« Je ne veux pas me survivre juste pour moi-même. Je sais trop que si le génie existe, il n’a rien à voir avec l’individu, mais tout à voir avec la société qui le porte et qu’il porte. » Victor-Lévy Beaulieu

Orange et pistache

La saveur du mois

Tribune libre de Vigile
vendredi 22 avril 2011
311 visites 4 messages

Nous voici tout d’un coup, sans préavis, en l’espace de 24 heures dans une nouvelle dynamique électorale.

Le cornet deux boules, pistache et orange (les couleurs du NPD) est ce qu’il y a de meilleur à la crémerie du village ce mois-ci. Quel hasard, Layton a une face de vendeur de crème glacée. En plus, le printemps et la chaleur arrive et le peuple va vouloir se rafraîchir. Comme dirait l’autre : « les étoiles sont alignées ».

Selon la vérité suprême des médias même Gilles Duceppe est rendu crispé, tendu, les yeux sortis de la tête, le visage rouge de colère et, imaginez, il est sur la défensive. Le bloc de glace fonderait maintenant sous le chaud soleil du NPD. Quelle farce !

Devant l’évidence que les libéraux sont dans un cul-de sac au Québec et que les conservateurs plafonnent, le moindre mal serait le NPD. Un parti inoffensif qui n’aura pas le pouvoir mais qui est moins dérangeant que le Bloc. Substituer le Bloc par le NPD est un échange gagnant pour les penseurs qui veulent affaiblir le bloc. Tout sauf les sépératissses.

Ainsi on fouette la crème, on la mousse et on y ajoute du colorant attrayant tout en laissant rancir l’autre crème. Pendant que la saveur du mois ébloui il y a une « saveur des cinq prochaines années » qui se prépare ! Bon appétit !

Stefan Allinger

Commentaires

  • Fernand Lachaine, 23 avril 2011 09h26

    Il est plus que temps que le Bloc "soulève" le cas Mulcair.
    Ses déclarations contre les séparatisses pendant qu’il était un député du parti libéral à l’Assemblée Nationale dénotent le petit coté raciste anti-québécois qu’il n’a sûrement pas laissé, depuis, aux portes du NPD.

    Surtout que ce petit monsieur vise la chefferie du NPD quand "Jack" partira.

    Fernand Lachaine

  • François Lacombe, 23 avril 2011 07h26

    En tout cas, j’espère que nos porte paroles souverainistes vont se garder de remonter à Roy Romanow et à la nuit des longs couteaux pour défaire le NPD. On risque de passer pour des bouffons. Ça rate complètement la coche. Plutôt garder sa ligne de ce que le Bloc apporte et prier St-René. Sa ligne de marche vers le pays, quin.

  • Henri Marineau, 22 avril 2011 14h32

    Duceppe sort l’artillerie lourde

    Les résultats du dernier sondage qui place le Bloc derrière le NPD ont créé une onde de choc indéniable dans le camp des bloquistes ! À la lumière des premières réactions de Gilles Duceppe à la suite de ce sondage, il m’apparaît évident que le chef du Bloc vient d’annoncer un changement de stratégie qui, à mon sens, devrait permettre au Bloc de reprendre une cote d’écoute plus attentive et d’insuffler une énergie mobilisatrice à ses partisans !
    À partir de maintenant, les bloquistes descendent de leur bateau de croisière et montent résolument sur leurs chars d’assaut. En reprenant le contrôle des opérations, Gilles Duceppe entend bien remettre les pendules à l’heure en attaquant de front le programme centralisateur du NPD et en mettant le focus sur les contradictions qui ressortent de son application, particulièrement au cours des dernières années. Entre autres, le fait que le NPD se montre favorable à Terre-Neuve pour la construction de lignes électriques tout en étant en désaccord avec un délai pour la Davie, qu’il se déclare en désaccord avec l’application de la loi 101 dans tous les secteurs de travail au Québec et le libre-échange économique. Le chef du Bloc n’a pas tardé à rappeler les tristes séquelles laissées par certaines décisions du NPD en ce qui a trait à son alignement sur la majorité canadian pour le rapatriement unilatéral de la Constitution, la loi sur la clarté et le pouvoir fédéral de dépenser.
    Une onde de choc qui aura probablement permis au chef du Bloc de réaliser que l’adversaire est à nos portes et qu’il doit sortir l’artillerie lourde de l’arsenal pour défendre vigoureusement la forteresse !

    Henri Marineau
    Québec

  • Jacques Lamothe, 22 avril 2011 14h31

    Mulcair, le lieutenant de Layton au Québec, est un des pires « fédérastes » que le Québec n’ait jamais porté. Ses charges vicieuses du temps où il était député « rouge » à l’assemblée nationale sont encore fraîches dans la mémoire d’un grand nombre. Voter pour le « NDP » de Mulcair-Layton, c’est tout simplement se tirer dans le pied... Ces deux guignols n’ont jamais défendu et ne défendrons jamais les intérêts du Québec.

    Jacques L. (Trois-Rivières)

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s’appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Tribune libre de Vigile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
7 020$  12%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/04 Andrée Yanacopoulo : 50$
  • 20/04 Serge Sévigny : 200$
  • 19/04 Jean Lespérance: 100$
  • 19/04 Georges Le Gal: 50$
  • 19/04 Gilbert Paquette: 100$
  • 19/04 François Tisseur: 50$
  • 19/04 Gilles Bélanger: 50$
  • 19/04 Marc Blondin: 50$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!