Médiacrassie 101
Détrompez-vous, il n’y a pas de limites !
  • Alain Dubuc, en « damage control », tente de minimiser l’impact du désaveu des politiques d’austérité. Peine perdue (Économie 101)

    Si un Prix Nobel le dit...

    Alain Dubuc La Presse 1er octobre

    Vous n’avez peut-être pas remarqué le texte signé par le Prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz que La Presse a publié hier dans ces mêmes pages.

Géopolitique - l’Empire et ses médiamensonges
Désinformation systématique
  • Pas de quoi se réjouir

    ZONES DE GUERRE

    La victoire de la désinformation ?

    Jean-Frédéric Légaré-Tremblay Le Devoir 1er octobre

    Avec la prolifération des conflits impliquant bandes armées et groupes terroristes, le métier de journaliste en zone de guerre est devenu plus risqué, comme l’a rappelé la décapitation de James Foley et de Steven Sotloff par le groupe État islamique.

Géopolitique - Les États-Unis d’Amérique

L’agonie d’une grande puissance
  • C’est pas des pinottes ! Qu’en fait-il ?

    With the U.S. Military Academy at West Point as his backdrop, President Barack Obama unveiled a new $5 billion fund to fight terrorism in May. Although the announcement was welcomed at the Pentagon and State Department, there were immediate questions about what exactly the money was for. Four months later, those questions remain largely unanswered.

Crise mondiale — Crise financière
2014 : année à risques pour l’économie mondiale
  • Sinistre portrait des États-Unis par un de ses plus éminents citoyens

    Le discours d’Obama à l’ONU, le 24 septembre, est la chose la plus absurde que j’aie entendue de toute ma vie. Il est tout à fait étonnant que le président des USA se présente devant le monde entier et dise ce que tous savent être des mensonges flagrants, tout en démontrant les doubles standards de Washington, et la croyance que seuls les USA, qui seraient exceptionnels et indispensables, ont le droit de violer toutes les lois.

PQ — Course à la chefferie
    Le PQ joue son va-tout
    • Un gros défi, à la mesure de l’homme

      PKP tout de suite ou dans six mois ?

      Chefferie du PQ : Les jeux sont faits !

      Reste à savoir si tout va bien ou rien ne va plus
      Richard Le Hir Editorial de Vigile 29 septembre

      Les résultats du sondage Léger Marketing parus samedi dans Le Devoir sont éloquents :

      « Même dans l’ombre, Pierre Karl Péladeau s’impose comme le favori du Parti québécois (PQ). Sans mener ouvertement campagne, le député et actionnaire de contrôle de l’empire Québecor éclipse tous les autres aspirants pressentis à la chefferie du parti, avec 53 % d’appuis chez les sympathisants péquistes. »

      La campagne à la chefferie du PQ est donc terminée avant même d’avoir commencé, tant l’avance qu’il détient sur tous les autres candidats, déclarés ou connus, est insurmontable. Face à lui, aucun d’entre eux n’est capable de se démarquer.

    Éditorial de Vigile
    Chroniques de Vigile
    Tribune libre de Vigile

    Financement de Vigile

    N’hésitez pas à contribuer à sa production

    Joignez-vous aux Amis de Vigile

    Objectif 2014: 60 000$
    17 615$  29%
    Paiement en ligne
    Don récurrent

    Contributions récentes :

    • 27/09 André Daoust : 25 $
    • 26/09 Jean-Pierre Joly : 50$
    • 26/09 Pierre Vachon : 100$
    • 26/09 Georges Le Gal : 50$
    • 26/09 Gaétan Chamberland : 10$
    • 26/09 Françoise Labbé : 25$
    • 26/09 Jean Desrochers : 25$
    • 26/09 Guy Roy : 25$

    Toutes les contributions

    Merci beaucoup!