« L’éventualité la plus probable est en effet celle de la disparition plus ou moins lente du fédéralisme qui achève de se dissoudre dans une trajectoire où la constitution canadienne s’oriente de plus en plus irrémédiablement vers le monisme d’un État unitaire. »
Andrée Lajoie - source
18 articles
Redressement - Non à la "Gouvernance souverainiste"
L’ère Bouchard-Marois (1995-2011) arrive à sa fin. Fin de la passivité, fin des finasseries, fin des doubles discours, des esquives, des dénis. Le mouvement souverainiste se reprend en main. La conjoncture menaçante sur les plans économique et politique, extérieur et canadian, nous oblige à plus de conscience, plus de rigueur et plus d’audace. Courage ! - Vigile