La souveraineté du Canada dans l’Arctique

M. Cannon prononce aujourd’hui un discours devant le Conseil des relations internationales de Montréal sur la souveraineté dans l’Arctique

Le Devoir
vendredi 27 mars 2009

Le Canada exerce sur les terres et les eaux de l’Arctique canadien une souveraineté qui est bien établie et qui repose sur des titres historiques. Il exerce sa souveraineté dans la région de façon responsable.

Le Canada est une puissance arctique. L’Arctique et le Nord canadien forment plus de 40 % de notre masse terrestre. La souveraineté et la sécurité du Canada dans l’Arctique constituent des priorités pour notre gouvernement. [...]

Notre gouvernement a entrepris des initiatives majeures en Arctique, telles qu’une réglementation plus stricte pour protéger notre environnement, des patrouilles de navires dans l’Arctique et au large des côtes pour démontrer notre souveraineté, l’aménagement d’un port en eau profonde et d’une installation de ravitaillement en carburant à Nanisivik, l’ouverture d’un centre d’entraînement ainsi que la modernisation et l’expansion des Rangers du Canada, qui aideront les Forces canadiennes à faire face aux défis de l’avenir et à réagir aux urgences.

Nord canadien robuste

[...] Le gouvernement du Canada entend veiller à ce que les défis et les possibilités qui se présentent dans l’Arctique continuent de retenir l’attention de la communauté internationale. Nous sommes déterminés à assurer le respect des intérêts du Canada dans le cadre de nos efforts pour mettre en oeuvre la dimension internationale de la Stratégie pour le Nord.

Le développement d’un Nord canadien robuste est à la fois un élément essentiel des efforts visant à renforcer notre pays et l’expression de nos aspirations les plus profondes. La dimension humaine de l’Arctique, celle qui vise le développement économique et social durable, au bénéfice des habitants de l’Arctique, tout particulièrement les populations autochtones, est un objectif clé pour le Canada.

Le pays fait face à des réalités nouvelles et complexes dans l’Arctique et reconnaît l’importance de s’attaquer à un bon nombre de ces problèmes dans le cadre du Conseil de l’Arctique, avec [l’aide] d’autres institutions multilatérales et de ses partenariats bilatéraux. Cette organisation unique en son genre réunit à la même table tant les États que les peuples autochtones. [...]

Pour les générations futures

Cette région change rapidement, ses institutions doivent en faire autant. Le présent et l’avenir des régions nordiques suscitent un intérêt grandissant de la part de la communauté internationale, et les écosystèmes propres à ces régions jouent un rôle crucial pour la santé générale de la planète.

C’est pourquoi il est important de donner une nouvelle impulsion au Conseil de l’Arctique. De concert avec ses partenaires de l’Arctique, le Canada veillera à ce que le Conseil ait le dynamisme, les ressources et l’influence nécessaires pour réagir de manière efficace aux possibilités et défis nouveaux qui affectent la région, y compris en ce qui a trait au développement des richesses naturelles et de nouveaux axes de transport, ainsi qu’à l’environnement. Je vais discuter de ces questions avec mes homologues très prochainement.

La Stratégie pour le Nord et la politique étrangère pour l’Arctique établissent une vision claire qui laissera un legs aux générations futures de Canadiens tout en promouvant leurs intérêts. Il incombe à notre génération de redécouvrir l’Arctique pour que nous puissions transmettre avec fierté et confiance à nos enfants et petits-enfants ce joyau dans toute sa splendeur et sa richesse.

***

Lawrence Cannon, Ministre des Affaires étrangères

Suggérer cet article par courriel
Le Québec et l’Arctique

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
20 933$  35%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 22/10 Claude Bariteau : 150$
  • 21/10 Nicole Hamel : 50$
  • 21/10 Marcelle Viger : 100$
  • 21/10 Fernand Lachaine : 20$
  • 21/10 Gérard Héroux : 500$
  • 21/10 François Morneau : 30$
  • 21/10 Robert Lecompte : 50$
  • 21/10 Jean-Pierre Potvin : 50$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!