Les aveugles involontaires (ou presque, c’est selon)

Le courage de MM. Facal et Labrie

Tribune libre de Vigile
mardi 5 février 2013
1 128 visites 39 messages

Le courage de M. Facal ? Comme si les islamistes, terme par lequel M. Labrie semble confondre tous les musulmans, menaçaient le Québec ! Il y a ici plus ou moins 102.000 musulmans, dont la quasi-totalité y sont parce qu’ils voulaient changer d’air et, surtout, ne pas retrouver le climat social et religieux de leur pays d’origine. Vous confondez musulmans et islamistes, et ce n’est pas forcément la même chose. Ces derniers existent ici aussi, bien sûr, infime minorité et nuisance emmerdante beaucoup plus pour les musulmans normaux que pour les Québécois d’origine.

Personne n’a obligé les gouvernements successifs du Québec à consentir des accommodements dits raisonnables (il leur arrive parfois de l’être). Vous fantasmez au gré de la propagande du gouvernement des États-Unis qui, par ailleurs, manipule de véritables islamistes un peu partout depuis la fin des années soixante-dix, en visant des fins géostratégiques, financières et d’accès privilégié aux ressources naturelles. Vous faites probablement partie de ceux qui croient encore à la guerre au terrorisme, alors que la plupart des véritables terroristes sont, consciemment ou à la suite de manipulation, au service de l’Empire états-unien. Comme vous ne semblez pas vous renseigner ailleurs que dans nos grands média, vous croyez tout ce que la propagande raconte. Et M. Facal, qui devrait, dans sa position, être mieux renseigné, ne semble pas avoir puisé plus loin ses connaissances sur le sujet ; c’est, au mieux, un universitaire berné qui a beaucoup moins d’excuses de l’être qu’un citoyen ordinaire.

Et vous, M. Labrie, que savez-vous, par expérience personnelle, des musulmans ? À vous lire, pas grand-chose, je le crains. Sans doute, et là-dessus je vous rejoins, le ratio général d’immigration au Québec est-il beaucoup trop élevé par rapport à sa démographie naturelle, mais par la faute de qui ? De ses gouvernements successifs qui, pour des raisons obscures, se rendent à l’argument de l’oligarchie, qui, pour réussir la casse des salaires, comme le font partout en Occident les oligarchies, veut se procurer une main-d’oeuvre docile et bon marché sans se préoccuper des conséquences à moyen et long terme.

Plutôt que de vous en prendre aux victimes, il serait plus judicieux de vous en prendre aux coupables. La peur est rarement bonne conseillère, à plus forte raison lorsqu’elle est adossée à des fantasmes nés de la désinformation.

Commentaires

  • Jean-Louis Pérez-Martel, 10 février 2013 12h13

    Une information révèlant la mouvance djihadiste mondiale impliquant l’immigration d’origine musulmanne au Canada et que les pro-islamistes occidentaux ne pourront pas détourner avec leur prosélytisme aveugle :

    Terrorisme international made in Canada

    http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/national/201302/09/01-4620027-terrorisme-international-made-in-canada.php

    ***

    La censure ne pourra jamais réussir à contourner la vérité

    JLPM

  • Francis Déry, 8 février 2013 19h51

    à tous les islamophobes de service, une nation saine et forte n’a rien à craindre des étrangers.


    par C Archambault

    Peut-on parler du Québec comme une nation saine et forte ?

  • Gilles Jean, 8 février 2013 16h03

    http://fatimavousecoute.blogspot.com/
    “Les islamistes savent que les démocrates du monde sont inquiets. Ils nous font croire que leurs régimes islamistes seraient modérés. Or, il n’en est rien car le fondement même de la Charia est d’être antidémocratique.”-Fatima Houda Pépin-

    Ma conclusion sur le thème de ce fil. Ça fait quelques années que je suis l’évolution de l’islamisme politique, de l’islamisme radical. J’ai beaucoup lu là-dessus. Et je suis l’actualité. À tous les jours nous arrivent des nouvelles sur des atrocités faits au nom de Allah ou du prophète ou du Coran. J’endosse parfaitement les propos de Joseph Facal dans sa chronique. Je pense que l’intégrisme islamiste est en train de reproduire la même erreur que les catholiques, il y a 10 siècles environ, avec les Croisades.

    C’est pas vrai que les Joseph Facal,Djemila Benhabib, Fatima Houda Pépin, Wassyla Tamzali , Fabrice de Pierrebourg, Abdelwahab Meddeb...et combien d’autres... sont des islamophobes. Ces gens-là sont très inquiets devant la réalité.

    Quand le premier ministre d’Angleterre et la chancelière allemande se questionnent, il doit y avoir matière à réflexions ? Et, même ici au Canada, en haut lieu, on commence à se poser des questions :

    http://www.ledevoir.com/politique/canada/331199/apres-le-11-septembre
    "Avant le 11-Septembre, le multiculturalisme était une vache sacrée canadienne. Dix ans plus tard, les regards se sont faits plus critiques. Dans une missive diplomatique américaine rendue publique récemment par WikiLeaks, on pouvait lire que des haut-placés du gouvernement du Canada s’inquiétaient de ce que la politique du multiculturalisme favorise l’éclosion de courants extrémistes au
    Canada".

    Il suffit de suivre l’actualité en France et en Angleterre, en particulier, pour se rendre compte que, malheureusement, l’intégration en terre d’accueil de l’immigration musulmane, en particulier,pose problème.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/04/29/en-france-les-detenus-musulmans-sont-surrepresentes-selon-le-washington-post_1039616_3224.html
    "60 % à 70 %" des détenus en France sont musulmans alors qu’ils représentent "à peine 12 % de la population totale du pays".

    Ce qui se passe présentement au Maghreb, et dans d’autres pays d’Afrique, c’est terrible. Fini le printemps arable !

    L’atteinte à la liberté d’opinion en Occident par la peur, c’est terrible !

    « Si le fanatisme fut la maladie du catholicisme, si le nazisme fut la maladie de l’Allemagne, il est sûr que l’intégrisme est la maladie de l’Islam ».-Abdelwahab Meddeb écrivain et poète tunisien.-

  • Gilles Jean, 8 février 2013 13h33

    @M. Maronani

    Bon ! Je lance 2 défis à M. Maronani. 1-publier, et SURTOUT SIGNER,une caricature de Mahomet ou de Allah ou un texte acerbe ridiculisant le Coran dans un quotidien québécois ou dans la revue L’ACTUALITÉ, par exemple. D’abord aucun média ne voudra le faire par craintes de représailles 2-Aller dans les centres communautaires musulmans pour vérifier l’affirmation de Mme Benhabib sur “les horreurs” quant aux livres proposés.

    http://www.cyberpresse.cplace-pub...a/
    "Peut-être l’événement fondateur du XXIe siècle aura-t-il été, non pas le massacre du 9/11, mais l’affaire des caricatures danoises de Mahomet. (...) Combien d’autres capitulations avons-nous consenties ?”

    http://www.nuitdorient.com/n2348.htm

    "Les Frères Musulmans doivent comprendre leur travail d’implantation en Amérique comme une sorte de grand jihad visant à éliminer, à détruire de l’intérieur la civilisation occidentale et à saboter sa misérable demeure afin que la religion d’Allah soit victorieuse sur toutes les autres religions. (...) C’est la destinée du musulman que
    de mener le jihad peu importe où il se trouve et ce, jusqu’à son dernier souffle. »----[Extraits du mémorandum des Frères Musulmans ---1991-

    "Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire."-Houari Boumedienne président algérien, discours à l’ONU en 1974

    Mouammar Khadafi qui a déclaré à Tombouctou (Mali), le 10/4/2006 :

    " Tous les peuples doivent être musulmans. Nous avons 50 millions de musulmans en Europe. Il y a des signes qui attestent qu’Allah nous accordera une grande victoire en Europe : sans épées, sans fusils, sans conquêtes. Les 50 millions de musulmans d’Europe feront de cette dernière un continent musulman. Allah mobilise la Turquie, nation musulmane, et va permettre son entrée dans l’Union européenne. Il y aura alors 100 millions de musulmans en
    Europe. L’Europe subit notre prosélytisme, tout comme l’Amérique. Elles ont le choix de devenir de devenir musulmanes, ou de déclarer la guerre aux musulmans’’ (Source : MEMRI).

  • C Archambault, 8 février 2013 13h05

    Mr. Jean

    J’ai déja dis dans un autre commentaire que les vrais Musulmans et non pas les soi-disants "djihadistes" qui ne sont que des mercenaires à la solde de l’empire américano-sioniste sont nos alliés objectifs dans la lutte et la résistance des nations contre ce même empire. Il semblerait que le piège engendré par certains évènements infâmes qui ont eu lieu il y a une douzaines d’années fait encore des victimes parmi nous.

  • 8 février 2013 12h21

    Message à Jacques Noël

    Personnellement je suis athée et laïque mur à mur. Je considère - même si c’est un cliché - que la religion est l’opium du peuple et je déteste profondément et de tout mon être toutes les guerres de religion.

    Tant que les religions demeurent dans la sphère privée, je ne monterai pas aux barricades, mais je vais combattre de tout mon être tout envahissement des religions, y compris la religion catholique dans le domaine public.

    Si on combat l’islam et qu’on se converti au judaisme, on perd de la crédibilité et on embarque justement dans la guerre des religions même si on invoque les libertés civiles.

    On n’a pas à se battre contre l’islam en particulier mais contre toutes les religions qui empiètent et veulent empiéter sur le domaine public qui doit être neutre et laïque.

    Tous les signes religieux dans l’espace public me déplaisent, qu’ils soient catholiques, musulmans, judaiques, hindous, animistes et al.

    Dans mon coin de pays, en Estrie, il y a des croix partout. En ce qui me concerne, je trouve cela de mauvais goût et agressant.

    Amen

    Pierre Cloutier

  • alain maronani, 8 février 2013 10h53

    @Gilles Jean

    "En France, où l’on comptait à peine 568 000 musulmans en 1990, ce nombre est passé à 4,7 millions cette année, et continuera d’augmenter pour atteindre 6,9 millions en 2030, soit un habitant sur 10. Aux États-Unis, le nombre de musulmans augmentera rapidement pour dépasser les 6 millions ; ce nombre ne représente toutefois que 1,7% de la population américaine totale."

    Ceci ne signifie rien...Je pourrais aussi bien vous affirmer que la situation au Québec est dangereuse parce qu’il y a 85 % de catholiques...Sont-ils tous des partisans du retour a la messe en latin ? du jeune le vendredi ? etc...

    Surement pas. Ils sont catholiques et dans 95 % des cas ne mettent les pieds dans les églises que lors de 3 cérémonies.

    Un baptème
    Un mariage (de moins en moins)
    Un décès

    Ils sont comptés comme catholique.

    C’est la même chose pour les musulmans. On assiste a une sécularisation identique, l’abandon de la religion, du ramadan, le nombre de mariages inter-culturels est en augmentation partout, les gens s’instruisent, l’ignorance et la peur reculent. La démarche est la même pour les juifs aux Etats-Unis ou en France ou au Canada ce qui inquiète les rabins...

    Il y a des imams extrémistes, des abrutis suivis d’une petite cohorte, qui ne pourront trouver d’oxygène très longtemps dans une société telle le Québec, comme partout ailleurs c’est vers les femmes, l’éducation, l’accès à l’emploi et à l’égalité que nos efforts doivent être dirigés.

    Il ne faut faire en même temps aucune concession à ces extrémistes, ceux la et les autres, mais ne pas poser le problème, quand il existe en terme de nous et les autres, le Québec éternel, l’histoire, etc...l’égalité devant la loi, une laicité sans faille, un état neutre.

    Personne ne vous menace Gilles Jean, personne...

  • Gilles Jean, 8 février 2013 08h56

    En conclusion à l’accusation de M. C. Archambault sur mon "islamophobie".

    Personnellement, ce qui m’inquiète le plus c’est l’atteinte à la liberté d’expression chez nous et ailleurs par cet islamisme politique, radical. On vient de le revivre au Danemark.Ce climat de terrorisme intellectuel !

    Imaginons un instant qu’un média québécois ose caricaturer Mahomet ou Allah ! Qu’il ose faire une critique vitriolique du Coran ou de Mahomet ! Qu’un humoriste ait l’audace de faire la même chose !

    Je fais mien ce qui suit :

    http://www.cyberpresse.ca/place-pub...

    "Peut-être l’événement fondateur du XXIe siècle aura-t-il été, non pas le massacre du 9/11, mais l’affaire des caricatures danoises de Mahomet. Quel symbole, en effet, de la capitulation de l’Occident sur le terrain de ses valeurs fondamentales ! Car le chantage a fonctionné. Peu de médias ont osé reprendre les caricatures (même l’Université Yale les a omises dans un bouquin sur le sujet !) Et ceux qui l’ont fait, comme le Charlie Hebdo en France ou le Western Standard au Canada, ont été poursuivis par une justice occidentale atteinte de masochisme caractérisé.

    Combien d’autres capitulations avons-nous consenties ?

    Accréditer l’idée que l’Occident est devenu islamophobe en est une. C’est faux. Partout, les crimes haineux continuent à accabler surtout les juifs, les noirs et les gais. Lesquels, par exemple, comptent pour 730 des 1473 victimes déclarées au Canada en 2009, contre 111 chez les musulmans et les citoyens d’origine arabe ou ouest-asiatique. Aux États-Unis mêmes, les musulmans sont plus satisfaits de leur qualité de vie que l’ensemble de la population (56% contre 23%, Pew Research Center, 30 août 2011).".

  • Gilles Jean, 8 février 2013 08h48

    4e partie de réponse à M. C. Archambault sur mon "islamophobie".

    La courageuse députée libérale de La Pinière, Fatima Houda-Pépin,d’origine maghrébine, qui s’est impliquée, en 2005, au moment où de nombreux et puissants groupes musulmans sont venus près de faire reconnaître la charia en Ontario.Une autre "islamophobe" ! On peut retracer facilement ses discours au journal des débats de l’Assemblée nationale.

    Elle dénonce tous ces imams formés à l’étranger et qui véhiculent ici, dans leurs mosquées, des idées absolument déconnectées face à la réalité québécoise. Des idées qui sont loin de valoriser l’intégration à la société québécoise.

    Vers l’obscurantisme » islamiste ? La députée Fatima Houda-Pepin s’inquiète pour la Tunisie et, surtout, pour la Libye http://www.atlasmedias.com/2011/10/%c2%ab-vers-l%e2%80%99obscurantisme-%c2%bb-islamiste-la-deputee-fatima-houda-pepin-s%e2%80%99inquiete-pour-la-tunisie-et-surtout-pour-la-libye/
    Publié le 31 octobre 2011

    http://fatimavousecoute.blogspot.com/
    Les islamistes savent que les démocrates du monde sont inquiets. Ils nous font croire que leurs régimes islamistes seraient modérés. Or, il n’en est rien car le fondement même de la Charia est d’être antidémocratique, puisque les lois et les règlements sont imposés au nom d’une certaine idée de Dieu, une idée qui ne peut être changée par la volonté humaine. À quoi bon donc élire des députés si les parlementaires ne peuvent ni introduire ni modifier des lois découlant d’une Charia immuable écrites au 14ème siècle ? Quelle tristesse pour ce magnifique printemps arabe qui n’aura duré qu’une saison ! » a déclaré la députée Fatima Houda-Pepin à l’Assemblée nationale

  • Gilles Jean, 8 février 2013 08h32

    3e partie de réponse à M. C. Archambault relativement à mon "islamophobie".

    Fabrice de Pierrerebourg, excellent journaliste d’enquête maintenant à La Presse. Un autre "islamophobe".

    Le journaliste Fabrice de Pierrebourg, qui a publié "Montréalistan, Enquête sur la mouvance islamiste"
    suite à une longue enquête sur la mouvance islamiste à Montréal, déclarait :

    "Dès que vous enquêtez ou écrivez sur le terrorisme islamiste, on vous catalogue : vous faites partie de ceux qui sont paranoïaques et qui jettent l’anathème sur une religion et une communauté. Tout un discours visant à vous censurer se met alors en place. Force est de rappeler que la communauté musulmane n’est pas une entité monolithique
    ou homogène. Ce n’est pas parce que vous êtes musulman que vous êtes pratiquant, et ce n’est pas parce que vous êtes pratiquant que vous allez vers une doctrine religieuse extrémiste. On a bien le droit d’enquêter et d’écrire sur la mafia italienne sans pour autant passer pour un anti-italien. On peut écrire sur le FLQ sans se faire accoler
    l’épithète d’anti-québécois... Je considère que toute vérité est bonne à dire et à écrire !"..

    Un résumé du livre de Fabrice de Pierrebourg, journaliste au Journal de Montréal(à l’époque) :

    « Il y a quelques années, son statut de sanctuaire du terrorisme islamique a valu à Londres d’être surnommée « Londonistan ». À observer l’ampleur de la toile islamiste montréalaise et son ancrage profond, il n’est sans doute pas exagéré aujourd’hui de parler de Montréalistan.

    La célèbre cellule montréalaise du terrorisme islamique des années 1990 a-t-elle survécu à l’arrestation et à l’incarcération de ses membres les plus emblématiques ? Que sont-ils devenus ? Pourquoi la métropole est-elle une cachette idéale pour les activistes de tous bords, qu’ils soient organisateurs, simples « soldats » ou financiers ? Combien de vétérans de camps afghans d’Al-Qaida y ont été repérés ? Combien de Montréalais considérés comme une menace à la sécurité nationale sont surveillés en permanence ?

    S’appuyant sur de nombreux documents secrets et exclusifs, sur des rencontres avec différents services de renseignements et de lutte anti-terroriste, ainsi que sur les témoignages de plusieurs personnages mêlés à tort ou à raison à des dossiers de terrorisme, Fabrice de Pierrebourg répond à ces questions. Réaliste sans être alarmiste, il expose des faits troublants qui démontreraient que Montréal, à l’image du Canada, n’a rien perdu de son attrait pour les militants du djihad, même s’ils se font plus discrets. "

  • Gilles Jean, 8 février 2013 08h16

    2e partie de réponse à l’accusation "d’islamophobe" de M. C. Archambault.

    "Islamophobe" est la Québécoise Ddjemila Benhabib, d’origine maghrébine, dans ses 2 livres : A Contre Coran et Les soldats d’Allah à l’assaut de l’Occident.

    http://www.marianne2.fr/D-Benhabib-Le-voile-de-Diam-s-est-une-regression-Et-c-est-notre-echec_a182622.html

    — Question du journal : "Vous expliquez dans votre livre que la stratégie des islamistes comporte trois volets : le premier consiste à distribuer des millions, via des associations. Le second à terroriser les musulmans qui osent sortir du rang. Le troisième à terroriser les occidentaux qui osent critiquer l’islam… Sur ce dernier point, vous
    estimez que c’est une stratégie délibérée ?"

    - Réponse de Djemila Benhabib :"Oui, bien sûr. Il suffit de regarder ce qui s’est passé ces dernières années. Où ont eu lieu les premières manifestations de haine contre Salman Rushdie ? A Londres. C’est bien après que Khomeini a réagi. Plus récemment, dans l’affaire descaricatures de Mahomet, d’où est partie la grogne ? Du Danemark. Et cesont les islamistes danois qui sont allés, ensuite, chauffer les
    troupes au Caire !

    On ne peut plus rien dire, rien faire, sans être ostracisé, voire menacé, accusé d’islamophobie, de racisme. Résultat : Tariq Ramadan de plateau télé en plateau télé pour porter la bonne parole,qu’on ne dise plus rien. Le combat contre l’islamisme est trèsinégal. Et l’islamisme prend vite. Très vite. ".

    "Islamophobe", Wassyla Tamzali une ressortissante algérienne,dans " Une femme en colère Lettre d’Alger aux Européens désabusés"(2009)

    "Interrogeons-nous sur la position de l’islam européen dit modéré via-à-vis de la violence islamique et du fanatisme religieux dont nous observons les manifestations chaque jour. Quelle est la position des mouvements islamistes européens face aux crimes commis au nom de l’Islam en Europe et partout ailleurs ? Là, c’est le silence. Alors que tous les jours on apprend que par des actes, des paroles, des décisions, des fatwas, au nom de l’islam, on encourage, quand on n’ordonne pas des crimes. Quel chef d’État arabe s’est prononcé contre ces actes barbares ? Quand verrons-nous une grande conférence réunissant les chefs d’États des pays musulmans pour condamner les crimes que l’on commet au nom de l’Islam ?"

  • Gilles Jean, 8 février 2013 07h44

    Première partie de réponse à M. C. Archambault et son argument "facile" "d’islamophobe".

    Oui, "islamophobes", sont le premier ministre David Cameroun (2011) de l’Angleterre et la chancelière allemande Angela Merkel(2010).

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/02/06/les-propos-de-cameron-sur-le-multiculturalisme-font-polemique_1475928_3214.html

    "Le multiculturalisme a conduit à ce que des communautés vivent isolées les unes des autres. Ces sociétés parallèles ne se développent pas selon nos valeurs. Nous ne leur avons pas donné une vision de ce qu’est notre société". Il a appelé l’Europe à "se réveiller"et à"regarder ce qui se passe dans ses frontières".

    Rejetant toute stigmatisation de l’Islam, "religion pratiquée pacifiquement".

    Ce discours fait écho à celui prononcé fin octobre 2010 par la chancelière allemande Angela Merkel. Elle y admettait elle aussi l’échec du multiculturalisme pratiqué dans son pays, appelant les immigrés à s’adapter à la culture et aux valeurs allemandes.

    "Suivant la doctrine du multiculturalisme d’Etat, nous avons encouragé différentes cultures à vivre séparément, à l’écart les unes des autres et de la société dans son ensemble, a déclaré David Cameron lors de la conférence sur la sécurité à Munich. Nous n’avons pas réussi à leur offrir la vision d’une société à laquelle ils voudraient adhérer".

    Cette doctrine a poussé "certains à fermer les yeux sur les monstruosités du mariage forcé" et est également à l’origine d’un mouvement de radicalisation, terreau du terrorisme.

    Le Royaume-Uni doit adopter une politique de "libéralisme musclé" afin de promouvoir les valeurs d’égalité, l’Etat de droit et la liberté d’expression dans toute la société.

    http://les27.blog.lemonde.fr/2011/02/07/david-cameron-remet-le-muticulturalisme-en-question/

  • Gilles Verrier, 7 février 2013 20h53

    À quand les musulmans fils et filles du Québec ?

    Patriotes et musulmans. Si ça existe en France, pourquoi pas au Québec ?

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Cafe-Fils-de-France-avec-Nicolas-Dupont-Aignan-16320.html

    L’union patriotique multiconfessionnelle ? La seule sortie honorable par le haut ?

  • Gilles Verrier, 7 février 2013 20h23

    On ne veut ni de l’immigration massive ni du conflit des civilisations, dont le premier devient prétexte au second. Et on veut encore moins du sionisme qui alimente les deux pour ses propres fins. Dénouer le noeud gordien serait difficile. Le trancher serait pire, mais que faire quand ne se dessine aucun autre choix ? Le peuple québécois, privé depuis quarante ans de l’ancrage des générations qui l’a fait tenir pendant des siècles, saura-t-il encore se préserver de l’extinction ? Coupé de ses racines séculaires pour les remplacer par des légendes pleines des fantasmes venus d’Hollywood, saura-t-il rebondir pour affronter le défi mondialiste ? La question est entière. Entre ceux qui sonnent l’hallali contre l’identitaire et, à l’inverse, ceux qui sonnent l’hallali pour l’identitaire, on voit hélas les mêmes bonnes fois manipulées.

    Il nous faudrait créer un discours qui, comme un coin qu’on enfonce, forcerait une ouverture, une sortie par le haut entre les deux.

  • C Archambault, 7 février 2013 19h40

    à tous les islamophobes de service, une nation saine et forte n’a rien à craindre des étrangers.

  • Bill Facture, 7 février 2013 15h25

    Monsieur Poulin,

    Je vous remercie pour votre article qui soulève la controverse malgré vos explications.

    Après avoir lu les excellents commentaires de monsieur Alain Maronani, mettant clairement en perspective l’islamisme et l’Islam, je crois que seuls les aveugles, « involontaires (ou presque, c’est selon) », ne voient pas la réalité. Je le remercie.

    Quant à Facal, je l’ai déjà dit ailleurs, ce « lucide » autoproclamé n’est qu’une petite marionnette pédante et rigolote. Sciemment, il déshonore le poste de professeur qu’il occupe. Ses étudiant(e)s savent sûrement qu’il ne mérite pas la note de passage.

    Permettez-moi d’ajouter que les gens du Maghreb enrichissent positivement la culture du québécoise. Espérons qu’ils seront encore plus nombreux à choisir un Québec libre. Vive le Québec libre !

  • Gilles Jean, 7 février 2013 12h46

    @ M. Maronani

    Une anecdote,en conclusion à notre ami M. Maronani qui, en 6 ans, n’aurait vu une dame portant la burga qu’une fois, à Montréal.

    Une amie, infirmière retraitée, en a eu marre, un beau jour, de se faire barrer l’allée par plusieurs dames avec burga dans un Costco de l’ouest de Montréal. Et cela à plus d’une reprise. Les dames ne se tassaient pas pour laisser passer les gens.

    Alors, elle décide de tenter l’expérience. Elle s’équipe d’une burga et fait comme ces dames : bloquer l’allée, toujours dans le même Costco..

    Sa conclusion de l’expérience : elle a vécu une sensation de domination, de contrôle.

  • Gilles Jean, 7 février 2013 12h24

    @ M. Maronani :

    "Les musulmans au Canada ou ailleurs, avant d’être citoyens, ils sont musulmans. Et la loi qui vient d’Allah et du messager est toujours au- dessus des lois qui sont faites par les hommes"-

    Abou Hammaad Sulaiman Al-Hayiti imam montréalais. L’auteur de ces propos est l’Imam Abou H. Sa mosquée Dara—Arkam est située rue-Jean- Talon, dans le quartier Ville St-Michel..Chaque vendredi, la journée de repos sacrée dans la religion musulmane, des dizaines de pratiquants, dont des Québécois convertis, s’y pressent pour boire les
    paroles de l’imam.Né à Montréal de parents d’origine
    haitienne,........

    Il préconise un refus total de la modernité, une vision de la vie qui se partage entre le bien et le mal...Il pourfend les lois civiles, le théâtre, la mixité

    Il a un site internet :http://www.box.net//public/sg0md3l5iy

    Il y dresse la liste des châtiments prévus pour des crimes prescrits dans l’islam bien qu’autorisés par "les mécréants"(les Canadiens):100 coups de fouet pour le crime de la fornication, autant pour l’adultère entre personnes mariées plus la lapidation. Quant aux homosexuels, on leur coupe la tête. Le même sort est réservé à celui qui quitte l’islam.

    Tiré du livre de Fabrice de Pierrebourg : "Enquête sur la mouvance islamiste à Montréal "-"Le Montréalistan-

  • Gilles Jean, 7 février 2013 12h17

    @ M. Maronani :

    Vous avez vu beaucoup de “modérés” musulmans, d’ici et d’ailleurs, décrier le sort des minorités religieuses dans beaucoup de pays musulmans ? Notamment Irak, Iran Arabie Saoudite, Égypte, Jodanie,Koweit, Maldives,Pakistan,Qatar,Soudan,Syrie, Malaisie, Yémen, Nigeria.....pour ne parler que de ceux-là.

    Je vous joins des références :

    http://www.youtube.com/watch?v=R3qp8OA_Rsc&NR=1

    http://www.youtube.com/watch?v=hGdwBIzGYJw

    http://www.youtube.com/watch?v=UZdfNhv8r1U&feature=related
    http://www.youtube.com/watch?v=DmAj-SP2wYQ&feature=related

    http://www.youtube.com/watch_popup?v=2ms1AcnQg40&vq=medium#t=44

  • alain maronani, 7 février 2013 11h45

    @Gilles Jean

    Effectivement les 500.000 morts irakiens, les 200.000 morts en Afghanistan sont la faute des dangereux islamistes....en passant l’Iran et Khomeini qui semblent tant vous inquiéter n’ont jamais attaqués quelqu’un....

    Il y a des abrutis, des extrémistes, dans tous les groupes, religieux, politiques, etc...je pourrais trouver des exemples dans chaque religion, facilement.

    Vous n’arrivez pas à comprendre que ce que l’on appele l’islamisme représente une frange de l’islam, que cette frange est instrumentalisée par la population riche et possédante des oligarchies pétrolières, afin d’empêcher les réformes démocratiques qui sont nécessaires dans ces pays.

    Si Barhein et l’Arabie Saoudite financent la rébellion syrienne, après la Lybie c’est pour éviter la contagion, dans leurs pays du printemps arabe. Pour eux il est préférable de mettre en place un régime musulman extrémiste, positions religieuses, charia, etc, que d’assister a une éclosion démocratique.

    Il n’est pas paradoxal que ces mouvements soient encouragés par les USA et d’autres, car ceci permet la continuation de l’emprise des groupes occidentaux sur les richesses de ces pays. La suite des évènements ressemble trop souvent à l’arroseur arrosé, voir ce qui s’est passé au Mali...

    Les gens qui se plaignent de l’humiliation subie par les Québécois depuis 400 années devraient aussi comprendre l’humiliation et la domination endurées par les peuples du Moyen-Orient depuis plus d’une centaine d’années.

    Si il y a des imams qui prêchent la haine, et ne veulent pas respecter les lois que l’on procède à leur éviction du pays. La Grande-Bretagne le fait, la France aussi...et je suis persuadé que ces gens sont sous la surveillance discrete, des services de renseignements canadiens...

    @Pierre Cloutier

    Vous pouvez vous convertir au judaisme, j’imagine que vous n’iriez pas acheter un fusil automatique pour décider d’allez tuer 80 personnes a la sortie d’une mosquée...c’est plutôt un cas de délire paranoiaque.

  • jacques noel, 7 février 2013 09h02

    Vous pouvez penser tout le mal que vous voulez de Lars Hedegaard, des Juifs et des Sionistes, est-ce que vous voulez vivre dans un pays où on va tuer ou attenter à la vie de quelqu’un à cause des opinions qu’il défend ?

    Le Damemark, comme la Norvège, comme la Hollande, sont des pays démocratiques où des gens maintenant sont tués ou menacés pour leurs opinions par une bande d’islamistes cinglés.

    Déjà, au Québec, on a connu des attentats contre des édifices par ce genre d’individus. Est-ce que ca va prendre des morts pour réaliser qu’il y a des fanatiques en ville qui ne devraient pas être icite ?

  • Gilles Jean, 7 février 2013 08h52

    @M. Maronani

    Lettre d’un incroyant à un musulman de la région de Gatineau.

    L’importante mosquée de Gatineau munie d’un minaret enseigne l’idéologie des Frères Musulmans à laquelle appartient votre ami.

    http://sisyphe.org/spip.php?article3629

    http://www.ledevoir.com/societe/ethique-et-religion/335193/islam-lettre-a-un-musulman

    "Je suis incroyant, tu le sais. Aux yeux des musulmans, je suis un « infidèle » que ton prophète t’enjoint de combattre. Déjà là, n’y a-t-il pas une forme d’intolérance ? (...)

    Qui sont les vrais musulmans ?

    Comment croire que l’islam est une religion de paix et de tolérance quand un ayatollah [Khomeiny] peut lancer une fatwa contre un écrivain [Salman Rushdie] et réclamer sa mort ? (...)

    Intolérance et souffrance sont intimement liées. J’éprouve beaucoup de mal à accepter que des personnes souffrent et meurent à cause de prescriptions religieuses fondées sur d’hypothétiques volontés d’un Dieu dont personne ne peut prouver l’existence.(...)

    Les vrais musulmans sont-ils ceux qui exécutent à la lettre les préceptes du Prophète ? Ceux qui posent des bombes ? Pourquoi leur faut-il recourir si souvent à la violence et à la contrainte pour faire appliquer des injonctions d’un autre âge ? Pourquoi la science a-t-elle fait des bonds de géant et certaines religions sont-elles figées dans le temps ? Combien de musulmans dits « modérés » dénoncent haut et fort les violences des islamistes, leurs coreligionnaires ? Leur silence ne fait-il pas d’eux leurs complices ?"

  • Gilles Jean, 7 février 2013 07h32

    @Pierre Cloutier

    Ce qui est en jeu, dans le cas de l’attentat au Danemark, c’est tout simplement la liberté d’expression.

    Imaginons un instant que le Journal de Montréal publie une caricature de Mahomet ou de Allah, une critique acerbe du Coran !Ou qu’au Bye Bye on ironise sur Mahomet et Allah. On peut deviner ce qui va arriver.

    http://www.cyberpresse.ca/place-publique/editorialistes/mario-roy/201109/06/01-4431805-la-fin-des-illusions.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO40_editoriaux_199_accueil_POS1

    "Peut-être l’événement fondateur du XXIe siècle aura-t-il été, non pas le massacre du 9/11, mais l’affaire des caricatures danoises de Mahomet. Quel symbole, en effet, de la capitulation de l’Occident sur le terrain de ses valeurs fondamentales ! Car le chantage a fonctionné. Peu de médias ont osé reprendre les caricatures (même l’Université Yale les a omises dans un bouquin sur le sujet !) Et ceux qui l’ont fait, comme le Charlie Hebdo en France ou le Western Standard au Canada, ont été poursuivis par une justice occidentale atteinte de masochisme caractérisé.

    Combien d’autres capitulations avons-nous consenties ?

    Accréditer l’idée que l’Occident est devenu islamophobe en est une. C’est faux. Partout, les crimes haineux continuent à accabler surtout les juifs, les noirs et les gais. Lesquels, par exemple, comptent pour 730 des 1473 victimes déclarées au Canada en 2009, contre 111 chez les musulmans et les citoyens d’origine arabe ou ouest-asiatique. Aux États-Unis mêmes, les musulmans sont plus satisfaits de leur qualité de vie que l’ensemble de la population (56% contre 23%, Pew Research Center, 30 août 2011).".

  • Francis Déry, 7 février 2013 02h17

    "Some call it Marxism — I call it Judaism." (The American Bulletin, Rabbi S. Wise, May 5, 1935).

    J’ai cherché sur Lars Hedegaard. Sur sa page danoise de wikipedia, il est écrit :

    Lars Hedegaard har været gift to gange. I 1969 blev han gift med Barbara Levin fra Los Angeles og konverterede til jødedommen. Han fik det hebræiske navn Avram Noah ben Avram (som er det navn, der gives til mandlige konvertitter).[1][14


    http://da.wikipedia.org/wiki/Lars_Hedegaard#Privat

    que Google traduit par


    Lars Hedegaard a été marié deux fois. En 1969 , il épouse Barbara Levine de Los Angeles et converti en judaïsme . On lui a donné le nom hébreu Avram ben Avraham Noé (qui est le nom donné aux convertis de sexe masculin). [1] [14]

    Bonne trouvaille, monsieur Cloutier. Le mariage renforce la nouvelle foi ou le lavage cérébral. C’est ce que j’appelle l’effet Esther sur un Noahide.

    Quant à son propos, je pourrais citer certains versets du Talmoud qui rend licite de tels comportements. Après tout la Maison de David est remplie de tares qui ont fait jurisprudence. Mais transcrire des versets du Talmoud pour frapper les esprits goyim pourrait passer pour un discours de haine antisémite. Je crois que le Noahide Lars Hedegaard a fait une crise de projection mentale.

  • 6 février 2013 22h33

    Message à Jacques Noël

    Il faudrait peut-être expliquer que Lars Hedeegard s’est récemment converti au judaisme, ceci expliquant cela...

    Pierre Cloutier

  • Francis Déry, 6 février 2013 20h26

    110.000 musulmans c’est 1.2 % de la population québécoise...pas de quoi faire une armée pour mener le djihad a Montréal ou a Chicoutimi...

    Je n’écris pas que Marc Lépine faisait un jihad islamique.
    Il a fait son jihad personnel tout seul. Et c’était trop.

    Si on croit la version officielle du 11 septembre, quelques terroristes peuvent tuer des milliers de personnes avec quelques exactos.

    Et puis ceci :
    http://www.youtube.com/watch?v=GzBNjnO4Xao

    Je pourrais donner plein d’exemples pour démontrer la possibilité que Goliath soit vaincu, mais je vous les épargne.

  • Gilles Jean, 6 février 2013 20h23

    M. Alain Maronani a écrit :”Nous ne sommes pas au Pakistan ou en Arabie Saoudite, il y a un code civil, un code pénal, pas la charia, pas la peine d’avoir des lois pour empêcher la lapidation, etc...”.

    Il n’y a pas si longtemps, il fut très sérieusement question de légaliser la charia ICI EN ONTARIO.

    Mme Houda Pépin, députée libérale de La Pinière et native du Magreb, s’est impliquée très activement contre ce projet très sérieux. Voir, ci-dessous, son discours(2005) à l’Assemblée nationale du Québec :

    http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/assemblee-nationale/37-1/journal-debats/20050526/2773.html#_Toc104971753

    Tiré du livre de Fabrice de Pierrebourg"Montréalistan
    Enquête sur la mouvance islamiste"..p.98-99 :

    "Sur le site internet de l’imam Abou H.(quartier Ville St-Michel), on trouve 2 longues diatribes
    menées à fond de train contre Fatima Houda-Pépin(..)

    Elle mène un combat acharné et courageux contre l’islam radical et extrémiste, "réductionnisme", véritable "cancer" qui gangrène la communauté musulmane. Une semaine après le démantèlement d’une cellulede présumés terroristes à Toronto, elle s’en est prise notamment auximams "formés à l’étranger, pour promouvoir au Québec et au Canada un
    islam de l’étranger qui n’a aucun rapport avec la réalité et les contextes purement québécois et proprement canadiens". Et la députée de conclure :" Tant et aussi longtemps qu’on laissera des gens ici faire des endoctrinements et lancer des messages de haine à l’encontre des autres pcq ils sont d’une autre religion, d’Une autre culture,d’une autre idéologie, nous aurons des problèmes"-Fin citation-

    Un peu plus loin, l’auteur continue :"Dans un communiqué, Mme Houda-Pépin écrivait :"Les membres de la communauté musulmane, dont la présence au Canada remonte à 1871, font des efforts considérables pour s’intégrer, malgré les stigmates et les amalgames dont ils font l’objet, mais ces efforts d’intégration, consentis par des dizaines de
    milliers de musulmans, sont anéantis par une MOUVANCE ISLAMISTE MINORITAIRE mais agissante, qui cherche à imposer son système de valeurs, au nom d’une certaine idée de Dieu"..

    L’auteur continue :"Quelques jours après, Abou H.(l’imam montréalais)tirait à boulets rouges sur la députée dont le tort est de préférer la"loi des hommes" à la charia.

  • Francis Déry, 6 février 2013 20h13

    Il est paradoxal que ceux qui s’inquiètent de cette situation sont également souvent, ceux qui voudraient voir la fécondité des "vraies" québécoises augmenter, quitte à les maintenir à la maison, ou à encourager l’adoption, propositions qui visent surtout a revenir à une situation ou elles perdraient le contrôle de leur corps...

    Vous devriez élaborer là-dessus. Je crois que vous avez tort.
    Mais vous semblez avoir en horreur une reprise des naissances au Québec. Que les indigènes disparaissent ou se métissent pour faire place au Progrès et aux Lumières.

    Limiter les naissances, c’est d’abord par souci de préserver les ressources et d’éviter des guerres pour éliminer des surplus de population. Un phénomène épisodique qui fait croire que la paix est une pause illusoire entre deux conflits. Il va de soi que cette paix des naissances ne fonctionne que si la limite s’applique sur l’ensemble des populations en contact. Sinon, le déséquilibre emporte les vieilles frontières. L’ultime solution pour la paix est le génocide de l’ensemble des ennemis de soi. C’est la notion du herem.

    Genghis Khan avait pensé éliminer la population chinoise au nord du fleuve Yangzi pour réduire le territoire à l’état de pâturages hivernaux pour ses chevaux. Ses conseillers l’ont dissuadé parce que des Chinois vivants rapportent plus en termes d’impôts. La dynastie Yuan n’a pas vécu longtemps.
    La dynastie mandchou qui est la version 2.0 de la dynastie Jin a laissé son territoire d’origine se faire peupler de coolies Han. Les Hans ont dépassé en nombre leur maîtres en Mandchourie. Quand la dynastie Qing est tombé, l’empereur Pu-Yi n’avait plu de pays de repli avant que le Japon occupe la Mandchourie pour lui offrir de revenir sous la protection de l’Empereur Japonais.

    Les Mongols ont pratiqué le lamaïsme avec les bon voeux de l’empereur Manchou (Les Jurchens ont été un ennemi atavique des Mongols depuis l’empire Jin). Tous les mâles, excepté pour l’aîné, devenait des moines lamaïste. Il n’a que la rivalité russo-chinoise pour maintenir cet état dans l’Histoire.

    Ce sont les aléas de l’Histoire.

    Excusez-nous d’avoir existé. Nous allons bientôt nous retirer.

  • Francis Déry, 6 février 2013 19h26

    L’an dernier, à Québec, en pleines canicules, un journaliste aperçoit une musulmane portant la burga accompagnée de son mari en shorts, en tenue décontractée. Le journaliste photographie le tout et passe cela dans le journal. Eh bien, le couple amène ledit journaliste en Cour.... !!!Où ce couple va-t-il trouver le fric pour ce faire ?

    Le débat a été réglé il y a plusieurs années. Maintenant il y a un droit sur l’image. Le journaliste devait demander la permission avant de photographier. C’est interdit de photographier les gens à leur insu.

    Même GoogleView doit s’y plier.

  • alain maronani, 6 février 2013 17h49

    @Gilles Jean

    Je vis a Montréal, dans un quartier, ou s’est installé une partie significative de la communauté pas arabe ou islamiste, ce qui ne veut rien dire, mais disons de pratiquants de l’Islam, et pas tous, loin de la, en plus...

    En 6 années, j’ai croisé, une fois, un couple dont la femme était dans sa prison mobile (une burqua aussi)...si avoir un foulard sur la tête est inadmissible...pouquoi ne pas s’inquiéter de la prolifération des casquettes de baseball ?

    En passant mon coiffeur est un franco manitobain qui s’est convertit à l’Islam et le garcon coiffeur est un haitien...passé du vaudou à l’Islam !!! Ils ne ressemblent pas à de dangereux islamistes et leurs femmes ne sont pas ensevelies sous des burquas...

    J’ai eu l’occasion d’être invité par eux à fêter l’Aïd al-Kebir, qui commémore l’acte d’Abraham, le sacrifice de son fils, couscous et bouffe haitienne, un excellent souvenir. Evidemment ils ont tentés de me convertir, sans succès...

    Les centres communautaires ne sont pas financés par l’Arabie Saoudite mais par les dons des fidèles, ce que faisait avant notre très sainte mère l’Eglise, qui bénéficie aussi de grasses exemptions fiscales...le Vatican est-il derrière ?

    http://www.icqmontreal.com/

    Si vous voulez allez prier a celle là, un exemple, je l’ai visité, il faut payer, et il est demandé aux fidèles de cotiser pour l’expansion du site...ca ne sent pas l’Arabie Saoudite derrière...en plus l’architecture est très belle...

    L’Arabie Saoudite et Barhein financent des mosquées surtout en Afrique et en Indonésie.

    Ce qui me pose un problème ce n’est pas que ces 2 états financent des mosquées ou des lieux de culte, c’est que pour ne pas faire les réformes démocratiques indispensables dans leurs pays respectifs, ils préfèrent exporter cette violence ailleurs...

    Ou était donc les protestataires bien intentionnés, les défenseurs de la démocratie, des droits des femmes, quand l’armée saoudienne, sans pitié, et avec le soutien tacite des USA, a écrasé, dans le sang, plusieurs centaines de morts, le mouvement du printemps arabe à Barhein...?

    Je suis d’accord avec Raymond Poulin quand il affirme que la quasi-totalité des musulmans qui quittent leur pays aspirent a trouver une vie sociale moins corsetée, que ce que leur impose l’Islam, dans leur pays d’origine.

    Il suffit de voir la vie qu’ils mènent à Genève, un coin que je connais bien, pour se rendre compte, que pour la majorité, l’islam wahabiste ce n’est pas leur tasse de thé...et que l’islam rigoriste est surtout appliqué aux plus pauvres...qui ne peuvent voyager.

    Evidemment, ceci nécessite de réfléchir pour dépasser l’abrutissement collectif, distillé par une presse peu regardante sur la manière d’augmenter son tirage.

    Et je défends de manière égale les juifs, les boudhistes, pas une religion, les catholiques s’ils sont opprimés, les coptes ou les tziganes, la liberté des cultes, je ne me sers pas des uns pour ostraciser les autres, etc..

    Tout ceci n’a strictement rien a voir avec le probleme du Québec, de sa population, et de son accession à l’état de nation.

  • robert barberis-gervais, 6 février 2013 17h14

    correction : remplacer Jacques Poulin par Raymond Poulin.

    Deux Jacques de Québec expliquent l’erreur. L’écrivain Jacques Poulin (Volkswagen blues) et Jacques Noël (l’Immigration).

    rbg

  • Gilles Jean, 6 février 2013 16h56

    @M. Maronani

    Au sujet de Mme Benhabib. Il faut d’abord lire ses 2 livres, fort bien documentés.D’autre part, elle fut chroniqueuse au Journal de Montréal jusqu’à son aventure en politique où elle s’est exprimée sur différents sujets.

    Je vous invite à retenir ceci au sujet des islamistes politiques chez nous :

    "Ce sont eux aussi, accuse-t-elle, qui cherchent sans cesse à provoquer des situations conflictuelles avec la société d’accueil, « notamment en faisant des demandes d’accommodements raisonnables ».

    « Bien sûr, ces crises servent leurs intérêts. Ils placent les musulmans en position de victimes pour pouvoir mieux les jeter dans les bras de l’islamisme politique. C’est une évidence », soutient-elle.

  • Gilles Jean, 6 février 2013 16h45

    @ Jacques Noel

    Extrait de :http://blogues.lapresse.ca/edito/2011/01/30/le-%c2%abperil%c2%bb-musulman/

    "Ce qui ne signifie pas que l’intégration de la minorité intégriste ne constituera pas un défi pour certains pays occidentaux, en particulier ceux où la population musulmane continuera de croître rapidement. Selon le Pew Forum, les pays les plus concernés sont le Royaume-Uni, les États-Unis, la France, la Belgique et… le Canada.

    En France, où l’on comptait à peine 568 000 musulmans en 1990, ce nombre est passé à 4,7 millions cette année, et continuera d’augmenter pour atteindre 6,9 millions en 2030, soit un habitant sur 10. Aux États-Unis, le nombre de musulmans augmentera rapidement pour dépasser les 6 millions ; ce nombre ne représente toutefois que 1,7% de la population américaine totale.

    Au Canada, on s’attend à ce que le nombre de résidents musulmans triple, ou presque, à 2,7 millions en 2030. C’est surtout l’immigration, mais aussi la natalité plus forte chez les Canadiennes de religion musulmane, qui sont à l’origine de cette forte croissance. La projection du Pew Forum est semblable à celle publiée l’an dernier par Statistique Canada. Rappelons que selon Stat Can, on comptera 547 000 musulmans dans la région métropolitaine de Montréal dans 20 ans, soit 11% de la population."

  • Gilles Jean, 6 février 2013 15h47

    « Ils sont de plus en plus présents, ici, dans pratiquement toutes les régions. Ils s’affichent de plus en plus. Leurs objectifs sont avoués. Il faut lire les livres qu’ils distribuent dans leurs librairies, leurs centres culturels. Ce sont des horreurs »-Djemila Benhabib dans son dernier livre.

    Selon Mme Benhabib, les islamistes politiques, bien que minoritaires, sont mieux structurés et mieux financés que la plupart des musulmans. Ce sont eux, dit-elle, qui ouvrent des centres communautaires musulmans et qui s’en servent pour propager leur doctrine.

    Soulignons le cas de cette musulmane qui s’est rendue jusqu’en Cour suprême pour obtenir le droit de témoigner en Cour avec la burga. Aller jusqu’à la Cour suprême, ça coûte une fortune. De là à supposer qu’elle a reçu de l’aide des pétrodollars...

    L’an dernier, à Québec, en pleines canicules, un journaliste aperçoit une musulmane portant la burga accompagnée de son mari en shorts, en tenue décontractée. Le journaliste photographie le tout et passe cela dans le journal. Eh bien, le couple amène ledit journaliste en Cour....!!!Où ce couple va-t-il trouver le fric pour ce faire ?

  • alain maronani, 6 février 2013 15h00

    Après Labrie, qui est resté totalement silencieux, depuis qu’il s’est pris une avoinée, après sa dernière poublication...le père Noel et ses statistiques pour faire peur à belle maman...

    La quasi totalité des musulmans ne désirent qu’une chose, s’intégrer au pays d’accueil, travailler, élever leurs enfants. Il y a des brebis galeuses.

    Nous avons besoin d’un état laique, écoles, état, espaces publics, assemblée nationale, et ceci n’empêche pas la pratique de la religion, la protection des cultes, ne nécessite pas que l’on enlève les croix sur les églises, etc...

    N’importe quelle religion a ses extrémistes, les juifs, les musulmans, les catholiques, les autres aussi...

    Pour Mme Benhabib, j’ai quelques difficultés, avec des candidats ou candidates, dont le programme politique est de tenter d’imposer un unique agenda, on aimerait bien l’entendre sur d’autres sujets. Son intégration dans l’écurie du PQ me semble être de l’opportunisme, sans plus.

    Je connais la situation lamentable des femmes dans certains pays musulmans, pas tous, mais à ce titre on pourrait affirmer la même chose, de la situation des femmes en Inde (meurtre pour l’honneur, défiguration à l’acide, etc).

    Il est paradoxal que ceux qui s’inquiètent de cette situation sont également souvent, ceux qui voudraient voir la fécondité des "vraies" québécoises augmenter, quitte à les maintenir à la maison, ou à encourager l’adoption, propositions qui visent surtout a revenir à une situation ou elles perdraient le contrôle de leur corps...

    Nous ne sommes pas au Pakistan ou en Arabie Saoudite, il y a un code civil, un code pénal, pas la charia, pas la peine d’avoir des lois pour empêcher la lapidation, etc...

    Monsieur Jacques Noel qui demande aux autres ce qu’ils fument devrait de temps en temps, s’accorder une petite bouffée...110.000 musulmans c’est 1.2 % de la population québécoise...pas de quoi faire une armée pour mener le djihad a Montréal ou a Chicoutimi...

  • robert barberis-gervais, 6 février 2013 14h24

    Jacques Poulin, salutations.

    Etant donné le contenu de cet excellent article, je ne comprends pas le sous-titre : le courage de MM. Facal et Labrie. A moins d’ajouter un point d’interrogation.

    robert barberis-gervais

  • Gilles Jean, 6 février 2013 12h14

    Bien sûr qu’il faut nuancer les notions de "musulman" et "islamiste". Mais celle qui répond pile à vos objections s’appelle Djemila Benhabib, ex-candidate du PQ dans Trois-Rivières. Elle le fait dans ses 2 volumes :" A Contre Coran" et son dernier"Les soldats d’Allah à l’assaut de l’Occident".

    "Deux ans après avoir publié Ma Vie à contre-Coran - le témoignage troublant de sa vie en Algérie -, la journaliste québécoise Djemila Benhabib s’attaque à nouveau aux islamistes qui cherchent, selon elle, à imposer leur idéologie politique jusque dans les pays occidentaux, comme le Québec.

    Son nouveau livre, Les Soldats d’Allah à l’assaut de l’Occident, dénonce la montée de l’islam politique, notamment ici au Québec.

    « Ils sont de plus en plus présents, ici, dans pratiquement toutes les régions. Ils s’affichent de plus en plus. Leurs objectifs sont avoués. Il faut lire les livres qu’ils distribuent dans leurs librairies, leurs centres culturels. Ce sont des horreurs », dit-elle.

    Mieux financés

    Selon Mme Benhabib, les islamistes politiques, bien que minoritaires, sont mieux structurés et mieux financés que la plupart des musulmans. Ce sont eux, dit-elle, qui ouvrent des centres communautaires musulmans et qui s’en servent pour propager leur doctrine.

    « Le problème principal des Arabes et des musulmans au Québec, c’est le chômage, la difficile intégration au marché du travail. Si ces centres communautaires avaient réellement à coeur les intérêts de ces gens, ils les aideraient à s’intégrer dans la société d’accueil. Au lieu de cela, on leur enseigne le Coran et l’arabe. Ce n’est pas avec ça qu’ils vont se trouver du travail », dit-elle.

    De la « provocation »

    Ce sont eux aussi, accuse-t-elle, qui cherchent sans cesse à provoquer des situations conflictuelles avec la société d’accueil, « notamment en faisant des demandes d’accommodements raisonnables ».

    « Bien sûr, ces crises servent leurs intérêts. Ils placent les musulmans en position de victimes pour pouvoir mieux les jeter dans les bras de l’islamisme politique. C’est une évidence », soutient-elle.

    Elle en veut à Québec solidaire

    Le débat sur le port du voile dans les institutions gouvernementales québécoises a profondément choqué l’auteure, qui en veut notamment à la Fédération des Femmes du Québec, à Québec solidaire et à une certaine élite de gauche.

    « Ça me dépasse totalement. Ces gens-là, qui devraient se battre pour les droits des femmes, ont plutôt cherché à banaliser l’islam politique. C’est inquiétant. »

    http://lejournaldemontreal.canoe.ca/journaldemontreal/actualites/national/archives/2011/09/20110914-074000.html

  • jacques noel, 6 février 2013 11h20

    Vous connaissez Lars Hedegaard ? C’est pas en Iran. C’est pas en Afghanistan. C’est au royaume de la social-démocratie, de la tolérance, et du To be or Not To Be.

    http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2013/02/06/attentat-contre-un-ecrivain-danois-hostile-a-l-islam

    LIBERTÉ D’EXPRESSION • Attentat contre un écrivain danois hostile à l’islam

    Lars Hedegaard a été la cible d’un tueur chez lui, à Copenhague, mardi 5 février - AFP

    "Les mots ont rencontré les armes", titre en une le quotidien danois Berlingske Tidende après l’attentat qui a visé hier l’auteur danois Lars Hedegaard. Ce dernier, connu pour son hostilité à l’égard de l’islam, a été pris pour cible par un tireur dans sa maison de Copenhague. L’écrivain a survécu, mais la police n’a pas arrêté l’assaillant. Par ailleurs, on ne connaît pas encore les motifs de l’attentat.

    En 2009, Hedgaard avait notamment attaqué la place des femmes dans l’islam, affirmant que "Quand un homme musulman viole une femme, c’est son droit. Ils violent leurs propres enfants.(...) Les femmes n’ont pas de valeur. Elles ne sont pas des êtres humains. Leurs fonction est celle de l’utérus."

    Le quotidien Berlingske Tidende – qui employait Hedegaard comme chroniqueur, mais l’a renvoyé en 2008 pour sa critique de l’islam jugée trop radicale – condamne cet attentat. "Il ne s’agit pas de soutenir les prises de position clairement hostiles à l’islam de Lars Hedegaard, explique le journal, mais de défendre les principes fondamentaux de l’Etat de droit. La liberté d’expression doit être protégée, chez nous comme ailleurs."

    Pour le quotidien Jyllands-Posten, il est essentiel que les personnes attaquées pour leurs prises de position, comme Lars Hedegaard, soient placées sous la protection de la police afin qu’elles puissent continuer à s’exprimer. Le journal connaît bien la situation, car c’est lui qui a publié les fameux douze dessins du prophète Mahomet en 2005. Ces caricatures ont suscité une vague de violence dans le monde musulman, et le journal et ses employés ont ensuite été la cible de plusieurs tentatives d’attentats. "Personne ne doit, par peur de représailles, s’abstenir de participer au débat public et apporter ainsi sa contribution nécessaire à l’ordre de la société démocratique."

    Le journal Politiken, qui a fortement critiqué la publication des caricatures de Jyllands-Posten en 2005, condamne fermement l’attaque contre Hedegaard. Le journal tient néanmoins à nuancer son soutien à Hedegaard. "Ce n’est pas parce qu’on est attaqué par un misérable que l’on a davantage raison, fait remarquer Politiken, et nous n’avons ni à nous taire sur nos désaccords vis-à-vis des positions de Hedegaard, ni à nous associer à celles-ci. Au contraire, il faut leur apporter la contradiction dans le cadre d’une société démocratique apaisée."

  • jacques noel, 6 février 2013 11h16

    102,000 Musulmans au Québec ! Vous en fumez du bon !

    En 2001, le Québec comptait 108,620 Musulmans. C’était il y 12 ans.

    Le Magreb est devenu la principale source d’immigrants du Québec. Sans parler de la France où un Français sur cinq qui émigre ici est en fait un Musulman qui fuit la France de Le Pen

    Bref, le nombre de Musulmans est plus du double de ce que vous évoquez (difficile d’avoir des chiffres précis)

    http://www.statcan.gc.ca/tables-tableaux/sum-som/l02/cst01/demo30b-fra.htm

    La Ville des 100 clochers de Mgr Léger compte maintenant une cinquantaine de mosquées. Presqu’autant que les églises catholiques encore ouvertes !

    http://www.naqshbandi.ca/mtl/mosquees.shtml

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s’appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Tribune libre de Vigile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
22 128$  37%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 28/10 Marc Potvin : 200$
  • 28/10 Anonyme : 50$
  • 28/10 Gaston Fluet : 200$
  • 28/10 Denis Lavoie : 150$
  • 27/10 André Baril : 50$
  • 24/10 Pierre Grandchamp : 25$
  • 24/10 Angèle Larocque : 10$
  • 24/10 Linda Rivard: 10$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!