« Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va. »
Sénèque - source

Le BAPE est devenu l’instrument de JJC

Manifestation lundi le 15 novembre devant l’Hôtel Sandman, Longueuil à 18 h.

Tribune libre de Vigile
vendredi 12 novembre 2010
350 visites 5 messages

Le Bape (Bureau d’audiences publiques sur l’environnement) a accepté un mandat qu’il aurait dû refuser. Il se retrouve dans une situation très inconfortable qui mine complètement sa crédibilité.

Jusqu’à 16 heures le 10 novembre, nous retrouvions sur son site internet la date d’audience des mémoires le 15 novembre à Longueuil. Le site indiquait que la première audience se tiendrait à 13 h 30 et nous référait au communiqué qui, lui annonçait que la première audience aurait lieu à 19 h. J’ai communiqué avec madame Paquin, directrice de l’information au Bape. Cette dernière m’informait que la première audience aurait bien lieu l’après-midi, car, selon madame, il y avait beaucoup trop de mémoires à entendre. J’ai indiqué que cette nouvelle décision n’avait pas fait l’objet d’un nouveau communiqué, d’où cette ambiguïté sur l’heure, car ordinairement la première audience de tout Bape se fait toujours le soir, comme l’indique leur dernier communiqué qui remonte au 26 octobre et qui n’a pas été suivi par un autre. Le 11 octobre matin, j’ai vérifié:le Bape annonçait toujours le début des audiences le 15 novembre à 13h 30, mais avait enlevé la référence au communiqué.

Il est clair que monsieur Fortin, président de ce Bape, veut continuer à faire son préfet de discipline, mais il devrait aussi s’assurer que l’information soit claire. Ce problème de confusion a aussi touché la nomination de madame Nicole Trudeau comme commissaire au Bape et plus spécifiquement au Bape sur les gaz de schiste. En effet, Madame Trudeau, qui avait été nommée, le 28 août 2009 présidente du Parti Union Montréal, a été choisie comme membre à temps partiel au Bape, le 28 octobre 2009. Cette nomination contrevenait, selon moi, à la règle 20 du Code de déontologie du Bape auquel les membres sont soumis. Cette règle se lit comme suit : le membre fait preuve de réserve dans la manifestation publique de ses opinions politiques. Madame Nicole Trudeau a continué à être présidente de ce parti et, en 2010, elle ne s’est pas privée pour faire l’éloge partisan de la probité de Gérald Tremblay et de son parti Union Montréal. Nous connaissons les liens qui unissent monsieur Tremblay et le Parti Libéral du Québec.

Ce qui devient plus intéressant, c’est la nomination de Nicole Trudeau, le 3 septembre 2010, sur la Commission du Bape sur les gaz de schiste et sa démission comme présidente de Union Montréal le même jour. En effet, suite à un appel que j’ai fait à Union Montréal le 14 octobre, après mon passage devant le Bape (13 octobre),un permanent m’a dit que madame Nicole Trudeau avait démissionné de son poste de présidente d’Union Montréal le 3 septembre 2010. Cette démission n’a fait l’objet d’aucun communiqué de presse. Nous pouvons nous poser alors la question suivante : pourquoi une telle démission précipitée le 3 septembre, alors que sa nomination au Bape remontait au 28 octobre 2009, et contrevenait déjà au code de déontologie puisque madame Trudeau faisait de la politique partisane. Il semble que le Bape s’est aperçu qu’il marchait sur des oeufs. Lors de l’audience du Bape tenue le 13 octobre 2010, en après-midi, je me suis inscrit pour poser une question et j’en ai profité pour saluer madame Trudeau en tant que présidente d’Union Montréal, ne se sachant évidemment pas qu’elle avait démissionné le 3 septembre 2010. Rapidement et de façon agressive, monsieur Fortin a mentionné à mon égard le mot diffamation. Je crains que d’autres dérives vont surgir dans ce dossier hautement politique dans lequel le Bape n’a plus de crédibilité.

Le Bape coûte plus de 4 000 000 $ par année aux contribuables québécois. Le Bape est devenu un instrument de James Charest ; il faut le rendre indépendant de toute influence politique ou sinon simplement s’en passer. Nous n’avons pas 4 000 000 $ pour financer une succursale du PLQ.

Lundi le 15 novembre à 18 h, devant le Sandman Hôtel (sic), au 999 rue de Sérigny à Longueuil, manifestons contre la politique libérale sur les gaz de schiste, contre le Bape et sa supposée neutralité et pour un moratoire.

Commentaires

  • andre taillon, 13 novembre 2010 15h04

    Réponse à Mme Marie France Vallée
    SOS, NOS PIEDS SUR TERRE S.V.P !
    Haurice Lalancette, son fils, et la brillante petite Laurie !
    RÉSISTANCE AU DÉMENTELLEMENT D’UNE COMMUNAUTÉ !
    La voix d’un Pays souverain vient des régions.
    J’essai autant que possible depuis que Vigile m’a accueilli chez lui, d’apporter des éléments essentielles à notre compréhension du passé

    Vidéo à voir absolument.
    http://www.onf.ca/film/au_pays_des_colons

  • Marie Mance Vallée, 13 novembre 2010 09h05

    Faut-il en rire ou en pleurer ?

    J’espère que les historiens sont à leur ordinateur, afin d’engranger des informations sur le régime Charest, et ce, pour les générations futures. Par exemple, noter tous les noms des députés libéraux, bouche cousue, de cette période noire de notre histoire, ainsi que ceux de tous les magouilleurs silencieux, y compris certains journalistes. En faire une liste.

    Voyez-les ce matin en congrès, tous alignés tels des complices derrière leur chef. C’est une honte nationale.

    J’ose espérer qu’on saura décrire correctement, contrairement au régime Taschereau où on ne retrouve que quelques lignes sur cette période où certaines familles se sont enrichies pour des générations.

    À vos ordinateurs, historiens !

  • Lise Pelletier, 13 novembre 2010 07h13

    Bonjour M. Archambault

    Je serai présente à ce rassemblement, merci de l’information

    Mais je crois aussi qu’il est plus que temps d’organiser

    une manifestation de grande ampleur afin de foutre ce

    gouvernement dehors.

    Lise Pelletier

  • Claude Dupras, 13 novembre 2010 06h15

    Pour votre information additionnelle, puis-je vous référer à un blog que j’ai écrit en octobre sur la question du gaz de schiste pour démontrer que le BAPE ne s’adresse vraiment pas à ce sujet important.

    Il s’intitule : "Gaz de schiste : Rectifions le tir !"

    Voci le lien :http://claudedupras.blogspot.com/2010/10/je-mappretais-ecrire-un-texte-sur.html

  • Claude Dupras, 13 novembre 2010 00h58

    Pour votre information, voir mon blog en octobre intitule :
    "Gaz de schiste : rectifions le tir"
    Vous le trouverez a l’adresse :
    Http ://claudedupras.blogspot.com

    Claude Dupras

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s’appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Tribune libre de Vigile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
14 606$  24%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/07 A. B. Barbel : 100$
  • 19/07 S.N.B. Énergie : 50$
  • 19/07 Hélène Brassard : 25$
  • 19/07 SSJB - Le Gardeur: 100$
  • 19/07 Robert Dean: 5$
  • 19/07 Anonyme : 5$
  • 19/07 LIVRALIRE Inc.: 5$
  • 19/07 Gaétan Frappier: 10$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!