Réplique à André Pratte - « Le nettoyage politique »

André Pratte et l’incroyable déni d’un Canada bi-national

Le « deni » des Denis Drolet de l’absurde politique canadianisateur

Tribune libre de Vigile
dimanche 1er mars 2009
656 visites 3 messages

La fumisterie des deux peuples fondateurs, utilisée pour nous faire passer en travers de la gorge l’imposition hors les voix du peuple nommément appelé à fonder le Canada de 1867, est maintenant mise au rencart de la «  One Canada, one nation  » de M. Pratte, Conservateur Diefenbakeriste, la preuve que la reconnaissance de pacotille des Conservateurs de la Art-Peur est de la poudre aux yeux. Pas étonnant que celle de la re-constitution d’une bataille y mette le feu. Mais de là à dire que ne vivent pas ici au moins deux peuples distincts… ( il ne faudrait pas oublier les Premières nations )

JPEG - 5.7 ko

Habile ou grossière l’image d’une fausse concorde

« La tactique est habile. Il s’agit de décrire le Canada et le gouvernement fédéral comme quelque chose d’extérieur et d’hostile au Québec. Les interventions, la présence même du gouvernement du Canada au Québec seraient par conséquent non seulement néfastes, mais illégitimes. »

La Presse-2009 03 01-André Pratte- Le nettoyage politique

«  Les interventions, la présence même du gouvernement du Canada au Québec » ne sont pas d’abord « néfastes » comme le prétend M. André Pratte dans son éditorial désespéré d’aujourd’hui 2009 03 01 et odieusement intitulé «  Le nettoyage politique  », elles sont d’abord « illégitimes » ; qu’elles soient bénéfiques est accessoire, ce serait bien le comble qu’elles ne le soient pas. De là l’aspect tordu du sophisme. Parce qu’elles seraient bénéfiques, elles se pareraient d’office d’une légitimité qu’elles n’ont pas pour une raison très simple que ne semble pas vouloir admettre le propagandiste en chef d’un Canada du statu quo unilatéral de blocage, à savoir, le Canada est répudié par le Québec, et cet État du Canada ne s’est jamais nommément soumis aux voix du peuple. Il n’est que l’héritier d’un Empire Conquérant s’imposant de force et d’autorité.

C’est l’exacte logique du conquérant. « Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage ». Napoléon a envahi le monde et créé un Empire parce que l’État de droit qu’il imposait à des monarchies délétères était « bénéfique ». Certes… mais illégitime. Du reste, l’Europe s’est vite débarrassée de cet héritage malsain et sophistique. Les États actuels ne sont pas imposés d’autorité aux peuples civilisés et démocratiques. Ici, OUI ! Ce qui fait dire au Maire de Québec, ce Napoléon de pacotille que le Canada se bat « contre des barbares qui ferment les écoles »… pour mieux contrôler les ressources fossiles… Il faut combattre les barbares afghans, plaide Régis Labeaume - Le Soleil 2009 02 27 – PC Québec. Passons…

La Conquête a été « bénéfique » parce qu’elle nous aurait sauvés d’une monarchie corrompue. Alors que la Révolution française nous en aurait de toute façon sauvés à peine 30 ans plus tard. Ce qui a permis à Haïti de faire son indépendance 45 ans à peine après la bataille du 13 septembre 1759, au grand dam de Napoléon.

« Pourtant, qui a eu à se plaindre de la gestion du parc des plaines d’Abraham par le fédéral au cours des années ? » La question n’est pas là. Et, oui, nous avons eu à nous en plaindre récemment. La programmation prévue par d’activistes Rois-nègres nommés par le fédéral après le référendum de 1995 provoqua un tollé général qui les a forcés à la modifier !

«  La chef du Parti québécois, Pauline Marois, a elle aussi eu recours à l’idée trompeuse de l’« autre nation » alors qu’elle dénonçait le projet de reconstitution de la bataille des plaines d’Abraham : « Nous refusons qu’une autre nation vienne ici, au coeur même de notre capitale nationale, nous dire quel sens donner à cet événement et de quelle manière le commémorer. » »

Quant à l’idée supposée trompeuse de « l’autre nation », M. Pratte veut-il prétendre qu’il n’existe maintenant au Canada que la Diefenbakienne « ONE CANADA, ONE NATION ! », comme si le biculturalisme et le bilinguisme du « french power » qui a fait long feu avec le congédiement de Stéphane Dion, ne vaut pas davantage que la reconnaissance de la nation québécoise de M. ART-Peur.

« En viendra-t-on à considérer comme étranger tout Québécois travaillant pour le gouvernement fédéral ? » Voilà la phrase qui nous vaut le titre odieux qui tente d’amalgamer la lutte du peuple souverain du Québec contre un État qui s’impose nommément d’autorité hors les voix du peuple, au nettoyage ethnique d’États impérialistes et « barbares ». Il ne s’agit pas de considérer étrangers nos propres commettants, il est question de leur dénier le droit de tutelle sur notre souveraineté culturelle historique et commémorative, celle qui serait la nôtre, même dans un État du Canada dûment réformé et validé par les voix du peuple. Il est question de rapatrier nos territoires concernés par telle souveraineté.

« N’en déplaise » aux activistes canadianisateurs propagandistes, « le Canada demeure » un État qui s’impose d’autorité aux « Québécois et le gouvernement du Canada » n’est pas «  leur gouvernement autant que celui des autres Canadiens », parce que les Québécois répudient cet État, l’Assemblée nationale le répudie, et il serait aujourd’hui répudié et n’aurait jamais pu voir le jour s’il avait dû, comme l’État souverain du Québec, se nommément soumettre à la démocratique et directe approbation du peuple souverain du Québec. Aussi, « La présence du gouvernement fédéral au Québec est non seulement » illégitime, mais en plus, elle est inutile, car nous pourrions nous aussi tout aussi bien avoir ici pareille présence «  plus souvent qu’autrement (…) bénéfique ». Le Canada n’est pas le seul bienfaiteur du monde ; pour nous aussi notre propre pouvoir sur ce qui nous concerne peut être bénéfique.

L’architecture anglaise à Québec ne dépare pas la ville, mais la supposer s’opposer en tant que supérieure à l’architecture française qui avait déjà fait de cette ville une beauté sans pareille, est du «  lessivage ethnique ». Notre architecture normande française aurait très bien pu prospérer et se développer d’aussi belle façon sans la Conquête et sans les édifices qu’ont construits ici pour eux et leurs entreprises les Anglais. Affirmer le contraire n’est que du lavage de cerveau canadianisateur. D’autant quand on passe sous silence le fait que les Anglais qui ont, bellement il est vrai, exercé par trop longtemps la mainmise sur notre économie, notre industrie, notre commerce, nos institutions et nos territoires, ce dont nous sommes les dignes et libérés héritiers. Nous ne voulons pas rapatrier les Plaines pour les saccager, mais au contraire pour poursuivre légitimement ce que le Canada a de manière bénéfique, mais illégitime commencé. Merci à lui. Nous lui serons toujours reconnaissants d’avoir contrecarré si longtemps l’avidité de nos dirigeants politiques économiques sous tutelle, qui auraient sans doute empiété sur ce territoire depuis longtemps s’il n’avait pas été protégé par un État provincial ou fédéral habitué à exercer le vrai pouvoir. Nous ne voulons rien d’autre que nous apprivoiser au fait d’exercer un vrai pouvoir sur nous, sur nos vies, sur notre libre destin de peuple souverain, qu’il soit ou non aussi canadien.

Maintenant, nous sommes capables, nous le peuple souverain du Québec, d’imposer pareille rigueur à celles et ceux qui nous gouvernent. Merci cher Canada protecteur, nous n’avons plus besoin de votre protection. Si vous être vraiment protecteur, et autre chose qu’un tuteur abusif, laissez-nous maintenant assumer les responsabilités qui sont les nôtres à l’égard de ce qui est nôtre. Nos territoires physiques et mémoriels, parties de notre souveraineté réelle et culturelle, même à l’intérieur d’un Canada qui serait légitimé et validé par les voix du peuple souverain que nous sommes, ce qu’il n’est pas, ce qui nous invite d’autant à rapatrier ce que nous sommes et ce qui est nôtre. Canada ou pas, Canada valide et légitime, ou pas. Ce qui du reste fait que des fédéralistes autonomistes ou rénovateurs appuient tel rapatriement.

Voilà ce qui chagrine M. Pratte qui déplorait la « couardise des fédéralistes » et leur supposée capitulation ( La Presse 2009 02 14 - Capitulation sur les Plaines ). M. Pratte est partisan de la manière forte, celle qui voudrait que M. Harper impose la reconstitution comme on peut le lire dans le National Post.

On l’invitait à adopter la ligne dure contre le Québec ( it’s time for Ottawa to adopt a tough-love attitude toward Quebec ), parce que les Conservateurs n’ont rien à perdre. « They (Les Conservateurs) can start by reinstating the Plains of Abraham re-enactment » ( Ils (Les Conservateurs) peuvent commencer par réintroduire la reconstitution (prévue) de la Bataille des Plaines d’Abraham). NATIONAL POST – Editorial 2009 02 24 : Tell Quebec where to get off

Comme quoi il n’est pas question pour ce Canada-là, celui de ces activistes-là du moins, de se soumettre aux voix du peuple, car pour cela, il faudrait le changer, et ça, ils ne veulent pas. Ils veulent indéfiniment s’imposer de force et d’autorité sans se nommément soumettre aux voix du peuple… Le voilà le vrai nettoyage politique. Les grandes eaux contre les voix du peuple souverain du Québec. Un barrage contre ces grandes eaux qui menacent de faire sauter le barrage. Ce pourquoi on s’affaire tant aux écoutilles pour fermer toutes les portes…

Luc Archambault, Québec. Peintre, sculpteur, performeur et céramiste

Merci à Paul Racine LL.L pour la documentation de mon propos

________________________________________

Lire et signer la PÉTITION 1759-2009 - Rapatrier le 250e et les Plaines

BlogLeMonde.fr - Québec libre - Une journée dans la vie d’un peuple souverain
___________________________________________________________

Documentation
___________________________________________________________

*
Réplique à François Bourque
Rapatrier les Plaines et la juridiction de la CCBN au Québec
Quel est le problème au fait si ça ne change rien ?
Tribune libre de Vigile 27 février 2009

*
Réplique à André Pratte : "Triomphe d’un groupuscule"
... ou Tollé général ?
Défaite d’un groupuscule activiste... canadianisateur
Tribune libre de Vigile 25 février 2009

*
Cérémonial factice - Traité de paix de pacotille
Les Hurons proposent une autre cérémonie - Konrad Sioui.
Les peuples doivent être consultés nommément pour fonder une Paix vraie
Tribune libre de Vigile 19 février 2009

*
Le sophisme Canadien en vidéo - Journal de Québec
« Pouilleux », « BS » et « terroristes »
Le RRQ est pacifiste - C’est un débat d’idée
Tribune libre de Vigile 18 février 2009

*
ANNULATION du 250e - Pas question - Il y aura manifestation à Ottawa et ailleurs
Il faut rapatrier la CCBN sous l’Autorité de l’Assemblée nationale
ET NON remettre le dossier à la CCNQ. Pour deux raisons essentielles...
Tribune libre de Vigile 17 février 2009

*
CCBN-PRISE 2 -Radio-Canada.ca|Québec avec Presse canadienne - Reportage biaisé
250e Cathy Senay Radio-Canada / Québec – La « André Pratte » de Québec
Faute des fauteurs de troubles !? Vraiment !? N’est-ce pas répudié par tous !
Tribune libre de Vigile 15 février 2009

*
Réplique à André Pratte-Victoire des Plaines VS Capitulation
André Pratte propagandiste avoue la canadianisation du 250e !
CCBN et les canadianisateurs s’étaient bel et bien engagés dans une bataille !
Tribune libre de Vigile 14 février 2009

*
L’idée fait son chemin ! Rapatrier notre souveraineté historique commémorative
Dessaisir la CCBN de son contrôle à sens unique de notre histoire nationale
Rapatrier notre souveraineté mémorielle sous l’égide de l’Assemblée nationale
Tribune libre de Vigile 14 février 2009

*
Réplique à André Pratte - Retour sur les Plaines -
Le retour du négationnisme
Il n’y a pas eu de volonté de célébrer ! Il n’y a pas eu de Conquête.
Tribune libre de Vigile 3 février 2009

*
Rapatrier au Québec la CCBN
1759-2009 – Rapatrier notre souveraineté culturelle historique
Rendez-vous 2009 - Marche de rue - Des hauteurs de Ste-Foy à la rue Saint-Louis
Tribune libre de Vigile 1er février 2009

*
Réplique à André Pratte
1759-2009 - Re-Constitution VS Anniversaire
Une ré-conciliation ne peut advenir dans la négation même du tort fait
Tribune libre de Vigile 25 janvier 2009

*
Réplique à André Pratte - "La bataille des Plaines"
250e anniversaire de naissance du peuple souverain du Québec
Tribune libre de Vigile 25 janvier 2009

*
Réplique à Michel David - « Joyeux anniversaire ! »
250 ans de refus
Nous fêterons 250 ans de lutte contre l’assimilation, 250 ans de refus, 250 ans de souveraine existence
Tribune libre de Vigile 8 janvier 2009

* Bonne et souveraine année 2009
Tribune libre de Vigile 31 décembre 2008

*
Après Québec 2008 - Québec 2009 - Réplique à Donald Charette
13 sept. 1759-2009 - La Conquête VS L’Acte de naissance d’un peuple sans Souverain
Journal de Québec - 2008 08 25 - Le buzz de Québec - Donald Charette propose de fêter la Conquête !
Tribune libre de Vigile 31 août 2008

Commentaires

  • Luc Duranleau, 6 mars 2009 18h10

    Tout à fait magnifique...

    Nous avons à défendre notre honneur et notre dignité en tant que peuple devant l’adversaire d’où qu’il vienne et avec quel visage il se présente devant nous.

    Luc Duranleau
    Responsable des communications
    Parti indépendantiste

  • Raymond Poulin, 1er mars 2009 22h01

    Une réplique absolument juste et bien sentie. Pratte est mûr pour le National Post : même démagogie, même impudence, à la différence qu’il ne se rend pas compte qu’il est Québécois... à moins qu’il veuille se faire pardonner de l’être. Chose curieuse, il a cultivé pendant des années l’habitude de se montrer plus sinueux ou plus hypocrite, au choix. On dirait qu’il a perdu ses moyens, comme plusieurs fédéralistes ces temps-ci. Lorsque ces derniers en sont à montrer leurs vraies couleurs, on peut croire qu’ils sentent le terrain leur glisser sous les pieds. En cas de coup dur, les valets s’énervent toujours plus vite que leurs maîtres.

  • Mario Goyette, 1er mars 2009 21h34

    Vous savez M.Archambault, l’absurdité de la politique extérieure canadienne vaut à elle seule la peine que le Québec s’en distance au plus sacrant. Seulement aujourd’hui, Stephen Harper vient d’admettre que vaincre les talibans en Afghanistan était chose impossible, il vient de s’en rendre compte ! Mais la cerise sur le sunday, c’est la pitoyable présence du Ministre des affaires extérieures canadiennes, Laurence Cannon au Moyen-Orient qui s’en remet entièrement à Israël devant les questions des journalistes, comme si le Canada avait une dette envers ce pays que personne n’arrive à effacer. Plutôt que donner des millions de notre argent pour la reconstruction de la bande de Gaza, il aurait été préférable de s’objecter à sa destruction, simple question de logistique.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s’appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

1759-2009 : récupérons les Plaines
Tribune libre de Vigile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2014: 60 000$
15 585$  26%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 17/08 Pierre Charbonneau: 100$
  • 17/08 Pierre Vachon: 100$
  • 17/08 Anonyme : 5$
  • 17/08 Livralire Inc.: 5$
  • 16/08 Serge Sévigny : 200$
  • 16/08 Philippe Boutot: 10$
  • 16/08 Gaétan Frappier: 10$
  • 16/08 Robert Lecompte: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!