PQ — Après le cataclysme
Vers la recomposition des forces
  • Le PQ est « en déroute »

    Jacques Parizeau fouette les troupes souverainistes

    L’ex-premier ministre a enregistré un discours pour l’événement DestiNation
    Mélanie Loisel Le Devoir 18 septembre

    Le Parti québécois (PQ) est en train de se laisser aller à la « dérive » aux yeux de Jacques Parizeau. Dans un discours enregistré, obtenu par Radio-Canada qui sera présenté en fin de semaine lors du rassemblement souverainiste DestiNation, l’ancien premier ministre dresse un constat dur sur la situation du PQ : les souverainistes font face à un « champ de ruines ».

Gouvernement Couillard
    Les « vraies affaires », qu’ils disaient...
    • Chronique d’une tempête annoncée

      Qui sème le vent…

      Michel David Le Devoir 18 septembre

      Le premier ministre Couillard a suffisamment d’expérience pour savoir que les fuites font partie du quotidien d’un gouvernement et que le phénomène tend généralement à s’amplifier à l’approche d’une nouvelle ronde de négociations avec les employés de l’État.

    Géopolitique - Le Québec dans le monde
    Une reconnaissance primordiale
    • Les voyages élargissent les horizons

      En proie aux doutes après leurs récentes déconvenues, les partisans du Québec libre viennent chercher un nouveau souffle en Écosse. Plusieurs d’entre eux, simples militants ou députés du Parti québécois (PQ, indépendantistes), ont fait le déplacement pour assister au référendum du jeudi 18 septembre et s’inspirer de sécessionnistes en pleine ascension.

    L’incurie fédérale
    Et dire que nous payons pour ça !
    • « Nous sommes les dindons de la farce »

      C’est la semaine des rentrées parlementaires à Ottawa et à Québec. Là s’arrête cependant la ressemblance. Car le gouvernement de Harper et celui de Couillard vont opérer sur deux modes diamétralement opposés

    Écosse et indépendance
    Le compte à rebours est commencé

    Ce serait tout de même le diable si l’avenir du Québec devait finir par se jouer sur un air de cornemuse. - Richard Le Hir, Vigile, 1er février 2012.

    Éditorial de Vigile
      • Qui aurait pu croire ?

        L’Écosse à la rescousse du mouvement indépendantiste québécois

        Rien ne résistera à l’avalanche de l’histoire lorsqu’elle se mettra à déferler
        Editorial de Vigile 10 septembre 1 697 visites

        Plus que huit jours avant le référendum de l’indépendance de l’Écosse, et tous les sondages pointent vers un résultat très serré, à l’image de celui du Québec en 1995, alors que personne il y a encore trois mois ne donnait de grosses chances au camp du OUI tant l’écart entre les deux options semblait presque insurmontable en faveur du NON.

      • Le PQ peut-il secouer sa léthargie ?

        C’est « Marche ou crève ! », et ça presse !

        Pour un règlement accéléré de la question du leadership
        Editorial de Vigile 3 septembre 1 893 visites

        Oui, je sais. Il y a eu cette affreuse campagne électorale qui a viré au cauchemar, cette défaite que personne (enfin presque...) n’a vu venir, les plaies à lécher, le temps de se remettre de ses émotions... Le gouvernement est majoritaire, et les prochaines élections ne doivent avoir lieu que dans quatre ans...

      • Avancez en arrière !

        Un corbeau bien noir nommé Bouchard

        « Loser » sur toute la ligne !
        Editorial de Vigile 27 août 3 274 visites

        Avant de faire quelque commentaire que ce soit, il faut d’abord comprendre le contexte dans lequel Télé-Québec nous présentait ces jours derniers une nouvelle entrevue avec Lucien Bouchard. En effet, on aurait tort de croire que sa présentation à ce moment-ci est le fruit du hasard, bien au contraire.

      • Régimes de retraite

        Les syndicats auraient avantage à s’inspirer de Poutine dans leurs stratégies

        S’ils jouent bien leurs cartes, les Libéraux regretteront rapidement leur victoire aux dernières élections
        Editorial de Vigile 21 août 2 466 visites

        Les syndicats des employés du secteur public sont engagés dans un bras de fer avec le gouvernement au sujet de ses intentions de modifier unilatéralement les avantages qui leur ont été consentis au fil des négociations de nouvelles conventions collectives depuis une quarantaine d’années.

      • Victime de notre passivité

        Le Québec glisse dans la barbarie

        Quand le chat est parti, les souris dansent !
        Editorial de Vigile 17 août 3 283 visites

        J’ai beau avoir la couenne dure et en avoir vu de toutes les couleurs, j’avoue avoir été solidement ébranlé l’autre matin.

    Chroniques de Vigile
    Tribune libre de Vigile

    Financement de Vigile

    N’hésitez pas à contribuer à sa production

    Joignez-vous aux Amis de Vigile

    Objectif 2014: 60 000$
    16 360$  27%
    Paiement en ligne
    Don récurrent

    Contributions récentes :

    • 14/09 Benoit Mailhot : 50$
    • 14/09 François Ricard : 20$
    • 14/09 Jean-Marc Southiere: 50$
    • 14/09 Charles Duhamel : 50$
    • 14/09 Dale Rondeau : 25$
    • 14/09 Réal Ouellet : 100$
    • 14/09 Manon Arsenault : 25$
    • 14/09 Michel Charlebois : 40$

    Toutes les contributions

    Merci beaucoup!