Équipe Québec convoitera la Coupe Québec

jeudi 11 novembre 2010

Ça fait au moins 30 ans qu’on se demande à quoi aurait l’air une équipe nationale du Québec dans une compétition internationale. Déjà, Me Guy Bertrand défendait un projet d’Équipe Québec en 1976, à la veille de la première Coupe Canada.

On va enfin le savoir. M. Sylvain Lalonde devrait confirmer d’ici peu la présentation d’un tournoi à la ronde opposant quatre équipes nationales à Québec dans la première semaine du mois d’août 2011. Les équipes vont se disputer la Coupe Québec et on espère compter sur les équipes nationales de la France, de l’Italie, de la Suisse et du Québec.

Des approches informelles ont été bien reçues par les pays concernés et maintenant que la Fédération québécoise de hockey a reçu l’aval de Hockey Canada, les organisateurs du tournoi pourront concrétiser leurs pourparlers. Tout est déjà en marche.

« C’est un moment historique. Il y avait de nombreuses embûches mais, pour la première fois, Équipe Québec pourra disputer un tournoi international. C’est un grand jour pour le hockey québécois », a souligné hier un informateur bien au fait du dossier.

Sylvain Lalonde, directeur général de la Fédération québécoise de hockey, Yannick St-Germain, qui sera le promoteur de l’événement, et Biz, de Loco Locass, sont ceux qui ont mené la bataille avec l’appui de quelques autres braves pour que ce tournoi et ce rêve deviennent possibles. On a voulu court-circuiter le système et discuter directement avec certaines fédérations nationales européennes, mais il a fallu vite se rendre à l’évidence. La France ou la Suisse, même si on le désirait, ne pouvaient affronter une équipe... nationale qui ne serait pas membre de la Fédération internationale de hockey sur glace. Il fallait donc obtenir l’aval de Hockey Canada.

Sylvain Lalonde et ses associés ont donc rencontré les dirigeants de Hockey Canada. Ils ont expliqué et réexpliqué ce que serait ce festival de hockey. En insistant sur le côté culturel, en particulier musical, dans lequel baignerait le tournoi. Selon les informations obtenues, Biz et ses amis de Loco Locass planchent déjà sur un volet culturel rendant hommage à la musique et à la culture des pays qui participeront aux matchs. Par exemple, musique italienne et musique française pour un match France-Italie et raclette suisse et poutine pour un match Suisse-Québec.

Par ailleurs, si on veut inviter l’Italie, la Suisse et la France à venir disputer la Coupe Québec, c’est que ces équipes comptent de nombreux joueurs québécois naturalisés ou invités et que l’intérêt n’en serait que plus grand.

Finalement, il y a quelques jours, Hockey Canada a donné son accord à la Fédération québécoise afin qu’elle poursuive l’aventure et, en sanctionnant le tournoi, a permis aux équipes nationales de venir passer une dizaine de jours au Pavillon de la jeunesse où seront disputés les matchs.

D’ailleurs, le maire Régis Labeaume et la Ville de Québec donnent leur appui au projet de la Fédération et ont déjà envoyé une lettre de confirmation à Sylvain Lalonde.

Vincent Lecavalier, Simon Gagné, Maxim Lapierre, Martin Brodeur ou Marc-André Fleury, Francis Bouillon, c’est possible qu’on voie ces grands noms au sein de l’équipe du Québec. Selon ce que j’ai pu apprendre, les organisateurs songent à Guy Carbonneau, à Dany Dubé et à Patrick Roy, entre autres, pour prendre la direction de l’équipe.

« Nous voulons des personnalités fortes qui seront capables de convaincre les joueurs de donner de leur temps et de leur talent pour le hockey québécois, a dit une source. La première semaine d’août est le moment où les professionnels retournent à l’entraînement, que ce soit à Rosemère, à Sherbrooke ou à l’Ancienne-Laurette.

« Et en Europe, c’est le début du camp d’entraînement des équipes nationales. Ces équipes seraient très heureuses de venir s’affronter dans un tournoi bien organisé en Amérique. Une semaine d’entraînement et une semaine pour disputer le tournoi, ça va être l’idéal. »

Il n’y a pas que la Ligue nationale qui pourrait fournir des joueurs de bon niveau puisque des dizaines de Québécois évoluent dans divers pays d’Europe. Que ce soit en Allemagne, en Suisse, en Italie, en France ou même dans la KHL, en Russie.

Tous les profits du tournoi seront versés au hockey amateur québécois. Par exemple, la plupart des jeunes du JSH, le comité des jeunes sportifs d’Hochelaga, ne payent que 50$ pour s’inscrire et disputer une saison de hockey avec des équipements neufs. C’est grâce à Francis Bouillon qui fait don, par l’intermédiaire d’un commanditaire, de 5000$ en équipements neufs à chaque année. Des profits intéressants permettraient d’étendre ce genre d’avantages à beaucoup plus de jeunes.

Et puis, le hockey québécois a bien besoin d’une nouvelle vitrine pour faire connaître son produit durement tabassé depuis quelques années.

Qui dit produit à vendre dit télévision. Selon mes informateurs, on négocierait présentement avec au moins deux réseaux québécois pour présenter les matchs à tout le Québec. On peut présumer qu’il s’agit de RDS et de TVA.

Sylvain Lalonde, Yannick St-Germain et Biz pourront sans doute en dire encore plus aujourd’hui en confirmant la nouvelle.

Mais on comprendra qu’ils marchent sur des oeufs et qu’ils ne veulent pas effaroucher les « politiciens fédéralistes » durs et purs qui pourraient hurler leur désapprobation devant cette démarche pour le moins audacieuse.

Tout d’un coup ça donnerait des idées à d’autres...


Suggérer cet article par courriel
Quand le sport devient politique

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
19 838$  33%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 18/10 Robert Barberis : 100$
  • 14/10 Michel Tremblay : 50$
  • 14/10 Gisèle Chagnon : 100$
  • 14/10 François A. Lachapelle : 143$
  • 14/10 Serge Fauchon : 50$
  • 14/10 Louis-Georges Bolduc: 50$
  • 14/10 Jocelyne M Beaulne : 50$
  • 14/10 Jacques Tremblay : 50$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!