« Nous sommes des Québécois. Cela veut dire que le Québec est le seul coin du monde où nous puissions être pleinement nous-mêmes.  »
René Lévesque, Option Québec

Bonne journée, Gilles Vaillancourt…

mardi 16 novembre 2010

… Je sens qu’elle sera longue pour vous !

Le maire de Laval est, en effet, dans une position peu enviable, en ce début de journée d’automne. Hier soir, Radio-Canada a révélé que le maire, en 1993, a offert une enveloppe pleine d’argent cash à Serge Ménard, qui allait être le candidat péquiste dans Vimont. Une somme de 10 000$. Serge Ménard témoigne à la caméra, donne des détails.

Mon collègue Yves Boisvert résume pourquoi le témoin Serge Ménard est une formidable épine dans le pied de celui qui règne sur Laval depuis plus de deux décennies, dans sa chronique de ce matin. Extrait :

Si cette histoire est vraie, ce n’est pas à un problème juridique que fait face le maire de la troisième ville du Québec. C’est à un problème d’autorité morale. Son intégrité est directement attaquée par un homme au-dessus de tout soupçon.

Vrai. Il s’agit d’un témoin ne possédant pas l’historique de loose canon d’un Marc Bellemare, par exemple. Mais on aurait préféré que le témoin Ménard n’attende pas 17 ans, cependant, avant de faire ces révélations…

Le maire de Laval réplique que tout cela est faux, dans un communiqué signé par Jean Maurice Duddin, son nouvel attaché de presse, ex-journaliste au JdeM et à RueFrontenac.


Suggérer cet article par courriel
Enquête sur la corruption municipale - Affaire Gilles Vaillancourt

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
6 770$  11%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/04 Jean Lespérance: 100$
  • 19/04 Georges Le Gal: 50$
  • 19/04 Gilbert Paquette: 100$
  • 19/04 François Tisseur: 50$
  • 19/04 Gilles Bélanger: 50$
  • 19/04 Marc Blondin: 50$
  • 19/04 Benoit Mailhot: 50$
  • 19/04 Claude Jodoin: 50$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!