« Je peux pas croire que tu sois si bas - Je peux pas croire que tu sois si rat - Faudrait que tu sois si bête - À semer du vent de cette force-là - Tu te prépares une joyeuse tempête - Peut-être bien que tu t'en aperçois pas » Gilles Vigneault
 - source
124 articles
Montréal - élection 2009