Gouvernement Couillard
    Les « vraies affaires », qu’ils disaient...
    • Plus mal pris que ça, tu meurs !

      Gouvernement Couillard

      Un début de mandat très « rock’n’roll »

      Pas sûr que ça dure
      Richard Le Hir Editorial de Vigile 20 septembre

      Élu avec une confortable majorité il y a à peine cinq mois, le gouvernement Couillard vacille déjà sur ses bases, et le potentiel de dégradation de la situation est davantage typique d’une fin de mandat que d’un début. Tout indique que les Libéraux vont regretter d’avoir repris le pouvoir aussi rapidement.

    Écosse et indépendance
    Choisir son avenir

    Ce serait tout de même le diable si l’avenir du Québec devait finir par se jouer sur un air de cornemuse. - Richard Le Hir, Vigile, 1er février 2012.

    • Salmond : La campagne pour l’indépendance de l’Écosse continue

      Le leader indépendantiste Alex Salmond a annoncé vendredi qu’il allait démissionner de son poste de premier ministre d’Écosse et de la tête du parti national écossais SNP, quelques heures après la large défaite du Oui à l’indépendance au référendum d’auto-détermination.

    Pierre-Karl Péladeau, indépendantiste

    Un bâtisseur !
    • Ses intentions se précisent

      Le « nouveau » PKP ?

      Jasmin Lavoie La Presse 19 septembre

      La course à la direction du Parti québécois de Pierre Karl Péladeau semble bel et bien commencée... du moins sur Facebook. Si le député de Saint-Jérôme et critique de l’opposition officielle en matière d’économie, d’entrepreneuriat, de PME et d’exportations se fait discret avec les journalistes dans les couloirs de l’Assemblée nationale, il n’hésite pas à partager ses nombreuses opinions sur sa page publique comme l’avenir de Radio-Canada, le pétrole bitumineux, l’amphithéâtre de Québec.

    Idées — le destin québécois
    Un seul choix possible, l’indépendance
    • Les sondages doivent être drôlement mauvais !

      CONSTITUTION

      Philippe Couillard renonce

      Charles Lecavalier fr.canoe.ca 19 septembre

      Philippe Couillard bat en retraite et renonce à ses ambitions de signer la constitution canadienne dans un avenir rapproché.

    Les dérives de nos élus
    Un manque de jugement symptomatique des maux de notre société
    • Faut-il qu’ils aient peur pour établir un parallèle aussi ridicule !

      Le Québec s’affaiblirait en tentant de relancer des négociations constitutionnelles avec Ottawa, soutient Philippe Couillard. Le premier ministre refuse d’initier toute démarche en ce sens, considérant que les chances de succès ne sont pas au rendez-vous.

    Éditorial de Vigile
    Chroniques de Vigile
    Tribune libre de Vigile

    Financement de Vigile

    N’hésitez pas à contribuer à sa production

    Joignez-vous aux Amis de Vigile

    Objectif 2014: 60 000$
    16 360$  27%
    Paiement en ligne
    Don récurrent

    Contributions récentes :

    • 14/09 Benoit Mailhot : 50$
    • 14/09 François Ricard : 20$
    • 14/09 Jean-Marc Southiere: 50$
    • 14/09 Charles Duhamel : 50$
    • 14/09 Dale Rondeau : 25$
    • 14/09 Réal Ouellet : 100$
    • 14/09 Manon Arsenault : 25$
    • 14/09 Michel Charlebois : 40$

    Toutes les contributions

    Merci beaucoup!