophiles et anglicisés) qui constituent sa base électorale inamovible avant les intérêts de la majorité francophone du Québec (écoles passerelles qui favorisent l’anglicisation ; mégacentre hospitalier de McGill)

    Daniel Roy, C.A.
    Robert Barberis-Gervais (si monsieur accepte)

    Et autres. Tous ceux et celles intéressés à signer cette lettre à la reformuler, ou à rajouter des dénonciations peuvent le faire en envoyant un commentaire sur Vigile ou directement à moi au danielroy.ca@sympatico.ca

    Toute personne ayant le temps et les moyens de prendre en charge ce projet est aussi la bienvenue.

  • robert barberis-gervais, 20 février 2011 10h40

    M. Daniel Roy

    Belle liste des reproches à Jean Charest. A ajouter.

    - Corrompre la démocratie par ses nombreux mensonges et créer un climat déprimant à l’Assemblée nationale par son mépris et son refus de répondre aux questions de l’Opposition ;

    - refuser de reconnaître son erreur dans le cas d’Yves Michaud et refuser de corriger l’injustice que lui,comme chef du Parti libéral, et ses suiveux de députés libéraux ont commise à l’égard d’Yves Michaud ;

    - affaiblir constamment le Québec en bradant nos richesses naturelles et en étant incapable de se faire respecter par Ottawa en obtenant les milliards qui sont dus : crise du verglas, harmonisation de la taxe de vente ;

    - refuser une enquête publique sur le monde de la construction (entrepreneurs ; ingénieurs ; donneurs d’ouvrage (gouvernement du Québec ; municipalité) pour des raisons strictement partisanes : peur du Parti libéral du Québec de se faire éclabousser comme le Parti libéral fédéral lors de l’enquête Gomery sur le scandale des commandites ;

    - faire passer systématiquement dans toutes ses paroles et toutes ses décisions l’intérêt partisan de Jean Charest et du Parti libéral du Québec avant l’intérêt général de l’ensemble des Québécois ;

    - défendre et promouvoir les intérêts de la communauté anglophone et de ses annexes (ex-immigrants anglophiles et anglicisés) qui constituent sa base électorale inamovible avant les intérêts de la majorité francophone du Québec (écoles passerelles qui favorisent l’anglicisation ; mégacentre hospitalier de McGill)

    Quant à Pablo Lugo Herrera, je partage vos vues. Le geste extrême qu’il pose indique la conscience qu’il a du désastre que constitue le gouvernement Charest.

    Robert Barberis-Gervais, 20 février 2011

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s’appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Tribune libre de Vigile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
28 138$  47%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/12 Louis Boutet : 30$
  • 21/12 Marc Pinsonneault et France Vincent: 50$
  • 21/12 Lise Reid: 35$
  • 21/12 Michel Charlebois : 40$
  • 21/12 Gilles Bélanger : 100$
  • 21/12 Simon Garneau : 20$
  • 21/12 Louise Collette : 20$
  • 21/12 Christian L'Écuyer : 10$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!