CCI 1 - Vigile 0

Joseph Facal... 205 articles retirés

Tribune libre de Vigile
vendredi 18 mars 2011
2 783 visites 34 messages

Bonjour,

Auriez-vous s’il vous plaît la courtoisie de retirer tous les textes signés
par moi qui se trouvent dans votre site ? Je n’ai jamais donné
l’autorisation pour qu’ils s’y trouvent.

Merci,

Joseph Facal

***

----- Message d’origine ----- De : "Bernard Frappier"

À : "joseph.facal---"
Envoyé : 18 mars 2011 12:23
Objet : Re : mes textes

Bonjour

Dans votre intérêt et pour la cause, je vous propose une alternative - procéder comme dans le cas de Josée Legault : Vigile affichera un extrait(220 caractères) de chaque texte avec lien vers l’original.

À moins que vous ne considériez vigile comme un site paria et déshonorant.

Je ferai comme vous le souhaitez.

Bernard Frappier

***

— Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) —

Je maintiens ma décision. Retirez tout s’il vous plaît.

J. Facal.

***

Commentaires

  • Jocelyn Boily, 9 avril 2011 14h32

    Je n’avais rien contre Joseph Facal mais là on s’aperçoit de quel côté il penche

    Il a dit non à Legault et peut-être oui au réseau liberté

    Juste deux mots abondons et couilles

  • calife, 22 mars 2011 20h16

    La décision de Facal de retirer ses textes du site ? Je dirais plutôt une décision du lobby sioniste auquel Facal semble avoir fait allégeance inconditionnelle.

  • Denis Julien de Lotbinière, 22 mars 2011 16h55

    Parler de l’état d’Israël ou du peuple juif au Québec est devenu un tabou. C’est l’omerta et gare à ceux qui s’aventureront sur le sujet.
    Je regrette mais Israël est un état théocratique et hautement ethnique. Il n’est pas la république de tous ses citoyens et citoyennes.Cela est une réalité et ne fait pas de moi un dangereux nazi, je regrette !
    J’ai 58 ans et ne suis pas responsable de l’Holocauste et commence à en avoir marre des procès d’intention que certains membres mal intentionnés de la communnauté juive font au peuple québécois.Il est navrant de constater que ces personnes ne sont jamais dénoncées par les dirigeants de cette communauté.
    Nous avons toujours traité avec justice et respect nos compatriotes d’origine juive et n’avons pas de leçons à recevoir sur ce sujet. J’ai d’ailleurs écrit sur cela dans le passé sur VIGILE. Nous avons élu le premier député d’origine juive à notre assemblée législative.
    Aussi, c’est à l’Université Mc Gill qu’on pouvait lire des affiches NO JUDES pas dans les universités francophones.
    On ne nous culpabilisera pas ! Ca fera !

  • Bill Facture, 21 mars 2011 21h15

    Plus haut, j’ai dit avoir constaté que Facal a un esprit plus petit que sa bouche. Ici, afin de bien préciser ma pensée, permettez-moi d’ajouter que ce trait est révélateur de la faiblesse d’un esprit vaniteux.

  • 21 mars 2011 20h17

    Objet : http://fr.canoe.ca/infos/chroniques/josephfacal/archives/2011/03/20110321-072007.html - ou (très provisoirement, sans doute) - http://www.vigile.net/Les-mauvaises-frequentations

    M. Facal, votre mauvaise foi me consterne.

    Décidément, vous vous enfoncez un peu plus à chacune de vos interventions.

    Vigile antisémite... ?

    Je lis ces/ses pages depuis ses tout débuts (M. Frappier peut aisément confirmer...). Et quasi journalièrement. Et j’y trouve information, ouverture d’esprit, sens (hautement) critique et noble fermeté dans le non moins noble - et ô combien légitime - projet d’Indépendance du Québec.

    Mais d’antisémitisme, je ne vois point. Et ce n’est pas faute de l’y chercher.

    M. Facal, vous justifiez l’injustifiable. À savoir : votre geste d’évacuation des lieux mêmes de Vigile.

    Or pareille attitude - à la faveur d’une lamentable (il faut bien le dire) et fort opportuniste sujétion à la rectitude politque - porte un nom : fuite en avant.

    Et ainsi vous mettez à mal le Projet même que vous prétendez défendre et promouvoir.

    M. Facal, ceci est tout ce que vous voudrez.

    Hormis une solide intelligence, et des faits et de votre propre comportement.

    Cela dit, monsieur Facal, je suis convaincu que vous n’êtes pas un mauvais ’diable’.

    Juste terriblement trouillard.

    Hélas ! on ne bâtit pas un pays avec des hommes pareils.

    Dommage.

    Je persiste, signe et rechigne,

    Jean-Luc Gouin,
    21 mars 2011

  • Bill Facture, 20 mars 2011 15h50

    Monsieur Frappier,

    Je vous remercie pour cette mise au point.
    Je constate que Facal à un esprit plus petit que sa bouche.

  • le militant 53, 19 mars 2011 19h33

    Monsieur Facal savez-vous ce que c’est que de se voir embarqué pour une destination inconnue aves des fusils pointés sur vous ? On est supposés être des terroristes ?
    Vous en avez-vu vous des terroristes sur Vigiles ?
    Vous pouvez vous retirez c’est votre droit mais sachez
    qu’en 1970 (1e 17 pour être plus précis la petite ride en voiture de l’armée canadienne pour des gens comme moi qui n’avaient que du papier et un crayon j’ai de la misère
    à comprendre avec une septième année !
    le 53 ça c’tait mon numéro de cellule ! Merci !

  • André Meloche, 19 mars 2011 16h56

    Mais pourquoi lire Facal ? Pourquoi ne pas lire Nietzsche, Marx, Deleuze, Bergson ? Les grands quoi ! Pourquoi se contenter de pseudo-intellectuels ? Henry David Thoreau disait : « Lisez d’abord les meilleurs livres, de peur de ne les lire jamais. »

    C’est ce que je fais. Facal ? Jamais entendu parler de lui ni lu ce qu’il écrit. D’ailleurs, écrit-il ?

    André Meloche

    P.S. Nietzsche écrivait : « On devrait traiter l’écrivain en malfaiteur qui ne mérite son acquittement ou sa grâce que dans les cas les plus rares : ce serait un remède contre la prolifération des livres. », Aphorisme 193, "Loi draconienne contre les écrivains" in « Humain trop humain I ».

  • Gary Gaignon, 19 mars 2011 16h49

    Gary Gaignon n’a encore que deux textes sur Vigile et je suis bien fier qu’ils aient été acceptés pour ce qu’ils étaient. Ça me rappelle la belle époque des pionniers du Web littéraire, toute d’ouverture.

  • ssauvé, 19 mars 2011 13h52

    Comme l’écrit Jean Cau, "Ce siècle est fou. Fou de lâchetés, de démissions, de mensonges, d’impostures et de laideur, et ce qu’on appelle "crise de civilisation" n’est en vérité que le refus apeuré de toute hauteur." Une hauteur dont Facal est actuellement incapable !

    Et il ne fait point doute dans mon esprit que Bouchard, Chevrette, Brassard, Simard, Charest et sa gang se sont, à force de lâcheté, empalés à la brochette de la veulerie...

    Et Facal, avec sa peur d’être associé à VIGILE et sa demande pour le retrait de ses textes du site, vient garnir la brochette peu ragoutante des québecois qui ont perdu le sens de l’honneur, du respect et du courage pour un Québec qui s’assume.

    P-A-T-H-É-T-I-Q-U-E !

  • Mickael Hudon, 19 mars 2011 13h31

    Ce n’est qu’une preuve de plus que monsieur Facal ne doit plus être considéré comme un allié. En plus de renié la cause indépendantiste, il a joué pendant deux ans le scab prouvant qu’il n’a aucun intérêt à coeur autre que le sien.Par cette décision de retirer ses textes de Vigile, il ne fait que confirmer à quel camp il appartient.

  • Francis Déry, 19 mars 2011 07h28

    C’est très bien.

    Ce monsieur ne m’intéressait plus depuis belle lurette.
    Je ressentais de la mauvaise foi de sa part.
    Un quasi-reniement de la cause souverainiste pour des ambitions plus personnelles

    Une tribune en moins pour ce monsieur.

  • Patrice, 19 mars 2011 03h41

    Je vois bien que plusieurs sont fâchés contre Joseph Facal.

    On écrit à son sujet :

    "Facal n’est qu’un de plus pour qui l’indépendance peut attendre."
    "Nous ne perdons rien puisque l’ambiguïté de certains ne fait que nuire à notre projet."

    Disons que je trouve ça un peu gros. Quitte à risquer une volée de bois vert, je dirais que Facal est un esprit brillant dont les convictions souverainistes ne font aucun doute.

    J’aimerais aussi dire que j’ai lu, il y a quelques temps déjà" Quelque Chose Comme un Grand Peuple. La première partie traite de l’histoire du Québec et de la vision que chacun a de notre histoire. Il disait entre autres que s’intéresser à l’histoire de son peuple est une chose normale, et que ce n’est pas que revenir sans cesse sur les malheurs du passé. Et que voir toutes les embûches sur notre parcours est normal parce qu’il y a eu des embûches.

    En lisant ces quelques chapitres, je me suis senti normal. Et ça m’a fait du bien.

    Il écrit en conclusion du livre : "Mais nous avons, depuis douze générations, trop construit, trop sué, trop souffert, trop surmonté et trop triomphé pour ne pas faire le pari que nous parviendrons, encore une fois, à être à la hauteur de tout ce que nous avons reçu en héritage."

    J’ai trouvé ça beau. Et j’ai trouvé encore plus beau que ce soit écrit par un homme né ailleurs et qui s’est joint à nous.

    Je m’étais dit que je devrais lui écrire un mot pour lui dire merci. Voilà. Je considère que c’est fait.

    Et si un jour, le découragement me gagne, je crois que les quelques mots de sa conclusion m’encourageront plus que "Décidément ce bon peuple Québecois produit plus de renégats que partout ailleurs".

    Patrice

  • yvan , 19 mars 2011 00h40

    Je vais etre honnête ...je suis bien content de n’en avoir jamais lu seul.

    En fait j’ai lu un paragraphe une fois ou il exprimait sa déception de ne pas avoir au cours d’un de ses voyages au Moyen -Orient n’avoir pas vu plus de femmes vêtu a l’occidentale .

    Ce qui en dit long sur la mentalité de cet individu.

    La prochainne fois qu’il iras au moyen orient ...qu’il reste donc a l’intérieur de son Hilton a l’air climatisé pour ne pas etre trop dépayser .

  • SaintJean, 18 mars 2011 23h05

    Facal a fait dans son froc. Très impulsif le monsieur. Un tel comportement nous indique qu’il va revenir sur la scène politique un de ces jours.

  • M. Sylvain Tremblay, 18 mars 2011 22h38

    Les articles de m. Facal viennent de son blog,

    Le Blog de Joseph Facal

    Il n’y aucun sigle de droit d’auteur en bas de page ni aucune contre-indication de copie ou re-publication sur nulle part sur le blog, ni en marge et ni dans les sections. Ses archives sont publiques, dans une section propre.

    Le blog a deux icônes de syndication bien en vue en page maison, en ligne avec son titre en haut de page, une pour les articles, qui mène à la page

    Le Blog de Joseph Facal : contenu syndiqué fourni par FeedBurner

    où les articles sont au complet, pas juste un renvoi. L’autre est pour les commentaires, qui mène à la page

    Commentaires pour Le Blogue de Joseph Facal : contenu syndiqué fourni par FeedBurner

    où les commentaires sont aussi au complet, pas juste un renvoi non plus.

    La syndication des textes d’un blog ou d’un site indique qu’il peut être lu par tout lecteur de flux, qu’on appelle un agrégateur, ce, sur toute la toile internet, ou web, sans autre permission supplémentaire : syndiquer ses textes de blog, ça veut dire que tout éditeur d’agrégateur de flux peut les publier en toute légalité. Or, pas besoin d’être accrédité par qui que ce soit pour être un éditeur d’agrégateur de flux, n’importe quel éditeur de blog ou site peut diffuser des flux de textes ou quelqu’autre multimédia : l’existence (la présence sur un site) de la syndication implique l’autorisation de publier (ailleurs, sur tout autre site).

    Vigile n’est cependant pas un simple éditeur de site, c’est un éditeur de recueil de découpures de périodiques, aussi dit revue de presse. C’est un éditeur professionnel, ses tirages peuvent se retrouver dans tous les gouvernements, organismes, compagnies, etc., et ce, sans abonnemnt puisqu’il est gratuit et libre sur internet. Puisque m. Facal a déjà été député et ministre, il sait sûrement ce qu’est un éditeur, ou une édition, de revue de presse, car c’est avec ça que les députés, ministres et haut fonctionnaires s’informent quotidiennement. C’est disponible en circulation à travers tous les bureaux, ainsi que dans les centres de documentation et bibliothèques du gouvernement. Comme Vigile est sur l’internet, il peut être consulté directement sur le web, et aussi imprimé et mis en circulation par les professionnels et techniciens en documentation du gouvernement, ou de toute autre organisatiion quelconque. Le site de Vigile est donc très important, professionnel et légitime. C’est un éditeur de revue de presse, ou un agrégateur professionnel de flux d’informations, dans le contexte de l’internet.

    Les articles de m. Facal sont donc publiés dans la section principale de Vigile, avec le lien vers la source à la fin, sans invitation à commenter, tout comme les autres articles de journaux. Donc personne n’a commenté ces articles dans leur publication originale sur Vigile, bien qu’il soit possible pour les lecteurs et chroniqueurs de commenter n’importe quoi qui se publie sur Vigile dans des sections propres, les Chroniques et la Tribune libre, lesquelles ont une invitation à commenter ces articles de chroniqueurs et lecteurs, respectivement. Donc, directment, il est impossible de commenter les articles de m. Facal, ça doit d’abord passer par un chroniqueur ou un lecteur qui va en faire état dans un article propre. Les chroniqueurs étant choisis et très professionnels, et les lecteurs qui écrivent dans la Tribune étant filtrés et corrigés au besoin par l’éditeur, Vigile est très bien tenu et agit professionnellement et de façon très éthique aussi. Il est aussi ouvert à toute plainte d’ayants droits, au besoin.

    Au bout de plus de 150 articles publiés depuis l’an 2000, sur Vigile, incluant d’autres sources que son blog, comme Le Journal de Montréal, Les Affaires, etc., il est iompossible que m. Facal n’aie jamais donné son autorisation. Et puis, d’ailleurs, les ayants droits d’un journal ou magazine, concernant le droit de publication, appartiennent à ces périodiques, quand il s’agit d’eux, à moins d’indication expresse contraire, comme quand on dit que l’auteur n’a pas cédé ses droits de publication à l’éditeur. Et par extension, tout éditeur de revue de presse a le droit de les reproduire - ça fait partie du droit à l’information dans une société démocratique, ce qu’on appelle aussi l’accès universel à l’information.

    Considérant tout celà, je ne pense pas que Vigile doive retirer les articles de m. Facal de ses archives, ni renoncer à publier ses articles publiquement disponibles, sur simple saute d’humeur de celui-ci, sans raison aucune - à part celle qu’il donne en regard de son autorisation, mais ça ne tient pas debout, comme je l’ai démontré brièvement, selon mon avis et mes connaissances. Quand on renonce à son droit de publication en publiant dans des journaux ou magazines, ainsi que sur un blog comprenant des flux de syndication, c’est bien de valeur, mais je pense bien qu’il est vain de réclamer des droits qui n’existent pas ou plus, à ce moment là.

    Concernant l’offre de l’éditeur en rajout, ça me fait penser qu’on pourrait peut-être lui offrir une image avec celà, comme des fleurs, par exemple, tout ça gratuitement, bien entendu. La valeur ajoutée d’un site gratuit et libre, ça ne se monnaie pas, bien entendu, et on peut ambitionner comme on veut.

    Sylvain Tremblay
    Technicien en documentation

  • Le Vieux Sage, 18 mars 2011 21h37

    On avait pas besoin d’avoir le nez d’un perfumeur pour flairer que Joseph Facal a toujours placé le capitalisme du profit avant l’humain, l’environnement et la souveraineté du Québec. Vigile risquait de ternir son image auprès des décideurs affairistes.

  • Eric, 18 mars 2011 21h14

    Devant une telle politesse, je vous avoue que je trouve là quelquechose de manquant dans notre chambre législative...

    De la vigueur et du respect...

    Chacun a bien défendu ses positions et chacun assume sa position...

    Vous êtes nobles messieurs, de par vos actes et vos dires...

    Cette démarche devrait inspirer l’âme de la prochaine constitution...

    D’égal à égal... et que personne n’est parfait...

    Salut à tous les lecteurs de Vigile !!

  • Jean-Luc Gouin, 18 mars 2011 20h34

    Votre geste, M. Joseph Facal, est d’une veulerie inouïe.

    Dont je ne vous croyais pas capable.

    Je me faisais pourtant une tout autre idée de votre personne.

    Comme quoi on ne connaît jamais vraiment les gens.

    Mea culpa, mea maxima culpa.
    Quant à moi.

    Jean-Luc Gouin
    PhD, Écrivain

    http://classiques.uqac.ca/contemporains/gouin_jean_luc/gouin_jean_luc.html ( dont notamment ce petit mot sur la malhonnêteté intellectuelle : expressément rédigé pour tous les André Pratte, les Lysiane Gagnon, les Alain Dubuc et les « Comité Canada-Israël » de ce monde... : http://classiques.uqac.ca/contemporains/gouin_jean_luc/malhonnetete_intellectuelle/malhonnetete_intellectuelle.html ).

    Enfin, puisque j’y suis, on me permettra de rappeler au souvenir également ceci : http://archives.vigile.net/ds-actu/docs4a/11-1.html (Le titre ? « La diffamation érigée en système. Ou le racisme anti-Québécois sous le couvert de la lutte à l’antisémitisme » !).

  • Yves Rancourt, 18 mars 2011 18h49

    Je peux comprendre que monsieur Facal ne veuille pas cautionner des propos antisémites, si ces propos ont réellement été tenus, mais s’il l’a fait simplement par peur, avant même d’avoir pris le temps de vérifier si de tels propos ont été tenus, alors il a fait la preuve qu’il a « une armature morale insuffisante pour une entreprise aussi exigeante que la souveraineté », pour reprendre les propos qu’il tenait lui-même dans sa dernière chronique sur « notre éternelle adolescence ». J’espère que ce n’est pas le cas.

    Salutations.

  • Michel gendron, 18 mars 2011 18h32

    Social-démocrate, j’ai toujours considéré Facal comme quelqu’un avec qui on peut débattre intelligemment, même si je ne partage pas tout de son côté "lucide". Et le voilà qui tire sur Vigile. Désolant.

    En vérité, je suis outré, pour ne pas dire totalement furax.

  • Daniel Roy, C.A., 18 mars 2011 17h40

    Dans le cas de l’affaire Michaud, tout le monde s’entend pour dire que ses accusateurs avaient tort. Dans le cas de la déclaration de M. Parizeau le soir du référendum, tout le monde s’entend pour dire qu’il avait raison. Dans le cas de Mme Payette et des Yvettes, une autre tempête dans un ver d’eau. Des exemples, en veux-tu, en voilà. Je n’ai encore rien lu de raciste sur VIGILE. Le raciste se trouve plutôt du côté des Anglais. Ce raciste est tellement anglais qu’on lui a donné un nom anglais "Québec bashing". Et des remarques racistes contre les francophones en Amérique, il y en a tellement que des historiens-écrivains comme M. Patrick Bourgeois en écrivent un libre (Québec bashing, morceaux d’anthologie, Les Éditions du Québécois) dont vous pouvez en lire des citations ainsi que bien d’autres dans l’argumentaire 1001 raisons pour que le Québec devienne un pays http://coalitionsouverainiste.com/1001raisons.aspx

    M. Facal écrivait il y a quelques jours : "Les Québécois se définissent peut-être comme une nation, mais ils ne se comportent pas collectivement comme une nation." Notre éternelle adolescence, Jounral de Montréal, 16 mars 2011.

    Et bien justement, je dis, comportons-nous comme une nation et arrêtons de toujours nous accuser d’essayer d’exister.

    M. Facal, vous avez fait une erreur en retirant vos textes. Vous reniez tout ce qu’il y a de noyau indépendantiste au Québec.

  • André Vincent, 18 mars 2011 16h47

    Il faudrait vous desserrer un peu les lèvres, monsieur Facal, et surtout les fesses ! À la longue, ça doit devenir stressant...

    André Vincent

  • L. Chevalier, 18 mars 2011 16h19

    Cette attaque contre Vigile est déloyale.
    À l’image de lui-même.

  • Marie Mance Vallée, 18 mars 2011 15h34

    Enfin, nous pouvons séparer les choux d’avec les navets...

    Nous ne perdons rien puisque l’ambiguïté de certains ne fait que nuire à notre projet.

  • Patrice, 18 mars 2011 14h59

    Bonjour,

    Si je me rappelle bien, je me souviens d’avoir vu le logo de Creative Commons sur le site de M. Facal, ce qui laisse penser qu’on peut reproduire ses textes en citant leur source (ou quelque chose du genre...). Je m’en souviens parce que j’avais trouvé ça un peu étonnant.

    Je viens de vérifié et le logo n’y est plus, mais je n’ai pas remarqué quand il avait disparu.

    Patrice

  • Mike, 18 mars 2011 14h19

    Vous me décevez monsieur Facal.

  • 18 mars 2011 13h49

    Au départ on est tenté de blâmer Facal pour parler des deux cotés de la bouche, pour ne pas savoir aligner ses bottines avec ses babines. On a raison de le faire. Mais je me demande si la culture politique entretenue par les chefs de file du mouvement souverainiste n’est pas un incubateur de ces personnalités politiques ambiguës qui battent en retraite ou changent de camp au moindre signe d’adversité. La liste est longue, mais de mémoire : Bouchard, Boisclair, Legault, Marceau (BQ),Facal, etc. Combien d’autres au PQ feront défection ? Le PQ a toujours été profondément divisé entre ceux qui veulent l’indépendance et ceux qui veulent le pouvoir provincial et collaborer à jamais avec le fédéralisme s’il le faut. Tant que cette contradiction ne sera pas résolue d’une manière ou d’une autre, on ira de défections en déceptions. Facal n’est qu’un de plus pour qui l’indépendance peut attendre. J’attends de voir comment se positionneront les Marois, Maltais, Drainville si leur silence (pas très courageux pour nos chefs de file !) devient intenable. Affaire Michaud II ? Heureusement, la résistance de Vigile est nettement plus aguerrie cette fois-ci !

    GV

  • olivier kaestle, 18 mars 2011 12h39

    Décevant de votre part, M Facal. Même si je ne partage pas toujours vos opinions, j’aime tout de même vous lire. Je trouve dommage que par votre initiative, vous contraignez les lecteurs qui vous apprécient à payer pour vos chroniques dans le Journal de Montréal. Gageons que le plus grand nombre fera l’économie d’un abonnement.

  • sallinger, 18 mars 2011 12h39

    L’homme d’un million de dollars,

    M.Parizeau a déjà dit qu’il n’y avait rien de plus peureux qu’un million de dollars pour illustrer la fuite des capitaux face à l’incertitude politique d’une région.

    Je comprends que Facal n’a pas donné son accord pour que ses écrits soient publiés sur Vigile mais sa réaction démontre qu’il a l’épiderme d’un politicien frileux et je m’en souviendrai.

    Des milliers de textes intelligents et instructifs contre une poignée de textes douteux.

    Merde Facal !

  • Ivan Parent, 18 mars 2011 12h36

    M. Marc,

    Vous m’enlevez les mots de la bouche. Joseph Facal après avoir profité de la diffusion de Vigile pendant 11 ans, décide tout d’un coup, de retirer ses textes. C’est une couardise sans nom tout ça pour une fausseté dont je suis l’objet. Nous pouvons comprendre mieux maintenant comment il se fait que le PQ ait pu lyncher un des leurs à l’Assemblée Nationale. Pour une insignifiance, ça recommence. Pauvre Québec !

    Ivan Parent

  • alain gaudreault, 18 mars 2011 12h34

    Totale absence de couilles,encore un autre deception.Décidément ce bon peuple Québecois produit plus de renégats que partout ailleurs !lulu,lego et maintenant jojo sans oublier la caste fédéraliste,comme ci c’était pas assez !

  • oscar fortin, 18 mars 2011 12h28

    À l’image de lui-même.

  • marc, 18 mars 2011 12h22

    Un mot ’’Lâche’’

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s’appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Vigile
Le nerf de la guerre

Tribune libre de Vigile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
21 133$  35%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 22/10 CM: 200$
  • 22/10 Claude Bariteau : 150$
  • 21/10 Nicole Hamel : 50$
  • 21/10 Marcelle Viger : 100$
  • 21/10 Fernand Lachaine : 20$
  • 21/10 Gérard Héroux : 500$
  • 21/10 François Morneau : 30$
  • 21/10 Robert Lecompte : 50$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!