« Ce qui est salutaire à la nation ne va pas sans blâmes dans l’opinion ni sans pertes dans l’élection. »
Charles de Gaulle

Harper s’attaque aux pensions de vieillesse

Pas besoin de se séparer du Canada pour voir sa pension de vieillesse coupée !

Billet — Louis Lapointe
jeudi 26 janvier 2012
1 656 visites 3 messages

Alors que des fédéralistes comme Jean Chrétien faisaient peur aux Québécois lors des référendums de 1980 et de 1995 en leur annonçant qu’ils allaient perdre leurs pensions de vieillesse s’ils votaient "oui" à la souveraineté du Québec, Stephen Harper nous annonce de Davos qu’il entend couper dans les pensions de vieillesse des Canadiens et des Québécois.

« (…) le gouvernement conservateur entend d’abord "limiter" la croissance des dépenses liées au "système de revenus de retraite". Stephen Harper a donné bien peu de détails sur ses intentions, mais il a fait un parallèle avec la récente décision d’Ottawa de plafonner la croissance des transferts aux provinces en matière de santé. »
Davos : Harper s’attaque aux pensions et à l’immigration.

Si c’était une bonne raison aux yeux des fédéralistes du Québec de voter "non" en 1980 et 1995, maintenant que le premier ministre du Canada veut couper leurs pensions, ne serait-ce pas un motif raisonnable de plus pour quitter ce pays qui nous coûte de plus en plus cher ?

Kyoto, la santé et les pensions de vieillesse ne sont que le début d’une longue liste de coupures fédérales alors que l’armée compte s’acheter de nouveaux avions F-35 hors de prix, les grandes entreprises canadiennes profitent de baisses d’impôts et leurs dirigeants augmentent leurs salaires. Tout cela pendant que les pétrolières et les banques canadiennes sont largement subventionnées grâce à nos impôts et nos taxes, même si elles n’ont jamais fait autant de profits !

***

Sur le même sujet :

Le Far West*

*« Ce qu’il y a de plus choquant dans cette crise provoquée de toutes pièces par les maîtres du monde financier, c’est que nous allons devoir demeurer sur le marché du travail aux conditions qu’ils voudront bien nous donner. Après nous avoir volés, ils vont nous exploiter comme ils ne l’ont jamais fait auparavant. Nous serons alors contraints d’accepter la situation comme une fatalité, car nous serons alors en crise et la crise justifie tout, surtout les mesures d’urgence ! La réglementation que nous réclamons tous ne sera probablement pas à notre avantage, mais bien au service du marché. Là, ce sont les images du film « 1900 »qui me reviennent à l’esprit, celles de « Blade Runner » aussi. » Le 25 octobre 2008

Paresseux et profiteurs**

**« Devant le refus généralisé des travailleurs occidentaux de travailler plus pour moins, voraces et avides d’argent comme elles sont, sous le regard complaisant des gouvernements, les grandes banques d’affaires et leurs courtiers ont organisé le vol de nos épargnes, nous obligeant à travailler plus et plus longtemps. Elles appellent ça une crise financière, la tempête parfaite ! Une opération qui a permis de faire croire aux épargnants que leurs économies s’étaient envolées comme par magie, alors que c’était les dirigeants de ces banques qui s’en étaient emparés avec la complicité des autorités règlementaires sans que nous puissions mots dire, tout cela en raison de la protection accordée par les tribunaux à la suite de la déconfiture de ces mêmes banques. Une belle arnaque !

C’est dans ce contexte que le gouvernement veut hausser les tarifs et les taxes ; imposer de nouveaux tarifs à ces jeunes couples surendettés qui travaillent trop et peinent à s’occuper de leurs enfants ; couper dans les prestations de régie des rentes des plus vieux et vulnérables prestataires afin qu’ils restent plus longtemps sur le marché du travail au salaire minimum. Des mesures qui vont obliger bien des gens à travailler plus et plus longtemps pour se payer les mêmes biens et services à des tarifs plus élevés. Comme si on demandait aux victimes de rembourser la dette contractée par ceux qui les ont volés, en plus de les obliger de travailler à rabais pour ces mêmes voleurs sans que ces derniers ne soient inquiétés le moins du monde, ni par la loi, ni par les tribunaux. Est-ce comme cela qu’on va augmenter la productivité au Québec ? La belle affaire ! » Le 2 octobre 2009

Commentaires

  • Daniel Dupuis, 28 janvier 2012 12h42

    Bonjour M. Lapointe,

    Étant moi-même un retraité qui devrait dans moins d’un an toucher ma pension de vieillesse, je compte bien m’adresser à mon député NPD membre d’un parti qui prétend défendre les plus démunis pour savoir ce qu’il compte faire pour empêcher ce geste odieux.Bien sûr acheter des joujoux aux forces armées ( F 35) est beaucoup prioritaire. Vivement l’Indépendance du Québec pour décider nous-même de la construction d’une société juste préoccupée des plus démunis.

    Daniel Dupuis

  • Didier, 28 janvier 2012 11h14

    Monsieur Lapointe,

    Vous avez écrit un article d’une grande pertinence. Le peu de commentaires que suscite votre article suggère que les Québécois sont encore une fois prêts à se faire pleumer sans dire un mot.

    Le regretté syndicaliste Michel Chartrand, pour sa part, voulait en donner davantage aux citoyens. Il suggérait l’instauration d’un revenu de citoyenneté universel et inconditionnel.

    Si cela n’est pas applicable à l’intérieur du Canada, peut-être y aurait-il moyen d’appliquer une telle mesure progressiste dans un Québec souverain.

  • Didier, 27 janvier 2012 12h44

    Bonne nouvelle pour la religion catholique. Les vocations vont abonder.

    De plus, il s’agit de se débarrasser des inutiles dans une société vouée à l’utilitaire ; les personnes âgées, les chômeurs, tous ces inutiles, il s’agit d’une stratégie des riches élites capitalistes de la finance et des affaires pour s’en débarrasser car ces gens nous coûtent trop cher.

    Ça vous donne une idée du genre d’individus qui finit par se retrouver aux postes de décision dans une société.

    Et ça vous donne aussi une idée des valeurs de la population qui, élection après élection, élit ces individus.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s’appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Sécurité de la vieillesse - rupture d’un pacte social

"Maintenant que M. Harper détient une majorité qui lui permet de laisser libre cours à l’aversion que lui inspire le welfare state, les Canadiens auront droit à un affrontement idéologique comme ils n’en ont encore jamais connu." - Michel David 3 avril 2012

Chroniques de Vigile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
5 965$  10%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 8/04 Capucine Trenca : 50$
  • 8/04 Myriade Klon : 50$
  • 8/04 Stéphane Van-Aelst : 25$
  • 8/04 Henri Marineau : 25$
  • 8/04 Paul Rodgers : 15$
  • 8/04 Gilles Thouin : 5$
  • 8/04 Raymond Saint-Arnaud: 20$
  • 8/04 Ronald Richard : 10$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!