Pourquoi Duhaime attaque Khadir

Éric Duhaime, un individu dangereux

Il est grand temps que nous nous chargions d’expliquer aux Québécois que Duhaime est le visage et la voix des charognards.

Tribune libre de Vigile
samedi 18 décembre 2010
37 917 visites 50 messages

J’aimerais attirer l’attention des lecteurs de Vigile sur un individu que je considère comme TRÈS DANGEREUX.

JPEG - 8.2 ko
JPEG - 11.6 ko
JPEG - 7.9 ko

Éric Duhaime est le cofondateur du Réseau Québec liberté et je me pose de sérieuses questions sur le financement de ce groupe, on a parlé un peu des idées qui circulaient, mais qui finance se groupe et surtout COMMENT EXPLIQUER QU’ÉRIC DUHAIME JOUISSE DE TANT DE TRIBUNES ?

Il est :

Chroniqueur au Journal de Québec, Journal de Québec et le National Post ;
Blogueur pour Canoë (ça va de soi) ;
Contributeur à Dumont 360 ;
Intervenant à Radio-pirate (Jeff Filion)
Chroniqueur à Choi radio X
Chroniqueur au blogue Les analystes.ca

Tous ses écrits, ses paroles s’inscrivent dans une PERNICIEUSE CONVERGENCE qui donne une visibilité sans pareille au personnage dont les propos mensongers frisent la diffamation.

Jaggi Singh est pour lui un dangereux terroriste, Amir Khadir est islamiste et la Fédération des femmes est radicale.

Ça va faire.

Gesca nous apprenait d’une manière complaisante qu’en 2009, il était parti en mission en Irak pour enseigner aux Irakiens la démocratie.

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/politique/200907/05/01-881459-professeur-de-democratie-en-irak.php

Il travaillait candidement pour « pour un organisme sans but lucratif voué au développement de la démocratie à travers le monde » et on apprend dans un autre article qu’il aurait dû « travailler à travers les bombes et les points de contrôle »

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/politique/200907/05/01-881460-eric-duhaime-travailler-a-travers-les-bombes-et-les-points-de-controle.php

C’était quoi cet organisme sans but lucratif ? Le NDI Retenez votre souffle : c’est le National democratic institute for International Affairs et de quoi s’agit-il ?

Derrière son joli nom, cet organisme semble fonctionner en symbiose avec le National Endowment for Democracy, voici un petit extrait qui présente l’organisation et ses réalisations :

D’abord le financement provient du Congrès américain et une autre part est privée...

« Both NED and the National Democratic Institute receive financial contributions from private sources that include several major oil companies and defence contractors.

Among the companies that donated money to NDI in 2001, were the Chevron Corporation, the ExxonMobil Corporation, the Enron Corporation, and Texaco Incorporated.

NDI President Ken Wollack says private contributions comprise a miniscule portion of the organisation’s budget and are mainly used to finance events such as NDI’s annual dinner. »

Source : http://venezuelanalysis.com/analysis/491

Ensuite les fondements :

« How many Americans could identify the National Endowment for Democracy ? An organization which often does exactly the opposite of what its name implies. The NED was set up in the early 1980s under President Reagan in the wake of all the negative revelations about the CIA in the second half of the 1970s. The latter was a remarkable period. Spurred by Watergate-the Church Committee of the Senate, the Pike Committee of the House and the Rockefeller Commission, created by the president, were all busy investigating the CIA. Seemingly every other day there was a new headline about the discovery of some awful thing, even criminal conduct, the CIA had been mixed up in for years. The Agency was getting an exceedingly bad name, and it was causing the powers-that-be much embarrassment.

Something had to be done. What was done was not to stop doing these awful things. Of course not. What was done was to shift many of these awful things to a new organization, with a nice sounding name-the National Endowment for Democracy. The idea was that the NED would do somewhat overtly what the CIA had been doing covertly for decades, and thus, hopefully, eliminate the stigma associated with CIA covert activities.

It was a masterpiece. Of politics, of public relations and of cynicism. Thus it was that in 1983, the National Endowment for Democracy was set up to "support democratic institutions throughout the world through private, nongovernmental efforts".

Notice the "nongovernmental"-part of the image, part of the myth. In actuality, virtually every penny of its funding comes from the federal government, as is clearly indicated in the financial statement in each issue of its annual report. NED likes to refer to itself as an NGO (non-governmental organization) because this helps to maintain a certain credibility abroad that an official US government agency might not have. But NGO is the wrong category. NED is a GO.

Allen Weinstein, who helped draft the legislation establishing NED, was quite candid when he said in 1991 : "A lot of what we do today was done covertly 25 years ago by the CIA." In effect, the CIA has been laundering money through NED.

The Endowment has four principal initial recipients of funds : the International Republican Institute ; the National Democratic Institute for International Affairs ; an affiliate of the AFL-CIO (such as the American Center for International Labor Solidarity) ; and an affiliate of the Chamber of Commerce (such as the Center for International Private Enterprise). These institutions then disburse funds to other institutions in the US and all over the world, which then often disburse funds to yet other organizations. »

Source : Rogue State
A Guide to the World’s Only Superpower
by William Blum
Common Courage Press, 2000

http://www.thirdworldtraveler.com/CIA/National%20EndowmentDemo.html

Et que fait cet organisme ?

« But then there were the other core foundations – this was the fundamental mechanism for promotion of democracy around the world, but in actual fact, when they say the promotion of democracy, or civic education, or fortifying civil society, what they really mean is using those euphemisms to cover funding to certain political forces and not to others. In other words, to fortify the opposition of undesirable foreign governments as in the case of Venezuela, or to support a government that is favorable to US interests and avoid of coming to power of forces that are not seen as favorable to US interests. This will be the case since the early 1990s in Nicaragua because all those programs that were started in order to assure the defeat of Daniel Ortega in 1990 continued, and they continued to make sure that Sandinista Front was not reelected again after their defeat in 1990 – and that has been the case. These programs go on in various different countries and they require quite a bit of research. ... I am sure that one could find these programs in Mexico, Colombia, Peru probably, Brazil, and other countries outside the Latin American region. »

source : http://www.sourcewatch.org/index.php?title=National_Endowment_for_Democracy#Critiques_and_Support

ON COMPREND DONC QUE DUHAIME EST LE DÉFENSEUR D’INTÉRÊTS AMÉRICAINS, VOIRE UNE ANTENNE DE DIFFUSION POLIE ET QUÉBÉCOISE QUI REMPLACE LES MÉTHODES UN PEU TROP BRUTALES DE LA CIA.

Khadir est un électron libre, un politicien populaire qui échappe justement à l’emprise des chambres de commerce ou du patronat.

Il représente au Québec les initiatives populaires qui menacent l’hégémonie américaine.

Voilà pourquoi Duhaime semble sur son dos... VOILÀ POURQUOI DUHAIME PROFESSE QUE KHADIR A UN AGENDA CACHÉ.

MAIS QUI A VÉRITABLEMENT QUELQUE CHOSE À CACHER ?

Avec toute ses connaissances en sciences politiques, sa maitrise en administration publique, son expérience de conseiller politique, son assujettissement aux intérêts américains, DUHAIME AVEC SA PORTÉE MÉDIATIQUE PROFESSE DES IDÉAUX ET GÉNÈRE DES DISTORSIONS QUI SONT ABSOLUMENT CONTRAIRES AUX INTÉRÊTS QUÉBÉCOIS.

Il est évident que Duhaime sera largement récompensé pour sa participation dans la corruption de la société québécoise. Son affaiblissement permet aux amis de Duhaimes de s’enrichir comme des vautours en organisant le pillage de nos richesses.

Il est grand temps que nous nous chargions d’expliquer aux Québécois que Duhaime est le visage et la voix des charognards.

Ce genre de fouille permet un peu mieux de comprendre d’ailleurs pourquoi les charognards s’en prennent à « Droits et démocratie », cet organisme était trop propalestinien et doit, d’après les faucons, travailler plus étroitement avec des organismes comme le NDI, son orientation authentiquement démocrate était mauvaise pour les affaires...

Derrière le soutien de Khadir au Boycottage de produits israéliens et les attaques qu’il subit pour cela, c’est un pan de la politique étrangère américaine et incidemment de la menace qui pèse sur le Québec que cette nouvelle affaire révèle.

On voudra évidemment nous faire passer pour des extrémistes, des islamistes, des antisémites, mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit. Partout dans le monde, des peuples sont opprimés parce que des puissants pillent leurs ressources et leur travail. Nous votons avec les pieds, Khadir fait bien de nous le rappeler, IL N’Y PAS DE GESTES APOLITIQUES.

Merci Gébé pour le tuyau...


06 juillet 2009

Éric Duhaime : travailler à travers les bombes et les points de contrôle

Ian Bussières Le Soleil (Québec) En travaillant dans un pays en guerre, c’est une réalité toute différente qu’Éric Duhaime a découverte en Irak alors qu’il devait faire son boulot en composant avec les multiples points de contrôle, les bombes et les missiles.

« Les points de contrôle sont essentiels pour assurer la sécurité dans un pays comme l’Irak, mais on peut facilement y perdre une demi-journée. Il y en a six seulement entre l’arrivée à l’aéroport et le moment où on monte dans l’avion. Le parlement était à deux ou trois kilomètres de l’endroit où je résidais, mais ça prenait deux heures pour s’y rendre ! », raconte le consultant politique.

« Je dirais que 80 % de notre travail est entravé par les mesures de sécurité. Tout prend plus de temps. Il faut étaler son travail sur une plus longue période que si on n’était pas en zone de guerre », poursuit-il.

Les déplacements sont aussi beaucoup plus compliqués. « On circulait toujours dans des voitures non identifiées à l’intérieur d’un convoi quand on allait d’un point à un autre. Et quand je voulais faire mon jogging dans la zone verte, deux gardes devaient courir avec moi et une Jeep équipée d’un fusil mitrailleur nous suivait en permanence », rappelle-t-il.

Le fait qu’une femme qui occupait le même poste qu’Éric Duhaime soit décédée dans un attentat en 2007 a contribué au resserrement de la sécurité autour des consultants en développement démocratique.

« Quand elle était sortie du siège d’un parti politique, des terroristes avaient mitraillé l’auto où elle prenait place en plus de lancer une grenade en dessous. Le chauffeur et trois gardiens de sécurité sont aussi décédés dans cet attentat », raconte-t-il.

Apprendre à tirer

Pour cette raison, dès son arrivée en Irak, Éric Duhaime a reçu une formation sur la façon de se protéger si sa voiture était attaquée. Il a aussi appris les rudiments du tir à la mitraillette et au pistolet. « Ils nous enseignent ça au cas où tous les gardes seraient tués et que nous serions les derniers survivants », indique-t-il.

Il devait également savoir en tout temps où se trouvait l’abri pour pouvoir s’y rendre en moins de 15 secondes dès que l’alarme se faisait entendre.

« Quand il y a une explosion, l’alarme se déclenche en ville, on met nos gilets pare-balles et des gardiens nous escortent vers les abris. J’ai dû m’y rendre une dizaine de fois lors de ma dernière semaine là-bas. Il fallait presque dormir tout habillé ! C’était un peu extrême comme situation, je peux dire que j’ai eu ma dose d’aventure. »

Malgré tout, Éric Duhaime dit n’avoir eu vraiment peur qu’une seule fois durant son séjour en sol irakien. « Il y a eu une nuit où ça a explosé très fort à Bagdad. L’alarme s’est déclenchée, les murs ont tremblé et je me suis mis à courir vers l’abri. J’ai entendu un missile siffler au-dessus de ma tête et il a explosé un peu plus loin. »


Commentaires

  • Soleil Vert, 4 juillet 2012 09h44

    oui c’Est un agent de la CIA. j’ai lu qu’il avait travaillé au Kosovo aussi...

  • Daniel Desrochers, 17 mai 2011 09h13

    wow, gardez-nous les yeux fermés. Ne pensons pas au futur de nos enfants et laissons leur en héritage une dette astronomique et des infrastuctures en désuétude. Surtout gardons nos yeux fermés il ne faudrait surtout pas voir la réalité économique de notre siècle (ben oui, on a changé de siècle). Vivons plutôt notre beau modèle Québecois et surtout n’y changeons rien, tout va déjà si meiveilleusement bien..

    De toute façon, nous sommes le plus meilleur pays au monde.

    Rendormons-nous tous ensemble...

    shut, shut, shut

  • Mylene, 12 mars 2011 19h50

    1- C’est le meme Eric Duhaime qu’on a pu voir et entendre chez Marie-France Bazzo (Bazzo.tv) ? Elle laisse un place disproportionnee a la droite madame Bazzo.

    2- J’ai un voisin musulman qui a personnifie un Roi mage dans une creche vivante de Montreal. Alors, Duhaime et son invention au sujet de la creche de l’hopital St-Mary’s... il peut aller se laver la langue avec du savon. Les musulmans croient en Jesus, considere comme un prophete, Joseph et Marie.

  • anonyme, 1er mars 2011 01h22

    Y-a-t-il des liens entre Marc Lebuis de Point de Bascule et Éric Duhaime... il y a plusieurs point en communs il me semble...

  • Marc Huber, 10 février 2011 12h41

    A mon avis, Éric Duhaime n’est que l’arbre qui cache la forêt, le commentateur et journaliste qui doit nécessairement être accompagné de d’autres végétaux. Quelques petits agitateurs qui s’emparent des tribunes pour répéter les mantras inscrit dans l’agenda d’une prise de contrôle de l’énergie et de l’eau (les objectifs de la CIA), des gens provenant de services financiers, des médias et d’entreprises.

    Dans un texte se retrouvant au www.ph7.ca/net22.htm, je traite du cas de BPR. Cette entreprise chérie du gouvernement Charest-Normendeau par l’octroi de contrats sans appel d’offre a vendu, en octobre 2010, ses activités d’ingénierie à Tetra Tech, une entreprise californienne qui a pour membre de son C.A. Albert E. Smith, un ancien agent de la CIA qui connaît bien les matières inflammables et l’argent volatil. Petite note, le grand Albert fut, de l’an 1999 à 2003, le vice-président de Lockheed Martin une multinationale liée aux mouvements suspects de titres boursiers dans les jours qui précédent les attentats du 11 septembre 2001.

  • gbriand, 28 janvier 2011 09h48

    Il serait intéressant de poursuivre cette recherche sur Éric Duhaime, l’un des acteurs clés du RLQ en faisant également celui d’autres de ses leaders nouvellement arrivés et avides de présence médias telle Johanne Marcotte.
    J’aimerais bien connaitre par exemple les gens qui paient le salaire de tous ces gens ? Est-ce que la pige en tant que scab dans le Journal de Montréal est si payante pour se payer à la fois un condo à Québec et à Montréal par exemple ?
    Ou serais-ce seulement le salaire et les primes faramineuses obtenus pour avoir installé la démocratie en Irak ?
    À moins que ce ne soit les fonds "étrangers" et les honoraires récoltés par l’entremise de think thank de droite reconnus que sont l’Insitut Fraser à Vancouver, de Quebecor, de l’Institut économique de Montréal (IEM)ou encore de la Manning Fondation (du nom du fondateur du Reform Party issu de l’Ouest canadien) suite à l’organisation du colloque de fondation du RLQ l’automne dernier à Québec et qui se poursuivra le 15 avril prochain à Montréal (la veille du congrès du PLQ) dans une tentative de mieux s’implanter à Montréal avec l’aide sans doute de lobbys de l’importante communauté juive qui, jusqu’à ce jour, a toujours préféré manifestement appuyer le Parti libéral du Québec.

  • Gébé Tremblay, 25 décembre 2010 16h26

    Duhaime, agent provocateur au service du lobby sioniste juif, en remet !

    Sur son blogue au Journal de Québec il invente une histoire de musulmanes qui auraient fait retirer une crèche dans un hôpital de Montréal. Il cherche à mettre les Québécois contre les musulmans. Or, son histoire est peu probable, car le Coran reconnaît Jésus comme le messie et Marie y est décrite comme étant bénie entre toutes les femmes !

    http://blogues.canoe.ca/ericduhaime/ideologie/nationalisme/joyeux-decembre/

  • 24 décembre 2010 10h56

    Duhaime le robot qui déblatère tout son venin à la façon d’un métronome tout juste à la fin de ses interventions.

    Il devrait s’écouter de temps à autre et constater ainsi à quel point il est ennuyant et vide.

    Justement à l’émission TMEP, vers la fin de l’émission ou il avait perdu la face, c’était comique de le voir faire son boudin., un démagogue accepte difficilement de se faire contredire., tel un enfant qui se faire dire non.

    Lise Pelletier

  • Titan Durbois, 24 décembre 2010 01h25

    Étant donné que notre beau bonhomme est diffusé la majeure partie du temps sur des médias poubelles qui s’adressent aux employés de shop et au truckeux, il a su adapter son discours au niveau de connaissances de son public cible (qui en passant n’est que peu responsable de son ignorance qui le pousse vers un gourou ’’gros bon sens’’ qui prétend avoir touché à la vérité). Pour le contrer lui et sa secte, il faut adopter les mêmes tactiques sinon on se coupe d’une base sociale importante.

    Question à M Duhaime qui nous lit certainement : Qui créé l’argent dans nos belles sociétés capitalistes ? Et selon cette origine douteuse comment peut-on renflouer une dette publique qui ne peut que croître plus vite que la croissance économique. Car plus celle-ci est grande, plus elle génère une dette galopante impayable sinon par étranglement du contribuable ? Le problème n’est ni gogoche ni drédrète (qui ne sont que des concepts flous que la plupart des doctes intervenants qui les manient ne savent mêmes pas de quoi ils en retournent), le vrai problème provient des ceux qui fabriquent le cash à partir de rien.

    En terminant M. Duhaime, vous me faites bien rire (...) lorsque la larme à l’oeil vous vous plaignez que les gogochistes et les artistes font toujours appel aux émotions afin de défendre leurs causes qui autrement seraient sans fondement. La peur de perdre et l’appât du gain sont également des ÉMOTIONS ne vous en déplaise. Tout bon processus de vente fait appel à CES ÉMOTIONS comme vous devez évidement le savoir. C’est plus payant politiquement de laisser entrevoir une pile de cash auprès de votre public cible que de leur dire de ranger leurs gros 4x4 pis que c’est le mythe de la croissance infinie qui s’en va en réalité dans le fameux mur si souvent cité.

  • L&8217;engagé, 22 décembre 2010 10h53

    On lui accorde de l’attention précisément parce que plus d’un million de personnes l’écoutent.

    Parce que les intellectuels n’écoutaient justement pas les bêtises des populistes, nous n’avons pas pris l’habitude de les combattre.

    Ce faisant les démagogues et les populistes ont créé leurs propres forums d’où la pensée est exclue.

    Il sera dur d’éclairer à nouveau les consciences, mais on ne peut laisser impunément une marionnette faire ses ravages, il faut montrer la laideur de la main qui l’anime.

    Ainsi le vieux truc d’ignorer les idiots ne fonctionne plus, la seule chose que nous puissions faire c’est de braquer suffisamment de projecteurs sur leur bêtise pour que tous la constatent.

  • Denys Mehdi Duchêne, 22 décembre 2010 08h37

    Duhaime = le chevreuil surpris sur la 40 par une automobile qui arrive en trombe phare allumé à minuit le soir.

    Merci à l’engagé pour le travail de recherche. Mais une fois cela su, pourquoi accorder autant d’attention à un individu qui est allé affirmer devant 1 million 800,000 personnes à TMEP que la droite n’a pas d’antenne dans les médias. Il me semble qu’une déclaration semblable manquant autant de respect à l’intelligence des gens devrait être suffisant pour l’ignorer en permanence.

  • Jean-François-le-Québécois, 21 décembre 2010 12h50

    À la base, je ne prends jamais au sérieux aucun de ces petis néo-droitistes de banlieue.

    Pourquoi ? Parce que depuis bien longtemps et encore aujourd’hui, le grand capital, les grosses institutions financières, les mutltinationales, etc, ne sont pas du tout du même côté que la nation québécoise. Ces entités, ces forces, ont des intérêts qui ne vont pas dans le même sens que celui de l’indépendance politique, voire la simple émancipation, de notre nation, plus souvent qu’autrement.

    Encore aujourd’hui, nous sommes un peuple qui n’est pas vraiment maître chez lui. Les gens comme Duhaime, qui jouent (ici, chez nous, totalement hors contexte) aux droitistes américains, sont des pions, des imbéciles utiles, dans un jeu dont l’ampleur dépasse leur compréhension simpliste !

    Les Mario Dumont, Gérard Deltell, Éric Duhaime et compagnie, croient jouer dans la cour des grands... Les pauvres ! Mais ils mentent, quand ils prétendent parler au nom du « vrai monde », bien sûr.

  • Gébé Tremblay, 21 décembre 2010 07h06

    Le Devoir est pas mieux ! Au service de la propagande pour la guerre contre l’Iran !

    http://www.ledevoir.com/culture/cinema/313452/iran-le-cineaste-jafar-panahi-ecroue-et-musele

    Il tourne des images de la "révolution verte" (organisées et finacées par le NDI), les cérémonies de la Sainte Nada (assassinée par le NDI), mais n’arrive pas à tourner des images des supposées lapidations publiques qui supposément se produisent presque chaque jour en Iran !

    Un cinéaste qui n’est jamais là au bon moment pour certains événements bien spécifiques, mais toujours là à d’autres.

    Et voilà-ti pas nos intellos "Français" qui braillent pour la liberté de parole en Iran pendant qu’ils condamnent leurs humoristes et emprisonnent des ingénieurs pour leurs découvertes non-compatibles aux dogmes du politicorrect !

    Quelle belle bande d’hypocrites !

  • Benoit Aumont, 20 décembre 2010 22h46

    Démoniser le socialisme québécois, laisser croire qu’il nous entraîne profondemment vers la catastrophe est la mission des tueurs de nations qui n’ont aucun intérêt à voir grandir celles-ci. Dénationalisation, vol, militarisation, sont les objectifs visé par nos agresseurs.
    Les Libertariens prétendent par des beaux mots que leur idéologie aurait permis : "l’émergence de la civilisation, de la prospérité, du progrès technique, de l’État de droit, de la justice ;que cette valeur première qui sous-tend la responsabilité, la créativité, l’entrepreneurship, la solidarité réelle : la liberté."
    http://www.quebecoislibre.org/philo1.htm
    Seulement, ils omettent de dire que c’est exclusif à certains groupes et que seul les esclaves du régime pourront goûter du nectar..
    On voit bien que vos idéaux détruisent la vie, nos familles, mais pas nos espoirs !
    Il y a même des indépendantistes qui affirment que la mondialisation apporte du travail là où il y en avait pas !
    Ah ben misère ! Qu’on est dont bons !!!

  • Gébé Tremblay, 20 décembre 2010 17h56

    Est-ce que Khadir organise des manifs devant les magasins Dollarama remplis de cossins chinois fabriqués dans les ateliers de misère ?(Alexis Simard)

    Est-ce qu’il existe un lobby chinois qui a mainmise sur nos élus comme celui qui a plié TOUS nos députés et ministres pour lyncher un de nos plus grands représentants de notre nation ?!

    Si vous en trouvez un, faites nous le savoir !

    Khadir défend les Québécois ! C’est ce qui devrais compter pour vous si vous en êtes, et non pas du sort des chinois !!

    Vous êtes Québécois ou Chinois ??

  • Alexis Simard, 20 décembre 2010 15h34

    Je ne vais pas défendre Duhaime, personnage caricatural de droite. Mais je ne vais pas non plus défendre Khadir, personnage caricatural de gauche. Est-ce que Khadir organise des manifs devant les magasins Dollarama remplis de cossins chinois fabriqués dans les ateliers de misère ?

    Je suis de gauche, mais je déteste cette gauche vertueuse de QS.

  • Gébé Tremblay, 20 décembre 2010 12h24

    Ah bein tiens !

    Notre bon Joseph Facal qui défend la CIA et son copain Duhaime sur le nouveau Journal de la National Démocratic Institute of the USA-Israel de Montréal :

    http://www.canoe.com/infos/chroniques/josephfacal/archives/2010/12/20101220-051308.html

    Il a enfin trouvé sa niche ! :-)

  • Gébé Tremblay, 20 décembre 2010 12h05

    @Christian Montmarquette

    Le PQ n’a pas les moyens de mettre sur pied un média. Ce média c’est de la société civile qu’il aurait dû surgir pendant la révolution tranquille ou au plus tard lorsque le PQ a pris le pouvoir la première fois.

    Ce sont nos instruments nationaux identitaires de la révolution tranquille, les plus puissants et riches de nos investissements, qui devaent mettre sur pied ces médias : les syndicats, les caisses desjardins, etc..

    Ils ne l’ont jamais fait. Pas même une petite radio.

    Personne ne me fera croire que leurs dirigeants n’étaient pas conscients de l’importance capitale de posséder des moyens de communications.

    Ce fut un choix. Nous voyons les résultats.

    Quand on vois un Gérald Larose (grand syndicaliste), Directeur du Conseil de la Souveraineté qui ferme le forum de l’institution pas longtemps après son ouverture, et qui est réduit aujourd,hui à bloguer sur l’ontarien anglo Rogers, il y a de quoi se poser de sérieuses questions !

    On pourrais les poser au SPQLibre, mais sont pas trop communiquants eux aussi !

  • Christian Montmarquette, 20 décembre 2010 11h14

    "Je l’ai dit souvent (mais je prêche dans le désert) LA PIRE ERREUR que le mouvement souverainiste a fait en 50 ans c’est de ne jamais avoir eu un média électronique. On n’a même pas une émission sur un grand média. On a rien pis on se plaint que le message ne passe pas !"

    Parfaitement d’accord avec Jacques Noël.

    Pis le PQ y’a faite quoi ?

    Les citoyens qui doivent maintenant reprendre le taureau par les cornes et bâter la question nationale de la même manière qu’on vient d’obtenir 250,000 signatures pour la destitution de Charest.

    Il ne manque qu’une bonne organisation et un peu de financement.

    "Gouille, grouille..

    Grouille-toué l’cul !"

    - Pierre Bourgault

    Christian Montmarquette

    .

  • Gébé Tremblay, 20 décembre 2010 10h56

    @L’Engagé

    J’ai encore beaucoup plus d’information. Depuis le temps que je fais de la recherche internet j’ai développé des techniques efficaces pour obtenir les infos pertinentes. C’est pas compliqué puisque l’internet est le reflet des rréseaux humains et que la politique est affaire de réseaux.

    Pour ce qui est de Duhaime, il a été formé au National Democratic Institute, alors il sagit de trouver ses formateurs pour avoir accès aux manuels de formation et par la lecture de ceux-ci on obtient non seulement son cheminement mais la direction de son plan.

    Le NDI forme ces "idiots utiles" à premièrement infiltrer des réseaux dans tous les domaines névralgiques d’influence politique (Universités, groupes étudiants, syndicats, partis politiques, médias, etc...)dans les pays qui leur seront assignés. Ils sont formés pour ce qui sera leur comportement, leur approche, et comment cibler des personnes qui sont prédisposés à intégrer un nouveau réseau politique d’influence que l’idiot utile (financé par le NDI) mettra sur pied.

    Les idiots utiles expérimentés deviennent ensuite eux-mêmes des "formateurs" pour ces nouvelles recrues. Comme une ssecte.

    Le terme "idiots utiles" que j’utilise ne se veut pas une insulte. Il est utilisé dans le domaine des services secrets d’intelligence. Ces idiots utiles croient vraiment que ce qu’ils font est au service de la démocratie et de la liberté des peuples. Les réseaux servent en même temps de maintenir les candidats enfermés dans cette mentalité. Ils sont suivis de près et bien entourés.

    Ce sont des techniques développées par les nazis et qu’ils ont introduits chez les soviets. Il fut utilisé pour former l’Union Européenne.

    Duhaime est convaincu qu’il travaille pour une ONG au service de la démocratie, la paix dans le monde et la liberté. Et que l’Islam et les socialistes sont le mal incarné.

    J’ai examiné le cheminement de plusieurs des idiots utiles avec lesquels il a eu sa formation. Ils ont tous le même profil psychologique. Des jeunes très naïfs, impatiens de "sauver le monde", et avec un minimum absolut de sens critique. Ils n’ont pas la moindre idée qu’ils travaillent en fait pour de grosses multinationales qui s’accaparent les ressources de ces pays qu’ils infiltrent.
    Ils n’ont aucune notion de l’histoire géo-économique et des forces en puisssances de l’époque moderne.

    Ce que je trouve le plus inquiétant c’est à quel point nos universités semblent êtres sous l’emprise, à tous les niveaux, de cette NDI.

    J’espère que Jean-François Lisée ne restera pas silencieux encore longtemps sur ses opinions au sujet des plans de ses "bons amis" Éric Duhaime et Gérard Latulippe.

    Si vous avez du temps, je vous propose d’aller fureter les quelques 2,000 "amis" d’Éric Duhaime sur son Facebook. Je vous garanti des émotions fortes.

  • L&8217;engagé, 20 décembre 2010 00h10

    Gébé, d’où tirez-vous tout ça ?

    Je le répète, sans vous, ce billet n’aurait jamais été écrit !

    Salutations amicales ; )

  • Gébé Tremblay, 19 décembre 2010 21h49

    @ L’Engagé

    Duhaime est dans une équipe à Ottawa (Harper) pour mettre sur pied une filiale canadienne de la National Democratic Institute

    http://www.democraticreform.gc.ca/index.asp?lang=eng&Page=news-comm&Sub=news-comm&Doc=20090615-eng.htm

  • eric, 19 décembre 2010 21h45

    Un graphique pour les admirateurs des États-Unis et de la droite au Québec qui prétendent que l’économie est à risque, qu’on fonce vers un mur, qu’il faut donner un grand coup de barre, etc. Les républicains, ceux avec qui vous êtes d’accord pour les théories économiques, sont des endetteurs publics de première. Lâchez-nous donc avec votre idéologie dépassée et dangereuse. À noter que le graphique s’arrête en 2008, avant la crise.

    JPEG - 86.8 ko
  • 19 décembre 2010 20h35

    @ edith

    Duhaime ne dérange pas la gauche. Il dérange tout citoyen épris de justice et qui valorise un débat démocratique équilibré. Cela a peut-être un peu à voir avec la gauche, mais des honnêtes de gens de gauche, de droite et du centre seront unis pour dénoncer la démagogie de ce triste sire. L’abus de langage ne sert les intérêts de personne.

    GV

  • Gébé Tremblay, 19 décembre 2010 19h29

    Le rapprochement avec les nazis n’a rien d’exagéré.

    Le National Endowment for Democracy fut créé sur le model des nazis, ce sont mêmes des nazis engagés à la CIA après la guerre qui étaient de l’équipe.

    Phil Agee, un ancien de la CIA, a tout dévoilé avant de devoir s’exiler à Cuba après des tentatives de l’assassiner :

    The CIA and the National Endowment for Democracy
    http://www.youtube.com/watch?v=nBc4k-MTKCY

    Plus en détails sur la création de la CIA :
    http://www.youtube.com/watch?v=21d_SiIH2p4

  • Eric, 19 décembre 2010 18h47

    Je me permets de répondre à ceux qui défendent ici Duhaime et son groupe :

    JP écrit :
    "Avant d’essayer de discréditer l’individu et/ou son "agenda caché", essayez donc de contredire son discours avec des chiffres et des études crédibles !"

    Accepter de débattre sur le fond avec des gens comme vous ne fait que leur donner de la crédibilité - nous allons continuer à vous discréditer sans relâche. Nous n’allons pas nous abaisser à débattre à votre niveau.

    Il y a Christian Rioux ici qui ne reconnaît même pas Pinochet ou un uniforme nazi, ça fait dur, savez-vous même qui est Pinochet ? Votre groupe est véritablement constitué d’incultes, nous avons toutes les raisons d’attaquer votre crédibilité, vous n’êtes manifestement pas à la hauteur du débat politique.

    Et la pauvre Édith qui pleurniche au sujet du manque de places dans les CPE. Quand viendra, une fois de plus, le temps de couper les impôts des riches et des corporations, on sait tous déjà, Édith, à quelle enseigne votre groupe loge, où seront vos larmes pour les démunis à ce moment ? Votre hypocrisie dépasse l’entendement.

    Christian, JP et Édith : allez-y donc aux States si vous n’êtes pas content ici, DÉGAGEZ ! Ce sera un maudit bon débarras pour nous, et vous allez sûrement apprécier de vous faire exploiter comme les frogs colonisés que vous êtes. Tout le monde est gagnant.

    Sérieusement, il faudrait des lois au Québec pour empêcher les pays étrangers de financer de tels groupes sur notre territoire, au minimum les obliger à s’enregistrer comme lobbyistes avec transparence totale et conséquences sérieuses en cas de manquement à cette obligation.

  • L&8217;engagé, 19 décembre 2010 17h25

    Petite remarque à propos de la photo :

    On me reproche de faire un rapprochement avec « les Nazis »
    et d’attaquer sous la ceinture.

    Quiconque connait un peu son histoire reconnaitra un général un peu gras, il ne peut donc s’agir d’Hitler. Il s’agit de Pinochet, l’auteur du coup d’État qui a renversé le président socialiste Allende au Chili. Pinochet a eu le soutien de la CIA, c’est avéré, prouvé :

    « The U.S. provided material support to the military regime after the coup, although criticizing it in public. A document released by the U.S. Central Intelligence Agency (CIA) in 2000, titled "CIA Activities in Chile", revealed that the CIA actively supported the military junta after the overthrow of Allende and that it made many of Pinochet’s officers into paid contacts of the CIA or U.S. military, even though some were known to be involved in human rights abuses. »

    source : Peter Kornbluh (19 September 2000). "CIA Acknowledges Ties to Pinochet’s Repression : Report to Congress Reveals U.S. Accountability in Chile". Chile Documentation Project. National Security Archive. http://www.gwu.edu/~nsarchiv/news/20000919/. Retrieved 26 November 2006.

    Le rapprochement avec Duhaime est que ce dernier travaille ou a travaillé pour des organisations américaines créées pour obtenir le même genre de résultat, mais sans la méthode brutale de la CIA. Cette photo est donc tout à fait à sa place et montre à quels intérêts historiques est associé notre cher Duhaime.

    Ce sont des faits. La méconnaissance de ces faits chez les partisans de Duhaime me semble une preuve supplémentaire qu’il manipule justement parce que les gens sont ignorants et se contentent de slogans.

    Comment peut-on se fier aux dires de Duhaime ? Les techniques de ses partisans montrent qu’ils ne vérifient pas leurs sources avant de monter au créneau et qu’ils assimilent toute attaque à une vile propagande. N’est-ce pas la preuve qu’ils suivent simplement aveuglément leur gourou ? Ainsi, quelle valeur accorder aux slogans qu’ils ressassent, assimilant la Québec à la Grèce ?

    Je présume que l’on peut faire passer n’importe quoi à un individu incapable de reconnaitre Hitler du moment qu’il est convaincu que vous dites la vérité...

  • Gébé Tremblay, 19 décembre 2010 16h20

    Bein oui, Edith, on est pas des épais.

    On vois très bien la campagne que Duhaime a monté pour préparer l’opinion publique à la droite extrémiste que ses patrons aux USA ont financé et veulent nous imposer.

    Ils sont derrière la pétition contre Charest, right ?

    Ils sont en lien avec les têtes du Bloc à Ottawa et les têtes du PQ, right ?

    En contact avec des intellos de l’UQAM dont l’un est médiatisé depuis longtemps pour servir (Bock Côté), right ?

    Ils ont trouvé leurs pions à Radio-Canada, right ?

    Ils ont la tête de La Presse, right ?

    Les Radios poubelles c’est sûr ! Right ?

    Et les restants de l’ADQ sont prêts à embarquer dans la mouture que vas nous présenter Legault après les fêtes, right ?

    Il a pas chômé, Duhaime, hein ? il en a fait du recrutement ces dernières années ! Ça doit en prendre des moyens, ça !

    Right ?

  • L&8217;engagé, 19 décembre 2010 14h43

    Éric Duhaime dit des mensonges de manière à exagérer des menaces qu’il invente la plupart du temps et il peut ensuite s’autoproclamer comme un esprit libre qui « dit les vraies affaires ».

    En définitive, il s’adresse à un auditoire qui apprend par son entremise qu’il peut continuer à paresseusement ne pas s’informer, lui Éric Duhaime va continuer à les dire les « vraies affaires ». En affirmant que les autres médias sont biaisés, Duhaime accroit sa propre crédibilité. Un véritable critique inviterait les citoyens à en lire plusieurs...

    Quiconque s’informe véritablement constatera que Duhaime s’inspire de faits réels, par exemple l’appartenance passée de Khadir à un groupe de résistance iranienne contre la République islamique pour affirmer QU’IL SOUTIENT LE TERRORISME. C’est à partir de ces visions exagérées et tordues qu’il crée ensuite toute une logique pour discréditer ses adversaires.

    Duhaime est un excellent tribun, ses interventions sont très préparées, il choisit ses mots pour construire des raisonnements qui sonnent justes, mais ce qu’il diffuse n’est pas la réalité.

    Les médias par exemple : Quebecor n’est certainement pas un média gauchiste, pas avec le lock-out en tout cas et on ne peut non plus parler de Gesca comme un modèle d’idéologie marxiste, quant à Radio-Canada, avez-vous seulement écouté Christiane Charette pour vous rendre compte qu’elle était très conservatrice ?

    Si vous croyez que les journalistes sont souverainistes, nommez-moi une émission qui fait la promotion de l’indépendance ? Regardez les liens entre le pouvoir, le parti libéral et l’Institut économique de Montréal, rappelez-vous la campagne sur la dette précédant le dépôt du Budget Bachand et venez me dire que « Duhaime dit les vraies affaires » en ce qui concerne les « médias gauchistes », tous les médias sont tombés dans le panneau de la campagne de peur.

    Le Devoir ouvrait ses pages à Louis Gill et à l’Iris, mais en dehors des médias alternatifs, personne n’a réagi pour dénoncer cette campagne. Si les médias étaient véritablement gauchistes, tomberaient-ils si facilement dans le panneau ?

    En ce moment, les chiffres économiques sont à l’avantage du modèle québécois, Duhaime l’admettra-t-il ? Non, il change de cible et attaque « l’agenda islamique » de Khadir.

    Duhaime (avec ses amis) est en train de polariser la population québécoise, l’ennui c’est qu’il ne rend pas ses lecteurs et ses auditeurs plus curieux et intelligents donc quand nous voudrons débattre avec eux pour leur montrer qu’ils se font mener en bateau et que la croisade Duhaime est intéressé, même les plus centristes d’entre nous se feront traités de « gauchistes ».

    Duhaime s’adresse à la peur et en accrochant son message à la question identitaire (légitime) il construit un ancrage puissant pour instiller sa pensée dans la pensée plastique de citoyens qui ne savent même pas qu’ils sont l’objet d’une manipulation.

  • Bernard Desgagné, 19 décembre 2010 14h09

    Beau travail de recherche, cher Engagé. La « portée médiatique » de M. Duhaime lui vient de l’autorisation de diffuser ses idées qui lui a été accordée par le cartel médiatique de la ploutocratie. Il est certain que nous n’aurions rien pu apprendre au sujet des vrais patrons de M. Duhaime ni chez Radio-Gescan, ni chez PKP, ni à la radio poubelle. Dans ces médias, la vérité et la justice sont des idées subversives et le mensonge est la règle d’usage.

    Il n’y aura pas de vraie démocratie tant que nous ne serons qu’une petite minorité à savoir la vérité sur M. Duhaime, sur les autres manipulateurs, sur les magouilles de l’Empire et de ses laquais à Ottawa et à Québec ainsi que sur la complicité et la couardise des grands partis politiques. Avant de réclamer la représentation proportionnelle, le scrutin à deux tours et d’autres modifications importantes de la mécanique démocratique, nous devons libérer l’information. Elle doit être au service du peuple, et non appartenir aux riches qui détruisent la planète.

    J’ai toujours cru que les premiers ennemis à combattre étaient ceux du cartel médiatique. Quand nous aurons privé les exploiteurs, les pilleurs, les meurtriers étatiques en série et les désinformateurs de leur moyen de garder le peuple dans l’ignorance, nous pourrons changer ce monde pourri. Pas avant.

    Félicitations encore, et on continue.

  • Edith, 19 décembre 2010 13h21

    Eric Duhaime dit des vérités sur la situation sociale au Québec qui, malheureusement, dérangent la gauche, habituée à ce que les Québécois soient d’accord avec elle depuis des générations. Il est intelligent et vu son bagage universitaire, sait analyser la situation et argumenter. On ne peut pas en dire autant de la gauche. De plus il est loin d’être hypocrite contrairement à Amir, que j’ai eu l’occasion de voir agir.
    Malheureusement, ce qui était bon il y a quelques années au Québec, n’est pas forcément bon maintenant, car la situation internationale a changé depuis quelques années et le Québec fait partie du monde, même si les Québécois de souche ne le veulent pas, c’est comme ça ! Alors, à l’heure où tous les pays du monde se regroupent pour mieux assumer l’économie mondiale il serait dangereux pour le Québec de se séparer ou de faire bande à part.
    Pour revenir sur l’égalité pour tous que vous, communistes, vous prônez, regardez autour de vous et dites moi si vous voyez de l’égalité pour tous dans votre pays !! Moi je vois qu’à force de vouloir l’égalité pour tous, on crée de l’iniquité dans ce pays ! Je la vis tous les jours dans le CPE où je travaille : des familles aisées prennent la place de familles moins aisées qui aimeraient bien avoir une place dans ce CPE mais.... égalité pour tous !!! Pas fort comme résultat !
    Alors Eric parle de liberté de gagner de l’argent et de pouvoir le dépenser où l’on veut et pas là où l’Etat dit de le dépenser (en retirant des poches des familles l’argent durement gagné pour le donner à d’autres). Je suis pour la liberté et je soutiens Eric pour ce qu’il ose dire à ces soi-disant défenseurs d’égalité.

  • JP, 19 décembre 2010 12h15

    Très drôle cet article... et encore plus drôle de vous inquiéter de toute la visibilité que M.Duhaime a ces temps-ci alors que depuis 30 ans, on a juste des articles et talk-show pro-souvrainiste et surtout très gauchistes dans tous nos médias.

    Avant d’essayer de discréditer l’individu et/ou son "agenda caché", essayez donc de contredire son discours avec des chiffres et des études crédibles ! Tout ce qu’il dit, c’est qu’on s’en va dans le mur, mais vous, vous préférez vous fermer les yeux et attendre de voir ce que ça va faire...

  • Gébé Tremblay, 19 décembre 2010 10h43

    Que M. Khadir veuille un boycot des produits juifs, c’est son droit.Mais, est-ce son allégence Marxite-Léniniste qui l’empêche d’en faire autant avec les produits provenant des pays communistes ?(Bernard Marquis)

    M. Marquis, notre combat est au Québec et pour la nation québécoise.

    Vous ne semblez pas avoir encore compris le rapport symbolique entre les Palestiniens occupés et la nation québécoise occupée.

    Moi, personnellement, mon militantisme en faveur de ce boycott contre le lobby sioniste n’est qu’une réplique à ce lobby pour son rôle abject et innitiateur dans ce qui s’est transformé en lychage d’un de nos plus éminents et honnorables membres de la nation québécoise, M. Yves Michaud.

    Je n’ai pas enconre entendu d’excuses sincères de ce Liebman.

  • Richard Le Hir, 19 décembre 2010 08h22

    Wow !

    Heureusement qu’on vous a, L’Engagé ;-))

    Excellente recherche. "Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es". Il faut débusquer systématiquement tous ceux qui se livrent à un travail de sape contre les intérêts du Québec, tous ceux qui nous minent dans notre esprit et dans notre âme.

    Richard Le Hir

  • Rémi Tremblay, 19 décembre 2010 08h19

    Cet individu, Éric Duhaime, est d’autant plus louche (pour parler poliment) qu’il défendait Tony Accurso dans sa chronique du JDM il y a quelques semaines. L’actualité des derniers jours vient de le rattraper et de lui botter le cul...

    http://blogues.canoe.ca/ericduhaime/enjeux-de-societe/corruption-enjeux-de-societe/a-la-defense-d%e2%80%99accurso/

  • mike thouin , 19 décembre 2010 05h32

    Où est rendu ce dossier ? perdu dans la brume ?
    Duhaime était-il à l ADQ à cette époque , et qu elle était ça fonction ?
    http://ruefrontenac.com/nouvelles-generales/politiqueprovinciale/13553-adq-gilles-taillon

    « Gilles Taillon ancien membre du conseil administratif de la CSST »
    « Gilles Taillon dit avoir « découvert certains aspects un peu troublants dans la gestion des finances et du financement du parti depuis 2003 ». Il a annoncé son intention de pousser plus loin son analyse et de « probablement demander une rencontre avec les autorités de la Sûreté du Québec, qui actuellement enquête dans les affaires » de corruption et de collusion, principalement dans le domaine de la construction. »
    « , le chef déchu a précisé que les découvertes « troublantes » qu’il a constatées remontent jusqu’en 2003, impliquant du même coup l’ancien chef fondateur Mario Dumont et l’ex-grand argentier du parti à cette époque, l’actuel sénateur conservateur Léo Housakos. »

  • Gygantar, 18 décembre 2010 21h15

    Duhaime croit que Amir Khadir est un taliban, un ancien guerrier moudjaidine ! C’est un vrai propagandiste ! Fallait le voir à TLMEP vanter les vertues de la droite et attaquer à la sociale-démocratie à tire-larygot ! C’est un mec dangereux pour la démocratie. Il ne faut que regarder par quel tribune il crache son venin, et on comprend de quoi il est fait, et quel est son but...

  • Bernard Marquis, 18 décembre 2010 20h12

    Que M. Khadir veuille un boycot des produits juifs, c’est son droit.Mais, est-ce son allégence Marxite-Léniniste qui l’empêche d’en faire autant avec les produits provenant des pays communistes ? Tout le monde sait qu’au paradis communiste, les droits les plus élémentaires de l’homme sont bafoués à chaque instant. Pourquoi n’a-t-il pas choisi d’aller vivre dans un de ces « paradis » ? Le Léninisme fut un charnier en URSS. C’est un sacrilège que d’accoler le nom de Karl Marx à celui d’un Lénine. Le Québec était un colonie américaine bien avant la naissance de Éric Duhaime, et Mario Dumont est aussi Québécois que vous tous, mais quand il a voulu défendre les valeurs Québécoises, on rien trouvé de mieux à dire que c’était un démagogue.

  • André Taillon, 18 décembre 2010 18h26

    Avec l’affaire Michaud et Duhaime et l’expérience que j’ai vécue au PQ j’peux tu vous dire qu’il est grandement temps de passer la puck au suivant.

  • L&8217;engagé, 18 décembre 2010 16h59

    Salutations distingués Monsieur Thompson !

    Je vous remercie pour les suggestions. Je suis par ailleurs ravi de savoir que vous vous êtes intéressé aux lectures que j’ai suggérés.

    *****************

    Merci Gébé pour vos commentaires précieux et votre perspicacité sans lesquels je n’aurais pas pondu ce billet ni fait des recherches sur Duhaime.

    Je sais que plusieurs pensent qu’il ne faut pas accorder d’importance à certains adversaires, mais c’était avant la « société du spectacle », une phrase devient vraie parce qu’elle est matraquée, pas parce qu’elle est par essence vraie.

    Comme nous voulons construire un pays et non détruire notre nation, nous avons, contrairement aux fédéralistes le souci de la vérité, cela complique nos interventions, nous ne pouvons faire de coups aussi bas. Le Canada au contraire se construit sur nos ruines : tous les moyens sont bons, tous les coups sont permis.

    Ce faisant, nous devons impérativement mettre du sable dans l’engrenage des discours populistes.

  • Jacques Côté, 18 décembre 2010 16h49

    En tout cas, on sent chez Duhaime un fond d’intolérance. Il fait dans la démagogie facile. Les raccourcis qu’il prend pour associer Amir Khadir aux mulsulmans radicaux sont indignes. PKP devrait résigner sa chronique dans le JDM. 

  • Gébé Tremblay, 18 décembre 2010 16h01

    Tous les indépendantistes doivent s’unir au sein du Parti Québecois et du Bloc et cesser de se laisser piéger dans des combats que seuls les fédéralistes souhaitent .(Tétraèdre)

    Et si je te disais qu’Éric Duhaime était le conseiller de Gilles Duceppe et que le nouveau Directeur de Droits et Démocraties, nommé par Harper, Gérard Latulippe, vient du PQ ?

    Quand tu parles d’indépendantistes, c’est ceux qui disent l’être ou ceux qui le démontrent par leurs actions ?

  • O, 18 décembre 2010 15h04

    "Je l’ai dit souvent (mais je prêche dans le désert) LA PIRE ERREUR que le mouvement souverainiste a fait en 50 ans c’est de ne jamais avoir eu un média électronique. On n’a même pas une émission sur un grand média. On a rien pis on se plaint que le message ne passe pas !" (J.Noël)

    Cette vérité est trop criante pour être simple...

    Pas de médias : Pourquoi ? On sait que le dernier à s’être essayé avec un quotitien (Le Jour), c’est Michaud...

    Encore le même mystère ?... Y’a de l’obstruction qui ne vient pas nécessairement de l’extérieur...

    Pourquoi les manifs, si grosses soient-elles, nous pètent-elles toujours à la face dans les médias ? INFILTRATION.

  • Tétraèdre, 18 décembre 2010 12h54

    Les agents canadians sont de droite et de gauche car leur seul but est de diviser les Québecois dans des partis bidons pour empécher l’indépendance du Québec
    Ceux qui croient que les Canadians ne sont pas en guerre contre la Nation Québecoise en se servant de la gauche de la droite des féministes des Yvettes et des islamistes comme des libertariens devront réétudier la réalité que nous subissons dans toutes ces récupérations .
    Tous les indépendantistes doivent s’unir au sein du Parti Québecois et du Bloc et cesser de se laisser piéger dans des combats que seuls les fédéralistes souhaitent .
    Khadir vote fédéraliste à Ottawa, il nous ment en pleine face

  • Pier-Luc Lampron, 18 décembre 2010 12h49

    Un petit mot pour souligner une menue omission.

    Éric Duhaime est également invité chaque semaine à l’émission d’Isabelle Maréchale "Isabelle le matin" sur les ondes du 98,5 fm de Montréal. Il commente régulièrement l’actualité politique en compagnie de Mathieu Bock-Côté.

  • Claude G. Thompson, 18 décembre 2010 12h30

    @ l’Engagé

    Ce que vous racontez à propos d’Éric Duhaimne ressemble en tout point à ce qu’on retrouve dans les deux ouvrages de John Perkins :

    - Les confessions d’un assassin financier, révélations sur la corruption des économies du monde par les États-Unis, éditions alTERRE

    - L’histoire secrète de l’empire américain, assassins financiers, chacals et la vérité sur la corruption à l’échelle globale, éditions alTERRE

    À lire absolument... tout comme je lis actuellement les ouvrages que vous nous aviez recommandés il y a quelque temps à propos des sables bitumineux de l’Alberta et sur l’histoire du pétrole. Deux ouvrages remarquables, mais surtout criants de vérité. Il m’a fallu quelques semaines pour les recevoir après les avoir commandés sur amazon.com

    Le Canada devient peu à peu un état chacal dont le Québec a plus que jamais intérêt à sortir.

    Claude G. Thompson

  • Gébé Tremblay, 18 décembre 2010 12h05

    "Among the companies that donated money to NDI in 2001, were the Chevron Corporation, the ExxonMobil Corporation, the Enron Corporation, and Texaco Incorporated."

    ExxonMobil Corporation c’est la multinationale américaine avec laquelle Stephen Harper est intimement lié.

    Et Éric Duhaime était un des "conseillers" de Stephen Harper.

    Il est évident que Harper a envoyé ce zozo se faire laver le cerveau par les anciens de la CIA et ils nous le retourne au Québec pour venir financer et installer une droite extrémiste pour contrer un peuple québécois trop à gauche et nationaliste à leur goût !

    Et ne vous faites pas d’illusions, les groupes islamistes que Duhaime dénonce sont aussi créés par la NED dans les pays arabes corrompus alliés à Israel. Des pays "démocratiques" dirigés par des dictateurs transformés en rois et princes par la CIA (Maroc, Arabie Saoudite, Émirats unis, Égypte, Irak, etc..). Les pays de Duhaime, en effet !

    Comme le Roi Mohammed VI du Maroc, de la dynastie des Alaouites, avec sa fille juive.

    Voyez le drapeau alaouite avant 1939 :

    http://rami.tv/fr/alaouites/drapeau/drapeau.htm

    Ce même Roi Mohammed VI qui nous envoi Abdelghani Dades pour jouer le rôle des groupes terroristes islamistes :

    http://www.pointdebasculecanada.ca/article/1436-abdelghani-dades-defend-il-les-freres-musulmans-au-nom-du-gouvernement-marocain.php

    Et le lobby Israel-Québec associé à Éric Duhaime qui joue le rôle du sauveur de la démocratie !

    http://davidouellette.wordpress.com/2010/12/05/mieux-vaut-tard-que-jamais-pour-monique-richard/

    Khadir n’a rien à voir avec ces pays terroristes soudoyés par la CIA et Israel.

    La mission de Duhaime est de diviser les Québécois, provoquer la déstabilisation de la province pour maintenir l’hégémonie des multinationales sur nos ressources naturelles énormes et très riches.

    C’est pourquoi ils veulent la tête de Khadir qui éduque les Québécois sur cette situation. La majorité des québécois ont compris celà, c’est pourquoi il est le plus populaire et celà fait peur aux pilleurs du Québec.

  • Gilles, 18 décembre 2010 11h18

    Apparemment, Molière lui-même anticipait l’arrivée de ce personnage singulier dans l’espace public, s’exprimant en ces termes :

    « Courage, mon garçon : tout heur nous accompagne ; / Mettons flamberge au vent et bravoure en campagne, / Faisons l’Olibrius, l’occiseur d’innocents. »

    La version actuelle du personnage n’est hélas pas unique. Mais elle est certainement préoccupante...

  • Jean Claude Pomelreau, 18 décembre 2010 11h12

    Mon échange avec Éric Duhaime sur le thème de la Commission des valeurs mobilières, qui démontre que chez lui la part de l’idéologie l’emporte sur la défense des intérêts du Québec :

    http://www.vigile.net/Le-federal-protecteur-des-petits

    En commentaire (bas de page). surprise, Éric Duhaime (Un lecteur de Vigile !) me réponds et me reproche de déformer ses écrits. Je lui réplique plus bas.

    JCPomerleau

  • jacques noel, 18 décembre 2010 10h49

    C’est un ancien employé de Mario Dumont. Mario lui renvoie l’ascenseur en l’invitant une fois par semaine à son show.
    Dumont fait un show full ADQ, 30 minutes par jour, 5 jours par semaine. Pas la moindre objectivité journaliste : full ADQ, dans le cul le PQ et le PLQ

    Je l’ai dit souvent (mais je prêche dans le désert) LA PIRE ERREUR que le mouvement souverainiste a fait en 50 ans c’est de ne jamais avoir eu un média électronique. On n’a même pas une émission sur un grand média. On a rien pis on se plaint que le message ne passe pas !

    La droite a deux stations de radio à Québec, depuis 10 ans.
    C’est l’évangile adéquiste du matin au soir. Résultat : la droite score à Québec. Les Juifs ont leur radio à Montréal. Le Feds controlent tous les médias anglos.

    Nous, les souverainistes, on a toujours rien. Rien, rien, rien. C’est de loin la pire erreur de tout le mouvement. Encore aujourd’hui je n’arrive pas à comprendre comment on ait pu l’échapper à ce point ?

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s’appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

la « dépossession tranquille » - main basse sur les intérêts du Québec
Tribune libre de Vigile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
24 713$  41%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/11 Yvan Trottier : 100$
  • 19/11 Michel Grenier : 50$
  • 19/11 André Bouchard : 25$
  • 19/11 Gilles Ouellet : 30$
  • 19/11 Louis Dessureaux: 10$
  • 19/11 Robert Dean: 5$
  • 19/11 Jean-Philippe Delorme: 5$
  • 19/11 Anonyme : 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!